Ethereum : Le hardfork Constantinople prévu pour janvier 2019

Les développeurs d’Ethereum sont parvenus à trouver un accord concernant la date d’activation de Constantinople. Le hardfork se produira au bloc n°7080000 soit entre le 14 et le 18 janvier 2019, selon les premières estimations.

 

La mise à jour Constantinople, dévoilée l’année dernière et reportée déjà plusieurs fois, aura finalement lieu autour de la mi janvier 2019, rapporte le média spécialisé Coindesk.

Ce hardfork permettra aux utilisateurs de mettre à jour la blockchain Ethereum plus facilement et d’y ajouter des fonctionnalités supplémentaires.

Il vise aussi à rationaliser le code et retarder la “difficulty bomb” – le niveau de difficulté de l’algorithme d’exploitation minière utilisé pour récompenser les mineurs en ethers – de 18 mois, tout en réduisant la récompense de 3 à 2 ETH.

Lors d’une réunion, les développeurs Ethereum se sont mis d’accord et ont choisi de déployer Constantinople au bloc 7080000 de la blockchain Ethereum.

D’après Afri Schoedon, responsable chez Parity Ethereum, Constantinople devrait ainsi arriver entre le 14 et le 18 janvier prochain.

Le mois dernier, le créateur d’Ethereum, Vitalik Buterin, a annoncé que la mise à jour Serenity, visant à combiner les protocoles PoW et PoS, n’était “plus très loin“.

Aussi, les développeurs d’Ethereum travaillent actuellement sur une mise à jour afin d’améliorer les capacités de la blockchain. Baptisée Ethereum 1x, elle pourrait être activée dès cet été.

> Vitalik Buterin reçoit un doctorat honorifique de l’Université de Bâle

> Le studio Ethereum ConsenSys va procéder à des licenciements

> Lubin Ethereum : “La blockchain imprégnera davantage la société que le web”