Accueil D’après un rapport de PeckShield, la moitié des NFT volés sont vendus dans les 3 heures
Actualités Crypto-monnaies, Actualités des Altcoins, Actualités NFT, Actualités sur Blockchain, Plateformes d'échange, Toute l'actualité, Web 3.0

D’après un rapport de PeckShield, la moitié des NFT volés sont vendus dans les 3 heures

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

peckshield-vente-nft
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

PeckShield vient de publier un rapport sur les vols de NFT sur la blockchain. On y lit notamment que 2,27 millions de dollars de NFT ont été volés sur le mois de juin 2023.

2,27 millions de dollars de NFT volés

PeckShield a partagé un rapport concernant le vol des NFT en valeur le 3 juillet dernier. La société de sécurité blockchain y note que près de 2,27 millions de dollars de NFT ont été subtilisés durant le mois de juin. Si l’on se réfère aux nombres de NFT volés depuis le début de l’année, c’est certainement le chiffre le plus bas qui a été recensé.

PeckShield détaille également dans son rapport le temps nécessaire aux hackers pour la revente des NFT. On y lit notamment que près de la moitié des NFT volés sont ensuite revendus dans les 3 heures qui suivent leur vol. En ce qui concerne les lieux de revente, on retrouve certaines marketplaces telles qu’Opensea et Blur.

cryptonaute twitter

99,7 % des NFT volés revendus sur les marketplaces

Pour la société de sécurité blockchain, le mois de juin est le mois où le nombre de vols de NFT a été le plus bas depuis le début de l’année. Par rapport aux chiffres de février par exemple, PeckShield note une baisse de près de 85 %. À cette période, la valeur des NFT volés avait atteint la somme titanesque de 16,2 millions de dollars.

PeckShield mentionne également dans son rapport que les hackers ne perdent pas de temps pour revendre les NFT volés. Sur le mois de juin, près de 86 % des reventes ont été réalisés sur la plateforme Blur tandis qu’Opensea en comptabilise 13,76 %. Au total, ce sont près de 99,7 % des NFT volés qui ont été revendus sur les deux marketplaces.

Mettre en place une meilleure sécurité

Rien qu’à voir les chiffres depuis le début de l’année, on est en droit de se demander s’il ne vaut pas mieux effectivement apporter une sécurité plus accrue. En août 2022, une affaire portant sur des NFT volés a aussi été mise sous les projecteurs. À l’époque, l’avocat Jesse Halfon avait poursuivi la marketplace Opensea en justice. La raison de la plainte ? Sa politique relative aux NFT volés inexistante. Les utilisateurs qui ont payé pour les NFT volés et qui n’en ont pas eu connaissance ont vu les NFT de leurs wallets, verrouillés. Ils ne pouvaient ni les échanger ni les vendre sur les marketplaces. Ce, dès lors que lesdits NFT ont été déclarés volés par leurs anciens détenteurs.

À l’époque, de nombreux utilisateurs se sont unis pour l’action en justice, transformant ainsi la procédure en une action collective. Notons que les conditions d’utilisation d’OpenSea interdisent les recours collectifs, ce qui fait que l’action a naturellement échoué.


Source : PeckShield via Twitter


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram