Accueil Le Ministère thaïlandais de l’Économie numérique menace de faire fermer Facebook
Régulation, Toute l'actualité, Web 3.0

Le Ministère thaïlandais de l’Économie numérique menace de faire fermer Facebook

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

facebook-fermeture-thailande
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le ministre thaïlandais de l’Économie numérique attend de Facebook qu’elle prenne des mesures pertinentes pour la lutte contre les arnaques présumées. Si l’entreprise ne s’y plie pas, alors, le ministère menace d’ordonner la fermeture de la plateforme dans le pays.

Facebook menacé d’être fermée en Thaïlande

Le ministère de l’Économie numérique avait déjà relancé plusieurs fois Facebook pour que cette dernière retire les publicités identifiées comme étant des escroqueries de sa plateforme. Selon le communiqué partagé par le ministère, ces publicités mensongères auraient déjà touché plus de 200 000 personnes.

Jusqu’ici, Facebook n’aurait cependant pas pris les mesures visant à enlever lesdites publicités de sa plateforme. Le ministre thaïlandais de l’Économie numérique revient ainsi à la charge et menace cette fois de demander à un tribunal de fermer Facebook (META. O), propriété de Meta Platforms. La plateforme ne pourra plus ainsi fournir ses services en Thaïlande si elle laisse ces pages en ligne.

cryptonaute twitter

Accusation d’escroquerie à la crypto-monnaie

Selon le porte-parole du ministère, Wetang Phuangsup, des fonctionnaires travaillaient actuellement à rassembler des preuves. Ces preuves seraient liées à des actes répréhensibles de la part de Facebook et seront présentées devant le tribunal. Pour rappel, le ministère accuse Facebook de présenter des publicités d’investissement et d’escroquerie liées à la crypto-monnaie sur sa plateforme.

Plus concrètement, les publicités sont des incitations à l’investissement dans la crypto-monnaie, dans de fausses entreprises et de fausses agences gouvernementales telles que la Securities and Exchange Commission (SEC).

Une fermeture dans les 7 jours pour Facebook

Pour le MDES, les escroqueries commerciales et l’investissement dans les crypto-monnaies restent les tactiques les plus utilisées en ligne. La promesse de rendements quotidiens pouvant aller jusqu’à 30 % appâte bien d’utilisateurs. Certaines publicités mettent quant à eux en avant des photos de célébrités et de figures financières bien connues pour attirer les investisseurs.

Le ministre du MDES, Chaiwut Thanakamanusorn, énonce que Facebook ne filtrait pas ses annonceurs. Le ministère leur a notamment envoyé une lettre à ce sujet, mais Meta n’aurait pas répondu jusqu’à présent. Plus de 5 300 publicités frauduleuses seraient actuellement en ligne selon le ministère. Si la plateforme ne les enlève pas d’ici la fin du mois, alors, le ministère déposera une requête visant à fermer la plateforme dans les sept jours.

Enfin, le ministère met en garde les consommateurs contre les investissements avec des promesses de rentabilités élevées sans garanties émanant d’entreprises ne disposant pas d’informations vérifiables. Le ministère ajoute également qu’il faut rester alerte face à ces tactiques d’escroqueries qui sont de plus en plus nombreuses en ligne.


Source : CoinTelegraph


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram