Ardo Hansson (BCE) qualifie la crypto-monnaie de “conte de fées”

Le responsable politique de la BCE a récemment déclaré que les crypto-monnaies disparaîtront probablement comme “un tas d’âneries” en les comparant à une “histoire de conte de fées“.

 

Lors d’une conférence à Riga en Estonie, le responsable politique de la Banque centrale européenne et gouverneur de la banque centrale estonienne, Ardo Hansson, a indiqué que la bulle sur le marché cryptographique était en train d’exploser et qu’il s’attendait à voir les prix continuer à chuter, rapporte Bloomberg.

“La bulle a déjà commencé à s’effondrer et nous devrions peut-être simplement voir jusqu’où va cet effondrement et ce qu’il en restera. Je pense que nous reviendrons dans quelques années et nous nous demanderons comment avons nous pu nous retrouver dans cette situation à croire à cette histoire de conte de fées.” a-t-il dit.

L’économiste estonien a ensuite invité les autorités à se concentrer sur la protection des investisseurs, tout en indiquant que des “problèmes de stabilité financière” pourraient en découler si le lien entre les actifs virtuels et le secteur financier traditionnel commençait à se renforcer.

En septembre, Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne, annonçait que l’institution financière n’avait pas l’intention de développer sa propre crypto-monnaie.

Plus tard en novembre, Benoît Cœuré, membre de la direction de la BCE, déclarait que Bitcoin était une “idée extrêmement intelligente” mais une mauvaise idée.

Selon Christine Lagarde, directrice du FMI, les banques centrales devraient envisager la possibilité d’émettre de la monnaie numérique. Elle révélait à l’automne que les banques centrales du Canada, de la Chine, de la Suède et de l’Uruguay travaillaient sur le sujet.

> La banque des banques centrales s’en prend (de nouveau) aux crypto-monnaies