Coinbase ferme son bureau à Chicago et licencie une trentaine d’employés

La crypto-bourse californienne Coinbase a procédé à la fermeture de son annexe à Chicago et s’est séparée d’environ 30 ingénieurs.

 

Ouvert en mai 2018 dans le cadre de l’offre institutionnelle Coinbase Market, le bureau de Coinbase à Chicago vient de fermer ses portes, entrainant le licenciement d’une trentaine de personnes.

“Nous avons pris la décision difficile de réduire l’équipe du moteur d’appariement à Chicago. Nous chercherons à le relocaliser à San Francisco avec un petit nombre d’employés.” a déclaré Coinbase.

Dans un entretien accordé à Fortunes, un porte-parole de Coinbase a fait savoir que malgré la fermeture du bureau de Chicago et les licenciements, la société était toujours très active en matière d’embauche et recherchait en permanence de nouveaux talents pour d’autres postes.

En outre, il a ajouté que le développement d’une solution “high-frequency trading” – la principale activité du bureau de Chicago – n’était plus une priorité pour Coinbase et que la firme se concentrait davantage sur d’autres produits tels que son service de garde de crypto-monnaies Coinbase Custody.

De nombreuses startups blockchain ont été dans l’obligation de rationaliser leurs activités et de se séparer d’une partie de leur personnel pour survivre à « l’hiver crypto », le nom donné à la période qui a suivi la chute des prix sur le marché en 2018.

Récemment, le fabricant français de hardware wallets Ledger a lui aussi commencé à réorganiser ses activités et pourrait prochainement réduire ses effectifs.

> Coinbase lance une carte de débit pour dépenser ses crypto-monnaies

> Serena Williams révèle avoir investi dans Coinbase

> Le fabricant de smartphones blockchain Sirin Labs licencie 25% de son personnel


La newsletter de Cryptonaute :