Le matériel pour miner du bitcoin volé en Islande pourrait être en Chine

Les centaines d’ordinateurs volés en décembre 2017 en Islande pourraient avoir été retrouvés en Chine dans une ferme de minage crypto-monnaie illégale.

 

Selon le média islandais RUV, le matériel volé l’année dernière dans les locaux de la startup Advania en Islande pourrait se trouver à plusieurs milliers de kilomètres dans la ville de Tianjin au nord de la Chine.

Chine – Il y a quelques jours, un opérateur en charge de l’énergie à Tianjin a contacté la police pour une consommation anormalement élevée d’électricité dans un entrepôt de la ville. Les policiers ont décidé d’effectuer un contrôle de routine pour tenter de comprendre ce qui pouvait consommer autant et sont tombés sur une immense ferme de minage.

Des mineurs malhonnêtes avaient détourné le réseau électrique pour extraire de la crypto-monnaie à moindre frais.

Crédit miniature : Tianjin, Chine – Pixabay

Mais ce n’est pas tout, le matériel retrouvé sur place correspond beaucoup à celui volé plus tôt en Islande. Les voleurs avaient été arrêtés mais les ordinateurs n’avaient jamais été retrouvés. L’un d’entre eux, Sindri Stefansson s’était même évadé et avait été interpellé quelques jours plus tard par la police à Amsterdam.

Olafur Kjartansson, l’enquêteur principal en charge de l’affaire avait évoqué un possible lien avec un syndicat du crime organisé. Mr Kjartansson a peut être vu juste car le nombre d’ordinateurs retrouvés correspond curieusement à ceux dérobés en Islande.

Une enquête est en cours afin de déterminer s’il s’agit bien du même matériel. Le préjudice avait été estimé à plus de 2 millions de dollars pour 600 ordinateurs volés.

A voir aussi : Le fugitif et mineur de bitcoin islandais regrette sa cavale


La newsletter de Cryptonaute :