Accueil Le Metaverse peut révolutionner l’industrie de la mode
Toute l'actualité

Le Metaverse peut révolutionner l’industrie de la mode

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

L’industrie de la mode peut grandement bénéficier du Metaverse. Cela peut être profitable pour les marques promouvant leurs produits, mais aussi une nouvelle façon pour les clients de s’intéresser à ce milieu.

Le Metaverse au service de la mode

Si aux premiers abords le concept semble flou pour de nombreux individus, il s’avère qu’il a gagné en popularité. En effet, l’idée d’essayer ou consulter des vêtements qui existent seulement dans le monde virtuel peut paraître étrange à première vue. Néanmoins, c’est une niche en constante croissance et beaucoup d’experts pensent que le Metaverse pourrait impacter sérieusement le futur de la mode.

Par exemple, d’un point de vue environnemental, une récente étude a montré que les vêtements existants uniquement dans le monde numérique étaient bien plus écologiques que ceux produits physiquement. Ils émettent ainsi 97 % moins de CO2 et consomment également 3300 litres d’eau de moins par objet. En prime, certaines données suggèrent que remplacer un modèle physique par un échantillon numérique pendant les phases de développement permet de réduire l’empreinte carbone d’une marque de 30 %.

De plus, l’usage d’un modèle virtuel est relativement utile durant les phases avant la production du dit vêtement physiquement. Ces objets virtuels peuvent être ainsi modélisés, servir d’échantillon et une campagne marketing peut être étudiée bien avant d’avoir le produit fini en physique. Cela a pour conséquence principale de réduire considérablement les coûts environnementaux sur la production dans le monde de la mode.

Finalement, d’un point de vue numérique, les modèles virtuels permettent d’atténuer les problèmes liés à la surproduction. Ceci étant très largement considéré comme un obstacle majeur dans l’industrie actuelle de la mode.

L’attrait de la mode numérique

Afin de déterminer si la mode numérique est une tendance passagère ou non, Cointegraph a contacté Lokesh Rao, CEO de Trace Network Labs. Le but de son entreprise est de proposer aux marques de la mode d’explorer le Web3 via leurs produits et services. Selon ce dernier, l’évolution du Metaverse va continuer à influencer et potentiellement révolutionner l’industrie de la mode. Il a également ajouté :

La mode a réalisé que le monde virtuel, malgré que celui-ci soit basé sur des créations imaginaires, a une grande utilité lorsque cela concerne les vêtements. L’évolution des technologies et programmes de design permet une liberté plus vaste pour tous les designers, bien que certains vêtements qu’ils dessinent ne peuvent jamais être portés dans le monde réel. Le Metaverse permet en effet à un avatar de porter n’importe quel vêtement sans aucune contrainte de type, de conception, de tissu ou encore d’utilisation.

Il va plus loin en indiquant que le côté intangible de la mode dans le monde virtuel rend les choses plus simples pour les utilisateurs d’expérimenter et créer des garde-robes impossibles dans le monde réel. En plus, comme ces vêtements sont des collections numériques ou des NFT, cela permet de les échanger facilement à travers les plateformes dédiées amenant de la valeur ajoutée sur le long terme, là où les vêtements physiques ont tendance à perdre de leur prix sur la durée.

Des avantages à foison

Pour Rao, l’utilité principale du Metaverse vis-à-vis de l’industrie de la mode, c’est la capacité du monde virtuel à permettre à un avatar de visiter une infinité de boutiques et essayer des vêtements avant de se décider lesquels acheter.

D’un point de vue externe, le Metaverse permet aux marques et maisons de couture de bénéficier de nombreux avantages : une présence en ligne 24 heures sur 24 et dans le monde entier, mais aussi la possibilité d’offrir à leurs clients une facilité pour choisir et acheter des vêtements.

Du côté des consommateurs, c’est également bénéfique pour eux. Le vaste choix et la possibilité d’essayer les vêtements avant de les acheter et tout cela à n’importe quelle heure du jour et de la nuit offre une liberté importante.

L’avenir de la mode pourrait être redéfini

Frank Fitzgerald, le créateur de Pax.World, une plateforme permettant à ses utilisateurs de créer leur propre Metaverse, pense que le monde virtuel pourrait redéfinir entièrement l’industrie de la mode. Dans une interview avec Cointelegraph, il a notamment dit :

Que cela soit la possibilité de trouver de nouvelles sources de financement ou de façonner à quoi ressemblera la mode de demain dans le monde réel en fonction du Metaverse, cela va être une révolution culturelle du monde de la mode, mais aussi dans le domaine de l’art.

Pour Fitzgerald, les nouvelles générations sont la clé pour s’ouvrir à cette mode numérique. Tout particulièrement ces individus qui considèrent leur avatar virtuel comme une part de leur identité sociale.

En revanche, toujours selon le créateur de Pax.World, ces idées pourraient être plus difficiles à accepter pour les générations au-delà de 30 ans et plus, mais avec le temps, il est probable que davantage d’individus acceptent ces nouveaux concepts.

Une idée qui ne fait pas l’unanimité

Pour autant, bien que l’idée de révolutionner l’industrie de la mode soit séduisante, tous ne sont pas de cet avis. C’est notamment le cas du patron de OneWayBlock, Stepan Sergeev. Sa Société produit un jeu blockchain du nom de Clash of Coins. Selon ce dernier, l’idée d’une révolution de la mode via le Metaverse ce n’est pas pour maintenant. Principalement parce que les géants de la mode ne s’intéressent pas tellement au monde virtuel, du moins pour l’instant.

En plus, le but d’acheter un vêtement, c’est en général de se faire voir avec. Or, si le Metaverse n’est pas assez peuplé, cet effet disparaît, rendant le tout moins attractif. Il faudra donc en tout premier lieu rendre le Metaverse extrêmement populaire avant de voir une telle révolution. En revanche, cela peut être intéressant sur l’aspect d’avoir la possibilité de voir les vêtements que l’on désire acheter. Par contre, selon Sergeev, il ne voit une mode se lancer sur l’achat de robes NFT par exemple.

Toujours selon le patron de OneWayBlock, l’industrie de la mode dans le Metaverse c’est une tendance passagère. Les géants de la mode utilisent plutôt ce moyen temporairement, car c’est populaire et ça fait de ce fait du bruit, c’est tout.

Pour Sasha Tityanko, directrice graphique pour une plateforme sociale VR du nom de Sensorium Galaxy, elle rejoint l’avis de Sergeev. La mode aime se lancer des défis et tenter des choses, le Metaverse est donc un moyen temporaire comme un autre d’oser quelque chose de différent et créatif.

Les marques de la mode rejoignent le Metaverse à un rythme accéléré

Depuis le début de l’année 2022, de nombreuses marques associées à la mode telles que Adidas, Nike ou encore Gucci ont généré des revenus de 137,5 millions de dollars rien qu’en vendant des NFT. Le record revient à Dolce & Gabbana avec la vente d’un NFT d’un costume pour la somme d’un million de dollars l’an dernier.

Des sacs virtuels provenant de Gucci se sont vendus pour 4000 $, c’est plus que le prix d’un sac de la marque dans la réalité. Pendant le dernier trimestre de 2021, Louis Vuitton a sorti un jeu vidéo permettant aux joueurs de chasser des NFT cachés dans le Metaverse. Une fois trouvés, ces NFT permettaient d’obtenir le droit de participer à des événements privés.

Balenciaga a conclu un partenariat avec Fortnite, un jeu vidéo avec plus de 300 millions d’utilisateurs, pour vendre des skins promouvant sa marque. Ralph Lauren de son côté travaille avec l’application coréenne Zepeto pour produire une collection virtuelle pour les joueurs.

Une frontière mince

L’écart entre la réalité et le monde virtuel se referme de plus en plus puisque les nouvelles technologies comme le Web3 offrent davantage de choix pour s’exprimer. C’est aussi une façon comme une autre de pouvoir s’offrir un objet dont on n’a pas les moyens dans le monde réel où celui-ci peut s’avérer plus abordable dans le Metaverse.

De nombreuses maisons de couture de renom comme Louis Vuitton, Burberry ou encore Gucci disposent dès à présent d’équipes dédiées pour mettre en place des stratégies afin de se faire leur place dans le Web3. Le futur se dirige vers des technologies décentralisées, il sera donc intéressant de voir comment cela va impacter l’industrie de la mode, tout particulièrement quand on sait que de plus en plus de marques semblent se rapprocher du Metaverse.


Rappelons qu’en mars dernier la première Fashion Week virtuelle avait eu lieu sur Decentraland donnant lieu à de nombreux défilés représentant d’importantes marques de la haute couture.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Emmanuel Mounier Expert en Crypto-monnaie

Biographie

Emmanuel est un rédacteur pour Cryptonaute spécialisé dans l'analysé des marchés cryptos, des préventes, de l'iGaming et de l'intelligence artificielle.

Avec une licence en biochimie, il a une approche logique et concise pour analyser les marchés et traiter les différents sujets de l'industrie crypto demandant une approche scientifique.

Trader à ses heures perdues, il a pris l'habitude de sonder le marché crypto aussi bien sous formes d'analyses techniques que de sentiments en sondant les réseaux sociaux.

Gamer depuis sa plus tendre enfance, il a de toute évidence découvert le monde de l'iGaming et des Play-to-Earn étant ainsi en mesure de prodiguer des conseils avisés sur le sujet.

Pour finir, l'intelligence artificielle est un domaine qui s'est ouvert naturellement à lui, puisque très curieux, il codait déjà depuis plusieurs années en Python et s'intéressait au machine learning, ainsi que l'organisation et la collecte des données sous la forme de "scraping" (web crawling). Par conséquent, l'avènement de ces nouvelles technologies couplées à ses connaissances n'ont fait que renforcer son attrait pour le milieu.

Expertise 

  • Analyse du marché crypto (techniquement et sentiments)
  • Expertise dans l'iGaming notamment des jeux en ligne type casino et des Play-to-Earn
  • Fort intérêt pour l'intelligence artificielle avec un background en Python orienté scraping et machine learning

Accomplissements

  • Rédaction de contenu informatif dans le domaine des crypto-monnaies, iGaming et prévention de la sécurité pour les débutants
  • Suivi et traitement de l'actualité crypto, intelligence artificielle et gaming

Publications

Éducation

  • Université des sciences et technologie de la Réunion

Autres

  • Plus de 1000 articles à son actif concernant les crypto-monnaies et le Web3
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram