Accueil La France, la Suisse et Singapour testent des CBDC pour les paiements transfrontaliers
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

La France, la Suisse et Singapour testent des CBDC pour les paiements transfrontaliers

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

cbdc-crypto
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La Banque des règlements internationaux (BRI) a annoncé l’achèvement réussi du projet Mariana, qui explorait les échanges et le règlement transfrontaliers de monnaies numériques de banque centrale de gros (wCBDC) entre institutions financières à l’aide de la nouvelle technologie de finance décentralisée (DeFi) sur une blockchain publique.

Le projet Mariana se termine avec succès

Le projet Mariana – qui a été développé conjointement par les centres Suisse, Singapour et Eurosystème BIS Innovation Hub (BISIH) en collaboration avec la Banque de France, l’Autorité monétaire de Singapour et la Banque nationale suisse – a utilisé une nouvelle preuve de concept ( PoC) qui « a testé avec succès les échanges transfrontaliers et le règlement d’hypothétiques wCBDC en euros, en dollars de Singapour et en francs suisses entre des institutions financières simulées », indique un communiqué de presse .

Pour compléter le processus, le projet Mariana avait besoin « d’une norme de jeton technique commune fournie par une blockchain publique pour faciliter l’échange et l’interopérabilité entre les différentes monnaies ; des ponts pour le transfert transparent des wCBDC entre différents réseaux ; et un teneur de marché automatisé (AMM), qui est un type spécifique d’échange décentralisé permettant d’échanger et de régler automatiquement les transactions de change au comptant.

Pour faciliter les transactions, l’AMM a été utilisé pour mettre en commun la liquidité des hypothétiques wCDBC en franc suisse, en euro et en dollar de Singapour avec des « algorithmes innovants » qui ont permis de fixer le prix, d’exécuter automatiquement et de régler immédiatement les transactions de change au comptant.

“Ces protocoles pourraient être utilisés par la prochaine génération d’infrastructures de marchés financiers facilitant les échanges et les règlements transfrontaliers entre institutions financières”, a déclaré la Banque de France.

cryptonaute twitter

Un précurseur pour le fonctionnement des paiements transfrontaliers à l’avenir

À l’avenir, la BRI et les banques centrales participantes prévoient de poursuivre leurs recherches et leurs expérimentations sur le modèle, car les technologies de tokenisation et de DeFi en sont encore à leurs balbutiements.

“Nous avons développé une solution pratique pour échanger des multi-CBDC dans un réseau mondial interopérable avec des plateformes régionales sur lesquelles est émise la CBDC de chaque juridiction”, a déclaré Emmanuelle Assouan, directrice générale de la stabilité financière et des opérations à la Banque de France. «Cela pourrait être un précurseur pour le fonctionnement des paiements transfrontaliers à l’avenir. Il reste encore de nombreuses pistes à explorer pour améliorer les paiements transfrontaliers : Mariana est une pierre angulaire de l’ambition des pouvoirs publics dans ce domaine.

Le marché des changes est le plus grand marché financier au monde et s’échange actuellement autour de 7 500 milliards de dollars en valeur par jour. Le projet Mariana a été conçu pour explorer à quoi pourraient ressembler le trading et le règlement des changes avec l’intégration des CBDC.


Source : Communiqué de presse


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram