Accueil Les NFT arrivent sur Instagram et Facebook dans une centaine de pays
Actualités Crypto-monnaies, Actualités NFT, Toute l'actualité

Les NFT arrivent sur Instagram et Facebook dans une centaine de pays

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

meta facebook
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le géant du web Meta qui englobe Instagram et Facebook, a annoncé l’arrivée des NFT sur ces plateformes. Les internautes de 100 pays différents vont pouvoir lier leur wallet crypto afin de partager leurs collections virtuelles. Voyons en détails quelles fonctionnalités propose ce nouveau service de Meta.

Une nouveauté pour une centaine de pays

Après avoir été testé en bêta aux États-Unis, l’offre s’étend à travers la planète. Comme l’informait Mark Zuckerberg le 6 septembre dernier, c’est dans une centaine de pays que les internautes vont pouvoir profiter de cette nouveauté. Cependant, la France ne figure pas dans cette liste et devra donc encore attendre un peu.

D’après l’annonce du jeudi 29 septembre, les détenteurs de NFT vont pouvoir “cross poster” (envoyer un message simultanément à plusieurs plateformes en ligne) leurs objets de collections virtuelles. Ainsi, ils vont pouvoir en seulement quelques cliques, publier à la fois sur Instagram et Facebook.

Pour poster des NFT sur Meta, les utilisateurs doivent connecter leur portefeuille virtuel à la plateforme. Une fois connecté, les collectionneurs et les créateurs peuvent choisir quel NFT ils désirent partager.

Ensuite, une fois l’objet digital posté, celui-ci aura un effet “scintillant” et pourra afficher différentes informations. On pourra ainsi voir la description du NFT directement et les posts seront visibles sur les profils des utilisateurs.

Une fois les objets virtuels postés, le créateur de la collection ainsi que le collectionneur seront automatiquement tagués dans la publication. Ces paramètres pourront être modifiés en fonctions des envies des créateurs.

Ce nouveau service proposé par Meta repose sur différentes blockchains. On trouve sans surprise la blockchain Ethereum (ETH), Polygon (MATIC) et Flow (FLOW). D’autres blockchains devraient être prises en charge, notamment Solana (SOL). Pour ce qui est des portefeuilles virtuels, on retrouve MetaMask, Trust Wallet, Coinbase et Dapper.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Une nouveauté qui ne fait pas l’unanimité

Même si certains ont accueilli le projet avec enthousiasme, d’autres l’ont critiqué. En effet, certains sont mécontents, particulièrement vis-à-vis de la politique de confidentialité. En effet, Facebook a déjà connu des problèmes dans le passé sur l’utilisation des données de ses propres utilisateurs sans leur consentement.

Ran Neuner, une personnalité du monde de la crypto qui compte plus de 630 000 abonnés sur Twitter s’est exprimé sur le sujet : ”

 “$META vient d’annoncer que les utilisateurs américains peuvent connecter leurs portefeuilles cryptographiques à leurs plateformes pour utiliser des objets de collection NFT/Digital.
De plus, si vous connectez votre portefeuille, ils lient littéralement votre portefeuille anonyme à une identité (KYC) et obtiennent l’intégralité de l’historique de vos transactions cryptographiques.”

Un contexte difficile pour les NFT

Le PDG de Meta, Mark Zuckerber a déclaré “J’avais espéré que l’économie se serait plus clairement stabilisée à l’heure actuelle, mais d’après ce que nous voyons, ce n’est pas encore le cas, donc nous voulons planifier de manière quelque peu conservatrice“.

En effet, le secteur des NFT est en plein déclin comme on peut le voir sur ce graphique de The Block. Après avoir connu une hype importante en 2021, le phénomène semble décliner de jours en jours.

Volume du marché des NFT en millions de dollars (source : The Block)

En réponse à cette baisse, Meta a déclaré vouloir geler les embauches, restructurer des équipes en plus de réduire le budget. Cela serait pour réduire les coûts selon le journal Fortune.

Après avoir abandonné son Stablecoin Diem et son portefeuille virtuel Novi, l’entreprise veut à tout prix éviter un nouvel échec. Meta a besoin d’un nouveau succès pour se relancer, va-t-il venir du monde des NFT ?

D’autres articles sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram