Accueil Trois questions à Owen Simonin (Hasheur), Thomas Romain (Bitpanda) et David Prinçay (Binance)
Actualités Crypto-monnaies, France, Opinion, Toute l'actualité

Trois questions à Owen Simonin (Hasheur), Thomas Romain (Bitpanda) et David Prinçay (Binance)

Paul T Guillot Journaliste Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

En marge de l’événement Investir Day, Cryptonaute a rencontré trois personnalités majeures de l’écosystème crypto français. Owen Simonin, dit Hasheur, Thomas Romain, directeur commercial de Bitpanda en France et David Prinçay, président de Binance France, ont répondu à nos questions.

Trois questions à Owen Simonin

Quelles sont les principales différences que vous observez entre le paysage des investissements en cryptomonnaies d’hier et celui d’aujourd’hui ?

Le paysage des investissements en crypto-monnaies a beaucoup changé. Il est passé d’une focalisation sur quelques crypto-monnaies à une diversité de projets dans de nombreux segments. Les dates clés de cette évolution sont 2018, où les crypto-monnaies sont devenues un sujet grand public, et 2021, marquée par un intérêt institutionnel croissant.

Selon vous, quand est-ce qu’a eu lieu ce “passage” entre hier aujourd’hui ?

Je dirais qu’il y a eu deux dates clés. D’abord 2018, qui marque la première surmédiatisation des cryptos. C’est à ce moment là que des mots comme “crypto”, “bitcoin” ou “blockchain” sont arrivés dans le vocabulaire du grand public. Il y a eu ensuite 2021. Encore une fois, ça s’est vu dans le vocabulaire des gens. Tout le monde en parlait. Mais en plus de ça, il y a eu les institutions des plus grands pays de ce monde qui se sont réveillées en même temps.

Quels conseils donneriez vous aux investisseurs qui cherchent à entrer dans le marché des cryptomonnaies aujourd’hui par rapport à il y a quelques années ?

Je conseille aux nouveaux investisseurs de faire preuve de prudence. Ils doivent comprendre les biais cognitifs et adopter une approche à long terme. Commencer avec de petits montants est essentiel pour apprendre de manière sécurisée.

cryptonaute twitter

Trois questions à Thomas Romain

Comment Bitpanda assure la sécurité des investissements de ses clients et quelle est votre approche pour naviguer dans l’environnement réglementaire complexe des cryptomonnaies en France ?

Chez Bitpanda, notre priorité est la sécurité des fonds de nos clients. Nous assurons que nos utilisateurs peuvent retirer leurs fonds à tout moment. C’est crucial, surtout après des incidents comme celui de FTX. Nous sommes l’une des plateformes les mieux régulées en Europe, avec plus de dix licences, y compris celle de l’AMF en France, ce qui renforce la confiance et la sécurité de nos utilisateurs. Et nous allons continuer de faire en sorte que nos opérations soient conformes aux régulations qui s’y appliquent.

Quelles initiatives Bitpanda met en place pour éduquer les nouveaux investisseurs sur les risques et les stratégies d’investissement en cryptomonnaies ?

Nous organisons des événements interactifs et offrons une académie en ligne, riche, pour éduquer nos investisseurs. Cette académie couvre un large éventail de sujets, allant des cryptomonnaies aux actions boursières et jusqu’aux métaux précieux.

Comment Bitpanda rend l’investissement en cryptomonnaies plus accessible aux investisseurs débutants et quels sont les outils ou services que vous proposez pour aider à lever les freins à l’investissement chez ces derniers ?

Notre application est conçue pour être simple et accessible aux débutants. Nous proposons une large gamme de plus de 3000 actifs, y compris des paniers d’actions et de crypto-monnaies, permettant aux utilisateurs d’investir selon leurs préférences et objectifs. Cash Plus, par exemple, est une solution que nous avons développée pour permettre aux utilisateurs de générer un rendement sur leur cash non investit. Par exemple, 3.1% sur l’euro. Le taux est directement indexé sur le taux de la BCE.

Trois questions à David Prinçay

Comment envisagez vous l’adaptation de votre plateforme face aux évolutions rapides et aux nouvelles tendances du marché des cryptomonnaies ?

Nous adaptons constamment notre plateforme aux changements rapides du marché. C’est dans l’ADN de Binance de coller à l’innovation. En écoutant activement les besoins et les feedbacks de notre communauté, nous sommes passés d’une bourse traditionnelle avec des fonctions simples (trading), au plus grand écosystème blockchain et à la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde, avec des produits diversifiés et connectés (Launchpad, Binance NFT marketplace, options de paiement, etc.) Aujourd’hui, Binance dispose d’un portefeuille de produits crypto et d’offres pour répondre aux besoins de notre base d’utilisateurs croissante, y compris : le trading et la finance, la formation et l’éducation (Binance Academy), les données et la recherche (Binance Research), le bien social (Binance Charity), l’investissement et l’incubation (Binance Labs), la décentralisation et les solutions d’infrastructure, et plus encore.

Quelles mesures Binance France prend elle pour garantir la sécurité des utilisateurs et pour se conformer aux réglementations financières ?

Chez Binance, notre priorité absolue a toujours été de protéger nos utilisateurs. La preuve de cet engagement est qu’aujourd’hui, Binance est la plus grande bourse de crypto-monnaies au monde avec le plus grand nombre d’approbations réglementaires dans le monde.  Nous avons vocation à démocratiser l’adoption et l’usage des crypto-monnaies, et cela passe par l’assurance d’un très haut niveau de sécurité, d’où notre engagement envers notre communauté à cet égard.

Pouvez-vous donner un exemple d’une innovation produit de Binance qui lui permet de rester compétitif dans un marché de plus en plus saturé et diversifié ?

Oui. Nous avons récemment inclus un Wallet (portefeuille numérique) décentralisé dans notre application Binance. Cette innovation simplifie la conservation des cryptomonnaies tout en renforçant la sécurité et en réduisant la complexité pour nos utilisateurs.


Sources: Entretiens


Sur le même sujet:


Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Paul T Guillot Journaliste

Paul T Guillot Journaliste

Biographie

Paul est journaliste pour Cryptonaute. Après des études en sciences politiques et l'obtention d'une maîtrise en journalisme au CELSA, il fait de la technologie blockchain son cheval de bataille. Ses recherches de mémoire explorent le potentiel de la blockchain pour renouveler les modèles économiques des médias. Il rejoint ensuite l'équipe en charge des réseaux sociaux de France 24.

C’est lorsqu’il réalise sa première vente de NFT qu’il décide consacrer son attention sur l’actualité de l’univers des cryptos et du Web3. Il intègre alors l’équipe rédactionnelle de CryptoNews et traite les actualités au jour le jour. Par ailleurs, il écrit pour la rubrique Web3 du Journal Du Net.

Basé à Paris, Paul effectue des reportages sur les événements majeurs de l’écosystème crypto comme NFT Paris, Paris Blockchain Week ou encore le sommet Proof of Talk. Il a su, ce faisant, tisser un vaste réseau de relations qu’il mobilise aux fins journalistiques caractérisant son travail: apporter une information indépendante et à forte valeur ajoutée à ses lecteurs.

Expertise

  • Régulation européenne sur les cryptos
  • NFTs utilitaires
  • Tokenisation (Real World Asset - RWA)

Accomplissements

  • Correcteur du prix de journalisme européen Lorenzo Natali (édition 2020 & 2021)
  • Membre du club Wallcrypt

Education

  • Double licence en sciences politiques et sociologie à l'université Concordia (Montréal, Canada).
  • Master 1 en information et communication à l'université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban).
  • Master 2 en journalisme à l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication - CELSA (Paris, France).
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram