Accueil Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies

David Rajaonary

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

actualité-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Salut les Cryptonautes 🧑‍🚀 La semaine a été marquée par la victoire de la société de gestion Grayscale dans son bras de fer avec le régulateur américain (la SEC). Celui-ci refuse depuis octobre 2021 la conversion de son fonds de placement privé GBTC en véritable ETF Bitcoin, coté au Nasdaq. Un tribunal fédéral vient de reconnaître l’incohérence des arguments du gendarme financier, les qualifiant d’”arbitraires et capricieux”.

Allez, on fait le point sur cette décision et d’autres actualités marquantes 🙂

 

Les 7 actualités marquantes de la semaine

 

1. Le gestionnaire de fonds Grayscale remporte une victoire capitale contre la SEC

L’information : les 3 juges de la Cour d’Appel pour le district de Columbia se sont rangés unanimement du côté de Grayscale dans le procès qui l’oppose à la SEC depuis juin 2022. Ils estiment injustifié le refus du régulateur d’autoriser la conversion de la fiducie privée Grayscale Bitcoin Trust (GBTC) en fonds indiciel coté (ETF Bitcoin spot). Injustifié et incohérent, car la SEC a autorisé depuis 2021 plusieurs ETF Bitcoin basés sur des contrats à terme.

Pourquoi c’est important : Les mots sont forts, le refus de la SEC étant qualifié par les juges d’”arbitraire et capricieux”. Il est aussi très rare qu’une agence fédérale soit épinglée pour non-respect de l’APA (le texte qui régit l’ensemble des agences fédérales). La justice laisse 45 jours à la SEC pour se prononcer. Il y a 3 scénarios possibles : autoriser l’ETF, refuser sur la base d’un autre argument ou … demander une audience “en banc” (une situation rarissime où une affaire est entendue par l’ensemble des juges d’une Cour, plutôt que par un panel de quelques juges) 🙄

 

2. La SEC reporte sa décision sur les ETF Bitcoin à la mi-octobre

L’information : vendredi, la SEC a décidé de repousser à la mi-octobre sa décision sur les demandes d’ETF Bitcoin spot de plusieurs sociétés de gestion. Les nouvelles échéances sont fixées au 17 octobre pour BlackRock, Fidelity, WisdomTree, Invesco, Galaxy et Wise Origin – et au 19 octobre pour Valkyrie.

Pourquoi c’est important : Historiquement, la SEC est souvent allée au terme des 240 jours réglementaires d’examen avant de se prononcer. Elle pourrait par conséquent aller jusqu’à la mi-mars 2024 mais pas au-delà. Les analystes de Bloomberg estiment à 95% les chances que la SEC approuve un ETF Bitcoin spot en 2024.

 

3. Uniswap remporte également une victoire importante

L’information : Ce jeudi, un recours collectif contre Uniswap Labs a été classé sans suite par un tribunal fédéral. La plainte initiale date d’avril 2022 et était initiée par un collectif d’utilisateurs ayant essuyé des pertes sur des tokens frauduleux listés sur le DEX. Ils accusaient Uniswap Labs, son fondateur Hayden Adams, la Fondation Uniswap et les investisseurs Paradigm, Andreessen Horowitz et Union Square Ventures de faciliter la fraude et de vendre des titres non enregistrés.

Pourquoi c’est important : Au moment de débouter les plaignants, la juge Katherine Failla a qualifié l’ether et le bitcoin de “crypto-commodités”. C’est un signal encourageant, d’autant que la juge Failla officie dans … l’affaire Coinbase vs SEC, autre procès capital pour l’écosystème. Autre point important, elle a confirmé la distinction entre le protocole et son interface, martelant la nature décentralisée d’Uniswap et le rôle distinct d’Uniswap Labs.

 

4. L’USDT de Tether constamment à moins de 1 dollar et autres controverses

L’information : Selon Kaiko (startup française spécialisée dans l’analyse), l’USDT a constamment coté moins de 1 dollar, sa valeur-cible, pendant le mois d’août. Le depeg le plus important a été observé le 7 août, à 0,98 dollar. Le patron de Tether, Paolo Ardoino, également pris en flagrant délit de mensonge sur X/Twitter après avoir posté une photo d’installations de minage avec un logo de Tether photoshoppé 😅.

Pourquoi c’est important : L’enquête de Kaiko l’impute à plusieurs facteurs, dont les frais de rachat imposés par Tether (0,10%) et la liquidité réduite du marché. Ce depeg ne vas pas dissiper les doutes. Justement, Tether a formé un partenariat avec la banque privée Britannia Bank & Trust située aux Bahamas pour gérer les virements en USD. Or il se trouve que le patron de cette banque est en plein procès pour corruption … 👀

 

5. Binance abandonne le BUSD et pousse le FDUSD

L’information : Chez le géant Binance, les utilisateurs sont incités à convertir ce qui leur reste de BUSD en FDUSD, avec 0 frais. Le FDUSD a été coté pour la première fois sur Binance fin juillet et a bénéficié d’une promotion de la part de la plateforme, qui a offert des paires de trading sans frais avec le Bitcoin (BTC) et l’Ethereum (ETH).

Pourquoi c’est important : Binance, faiseur de roi ? Tether s’agace de voir un stablecoin jusque-là anecdotique lui reprendre soudainement des parts de marché 😠. Le FDUSD est un stablecoin qui a été lancé en juin par la société First Digital Group, une société financière hong-kongaise.

 

6. Polygon Labs dévoile son kit de développement de layer 2

L’information : Cette semaine, Polygon Labs a dévoilé son kit de développement de layer 2, appelé Chain Development Kit (CDK). Il s’agit d’un ensemble d’outils open source qui permet aux développeurs de créer des réseaux layer 2 sur Ethereum en utilisant la technologie zk (zero-knowledge) de Polygon.

Pourquoi c’est important : Il existe différents types de layer 2, mais le CDK se concentre sur les layer 2 basés sur les zk, qui utilisent des preuves cryptographiques pour vérifier les transactions hors chaîne sans compromettre la sécurité. Les zk sont considérés comme l’une des technologies les plus prometteuses et les plus avancées pour faire rentrer le prochain milliard d’utilisateurs sur Ethereum.

 

7. Ethereum plus robuste que jamais : 24 millions d’ETH désormais en staking

logo ethereum

L’information : Le nombre d’ethers en staking a dépassé les 24 millions cette semaine (beaconcha.in). Cela représente environ 21% de l’offre totale d’ETH en circulation et une valeur de plus de 39 milliards de dollars au cours actuel.

Pourquoi c’est important : Le staking sur Ethereum continue de gagner en popularité et en rentabilité, avec un taux d’intérêt annuel (APR) d’environ 4,17%. Plusieurs fournisseurs de staking liquide d’Ethereum, comme Rocket Pool, StakeWise ou Stader Labs, se sont engagés cette semaine à ne pas détenir plus de 22% du marché du staking d’ethers pour garantir la décentralisation du réseau.

 

cryptonaute twitter

Autres actualités importantes

BINANCE. Les clients belges de la plateforme sont redirigés sur l’interface polonaise, avec obligation de renouveler la vérification KYC.

SEED PHRASE. Ivan Bianco, youtuber brésilien animant la chaîne Fraternidade Crypto, a perdu près de 60.000 dollars en révélant par accident sa seed de wallet lors d’un stream.

BASE. Le protocole d’échanges décentralisés Aerodrome (de Velodrome Finance) se lance sur Base vendredi et fait bondir la TVL à 380 millions.

LIGHTNING NETWORK. La startup ukrainienne Stroom lève 3,5 millions $ pour lancer un produit de “liquid staking” sur le LN de Bitcoin (similaire à Lido sur Ethereum).

X / TWITTER. La société d’Elon Musk a obtenu une licence de broker crypto et de garde dans l’Etat du Rhode Island et annonce un partenariat avec Coinbase. A suivre.

SWIFT. Le réseau de messagerie interbancaire s’est associé au protocole Chainlink pour mener avec succès des transferts d’actifs tokenisés entre plusieurs blockchains.

POLYGON. La compagnie aérienne allemande Lufthansa a lancé jeudi son programme de fidélité en cartes NFT sur Polygon.

GENESIS. Les créanciers de la plateforme en faillite pourraient récupérer jusqu’à 90% de leurs actifs bloqués grâce à un accord conclu avec la maison-mère, le Digital Currency Group.

 

Le point marché de la semaine :

Le bitcoin a rebondi lundi à l’annonce de la décision de justice favorable à Grayscale (nous en parlons ici). Malheureusement, la crypto a déjà effacé l’essentiel de ses gains et est retombée sous les 26.000 dollars.

Graphique journalier du bitcoin en dollars – Zonebourse

Comme le montre le graphique, la tendance est clairement baissière depuis le choc baissier du 17 août. La moyenne mobile à 100 jours (en jaune), qui faisait longtemps office d’obstacle dynamique à la baisse, a déjà été enfoncée.

Quelques signaux intéressants de l’économie US laissent penser qu’un rebond est possible, aussi modeste soit-il. Au cours de la semaine prochaine, il est possible :

  • Que le bitcoin profite du reflux observé des taux à 10 ans aux Etats-Unis : le bitcoin, comme l’or et les métaux, ne verse pas de revenu. Il profite souvent d’arbitrages favorables quand les taux réels (les taux à long terme diminués des anticipations d’inflation à moyen terme) diminuent.
  • Que le bitcoin bénéficie de la rechute du dollar. Le bitcoin étant coté en dollar, il repart mécaniquement à la hausse quand la devise US se déprécie, pour les acheteurs munis d’autres monnaies.

👉 A lire : Le Bitcoin plonge alors que l’optimisme sur les ETF BTC recule

 

Le pouls du marché NFT

Au cours de la semaine écoulée, la capitalisation boursière des collections NFT est passée de 8,55 millions d’ETH à 8,52 millions d’ETH (calculée sur la base du “floor price”, le prix plancher).

Le point sur les collections les plus actives :

Collections NFT classées par volume d’échange – OpenSea Pro

L’évènement de la semaine concerne l’affaire “Impact Theory”, la première action de la SEC contre une collection NFT 🚨.

La société californienne, qui produit notamment un podcast, avait levé 30 millions de dollars auprès de centaines d’investisseurs en vendant sa collection “Founders’ Key”.

Le problème, c’est que les dirigeants d’Impact Theory ne se montraient pas avares en promesses sur le Discord de leur collection 🫤. Florilège :

“Imaginez que vous ayez pu participer à Disney quand ils faisaient Steamboat Willie “

“C’est comme si vous donniez 20$ à Mark Zuckerberg quand il codait dans sa chambre”

“C’est comme si on nous proposait d’investir dans une entreprise en plein essor alors qu’elle est en série A.”

“C’est comme investir 10 000 $ avec un potentiel de hausse de 300 000 $, pour un tout petit risque.”

“Acheter [notre NFT], c’est comme investir dans Disney, Call of Duty et YouTube en même temps.”

👉 A lire : La SEC cible la collection NFT d’Impact Theory

 

La prévente de la semaine : yPredict (YPRED)

yPredict logo

yPredict est une future marketplace pour des signaux de trading en temps réel, alimentés par l’IA. Ces signaux seront déclinés en analyses de sentiment du marché, analyses techniques et détections de patterns pour les crypto-monnaies les plus populaires.

Il vous faudra un portefeuille crypto pour vous abonner à cette marketplace hébergée sur le réseau Polygon, afin d’accéder à différents modèles (proposés par des développeurs vérifiés).

Le jeton natif du projet est le token YPRED, émis sur le réseau Polygons. Le jeton a trois utilités :

  • Moyen de paiement sur la plateforme yPredict, pour accéder aux services optionnels et aux modèles prédictifs,
  • Récompenses de staking, en partageant une partie des frais d’inscription des nouveaux utilisateurs,
  • Opportunité d’investissement, en bénéficiant d’un prix préférentiel lors de la prévente et d’une plus-value potentielle lors du listing.

Le jeton YPRED est en prévente au prix de 0,10 dollar. La prévente a déjà levé plus de 3,7 millions et se poursuit jusqu’à atteindre l’objectif de 6,5 millions.

👉 A lire : yPredict (YPRED), la plateforme d’IA qui révolutionne le trading de cryptomonnaies

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Sur le même sujet :


Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram