Actualités

Libra : Les scams se multiplient sur Instagram et Facebook

D’après un rapport du WashingtonPost, les arnaques en lien avec la future cryptomonnaie de Facebook, Libra, prolifèrent sur les propres réseaux sociaux de la multinationale.

 

Alors que le Libra n’est pas encore disponible, de plus en plus d’arnaques, sous la forme de publicité, fleurissent sur Instagram et Facebook, dans lesquelles des escrocs tentent de vendre la future cryptomonnaie de Facebook, dont la sortie est pour l’instant prévue pour le premier trimestre 2020.

Selon Eswar Prasad, professeur d’économie à l’Université Cornell, la prolifération de ces escroqueries pourrait empiéter sur le projet, qui préoccupe déjà beaucoup la plupart des régulateurs et banques centrales autour de la planète.

Également interrogé sur le sujet, le sénateur américain Mark Warner a expliqué qu’il s’agissait à nouveau d’un « fort signal » qui devrait pousser Facebook à « adopter une approche très prudente avec Libra ».

Hier, en consultant mon fil d’actualité Facebook, je suis aussi tombé sur une publicité qui ressemblait beaucoup à ce type d’arnaque. En me rendant sur le site de l’annonceur, un formulaire m’invitait à entrer mes coordonnées (nom, email et numéro de téléphone) afin d’être « rappelé par un spécialiste ».

Comme on peut le voir sur la capture d’écran ci-dessus, les arnaqueurs écrivent même que « la rentabilité de la monnaie sera 20x supérieure à toutes les autres », alors que contrairement aux cryptomonnaies comme Bitcoin et Ethereum, la valeur du Libra sera adossée à plusieurs monnaie-fiats comme l’euro ou le dollar et ne variera que très peu.

Le mois dernier, des cybercriminels avaient déjà mis en ligne un faux site reprenant le design de Calibra.com, le site officiel du portefeuille dédié au Libra, afin de tromper et voler des internautes.

> 6 individus arrêtés pour avoir volé €24M en crypto-monnaies

> Corée du Sud : Les crypto-crimes ont causé plus de 2 milliards d’euros de dommages

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*