Le fugitif et mineur de bitcoin islandais regrette sa cavale

Après une cavale dans plusieurs pays et avoir été interpellé par la police à Amsterdam, le voleur islandais de matériel pour miner du bitcoin a évoqué des regrets lors d’une interview.

 

En décembre 2017, un vol de plusieurs centaines d’ordinateurs destinés au minage de crypto-monnaie avait eu lieu dans l’entreprise Advania en Islande. Deux mois après le cambriolage, la police avait réussi à remonter à plusieurs individus et les avaient placé en détention.

Un des détenus, Sindri Stefansson, s’est échappé le mois dernier et a fui vers la Suède grâce à un passeport volé. Les autorités islandaises ont alors lancé un mandat d’arrêt international à son encontre et Stefansson a finalement été appréhendé à Amsterdam fin avril.

Aujourd’hui, la police n’a toujours pas mis la main sur le butin dérobé (presque 2 millions d’euros de matériel) et suspecte les auteurs de travailler avec un syndicat du crime organisé international.

Olafur Kjartansson, l’enquêteur principal en charge de l’affaire pense que les auteurs du vol sont liés avec la mafia même si le dossier de Stefansson ne mentionne pas de tels liens.

Dans une interview accordée au NYTimes, Sindri Stefansson revient sur sa cavale en exprimant des regrets concernant son geste et affirme être heureux de retourner dans une prison plus confortable en Islande. Il déclare :

“Je suis très déçu de moi-même. J’ai fait souffrir ma famille.”

Et ajoute :

“Ici, nous sommes sous-alimentés et je dois me méfier de mes codétenus, les prisons islandaises sont des hôtels en comparaison. je suis très content de retourner en Islande.”

La prison islandaise de Sogn est en réalité un centre pénitentiaire ouvert. Les détenus ne sont pas enfermés à clé dans leur chambre et possèdent des téléphones portables. Des clôtures et un portail entourent la propriété mais s’y échapper ne serait pas très difficile.

Avant de s’évader, Stefansson a consulté les vols internationaux sur son mobile afin de quitter l’Islande et a finalement opté pour la Suède en réservant un aller simple. Il a ensuite escaladé le grillage puis a fait de l’auto-stop jusqu’à l’aéroport pour s’envoler vers Stockholm.

Il a ensuite utilisé différents moyens de transport pour rejoindre l’Allemagne, comme le taxi, le train ou même un ferry mais en transit à Amsterdam, des passants ont reconnu le fuyard et ont averti les autorités locales qui l’ont interpellé en centre-ville. Stefansson a été extradé vendredi des Pays-Bas vers l’Islande.

A voir aussi : Dubaï : Un gang vole 1,5 million d’euros à deux acheteurs de bitcoins


La newsletter de Cryptonaute :