Accueil La SEC accuse Binance de ne pas coopérer pas dans le cadre de son l’enquête
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

La SEC accuse Binance de ne pas coopérer pas dans le cadre de son l’enquête

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

binance-sec-coopération
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le bras de fer entre la SEC et Binance s’est musclé ces derniers mois avec une mise en accusation. La SEC enquête sur la filiale américaine du géant Binance, Binance.US. Pas sûr que cela arrange la situation entre les deux entités ! Sans surprise, Binance.Us ne se montrerait pas très coopératif pour l’enquête d’après la SEC !

L’accusation de la SEC contre Binance.US

La plainte de la SEC contre Binance remonte au 5 juin. En tout, la SEC a déposé 13 accusations contre l’échange crypto, portant sur des offres de titres non enregistrées, les produits Simple Earn et BNB Vault et son programme de staking. Pour la SEC, Binance.com, Binance.US et BAM Trading auraient dû s’enregistrer en tant que courtiers et plateforme d’échange avant de proposer les produits mentionnés ci-dessus. L’offre et la vente non enregistrées du programme de staking en tant que service de Binance.US aurait du contraindre BAM Trading à s’inscrire également en tant que courtier.

Plus globalement, ces accusations se rajoutent au climat délétère entre la SEC et les exchange cryptos comme Binance. Ce bras de fer a d’ailleurs fait pas mal de remous au sein de l’exchange. En l’espace de quelques mois seulement, le PDG de Binance.US, le responsable juridique et le directeur des risques ont démissionné.

cryptonaute twitter

La SEC ne trouve pas Binance.US très coopératif

L’enquête avance… lentement ! Pour la SEC, Binance.US ne met pas du sien ! Dans un document en date du 14 septembre, la SEC a même accusé dernièrement Binance.US de « non-coopération » dans l’enquête.

En particulier, la SEC, dans son dossier judiciaire, a noté que la société holding de Binance.US appelée BAM n’avait produit que 220 documents au cours du « discovery process ». De plus, de nombreux documents soumis dans le cadre de l’ordonnance de consentement « consistent en des captures d’écran inintelligibles et des documents sans date ni signature ».

La SEC a ajouté que BAM a refusé de produire des témoins essentiels pour la déposition, acceptant à la place seulement quatre dépositions de témoins que la société a jugées unilatéralement appropriées.

«Elle [BAM] a répondu aux demandes de communications pertinentes par des objections générales et a refusé de produire des documents conservés dans le cours normal de ses activités, affirmant que ces documents n’existaient pas, jusqu’à ce que la SEC reçoive finalement ces documents via d’autres sources. » SEC

La SEC a également fait part de ses inquiétudes concernant l’utilisation par Binance.US de Ceffu, un logiciel de garde de wallet fourni par Binance Holdings Ltd. La SEC a noté que BAM avait fait des déclarations incohérentes sur l’implication de Ceffu et de Binance dans la gestion du portefeuille et des fonds des clients.

La SEC a déclaré que BAM avait d’abord affirmé que Ceffu était le fournisseur de logiciels et de services de garde de portefeuille de BAM, mais a ensuite déclaré que Binance était le fournisseur de logiciels de garde de portefeuille de BAM. Les régulateurs ont exprimé leur inquiétude quant au fait que l’utilisation de Ceffu par l’échange crypto viole un accord préalable destiné à empêcher le détournement de fonds à l’étranger.

Vous l’aurez compris, les démêlés entre la SEC et Binance ne sont pas prêts de se régler !


Source : Dépôt au tribunal par la SEC


A lire également :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram