Accueil Les 5 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les 5 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies

David Rajaonary
crypto-actualités-cette-semaine
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Correction et liquidations. Après huit semaines de hausse continue, et de nouveaux plus hauts annuels pour le Bitcoin (44 400) et l’Ether (2 404), le marché a soudainement corrigé lundi et les spéculateurs ont été frappés par de lourdes liquidations. En tout, plus de 450 millions de liquidations ont été observées sur les marchés à terme. Pour autant, cette correction en forme de respiration ne remet pas en question la tendance haussière du moment.

A tête reposée, on revient sur cette semaine et son lot d’actualités marquantes.

 

Les 5 actualités marquantes de la semaine 🗞️

 

1. Ledger nous rappelle à quel point la DeFi est centralisée

Ledger logo

● L’information : ce jeudi 14 décembre, un attaquant a réussi à compromettre le Ledger Connect Kit, bibliothèque javascript essentielle dans les interactions entre portefeuilles crypto et applications web3. L’attaquant a donc réussi à injecter du code malveillant dans l’interface de nombreuses dApps populaires. Lido, KyberSwap, SushiSwap, RevokeCash et même Metamask ont réagi en désactivant temporairement leur interface.

● Pourquoi c’est important : les fonds volés, estimés à plus de 610 000 dollars, auraient pu être autrement plus importants, compte tenu du caractère central du Ledger Connect Kit dans l’écosystème DeFi. L’attaque fait beaucoup parler car si elle n’a rien à voir avec les portefeuilles physiques Ledger (ni leur logiciel Ledger Live), l’amalgame est déjà dans la tête de nombreux investisseurs crypto. Parmi les questions soulevées par la faille : pourquoi un ancien employé avait-il toujours accès aux outils de Ledger ? Pourquoi a-t-il suffi qu’il clique sur un lien de phishing pour donner un accès complet à l’attaquant ?

 

2. Les stablecoins passés à la loupe par l’agence de notation S&P Global

Logo Tether

● L’information : cette semaine, S&P Global a passé au crible les huit plus importants stablecoins. Elle a a mené une étude particulièrement détaillée sur cinq stablecoins, les notant de 1 (la meilleure note) à 5 (la pire). Les meilleurs élèves : l’USD Coin (USDC) et le Gemini Dollar (GUSD), qui ont reçu la note de 2. Les plus mauvais élèves : le TrueUSD et Frax hérite d’une note de 5.

● Pourquoi c’est important : l’analyse de S&P a mis l’accent sur la qualité des réserves et la transparence. A ce jeu, le Tether (USDT) et le Dai (DAI) ont été crédités d’une note de 4, pour le moins médiocre. En cause, un manque d’informations sur les actifs détenus en réserve et une exposition significative à des actifs plus ou moins risqués​.

 

3. Coinbase dévoile son “Project Diamond” au moment où les bons du Trésor US tokénisés explosent

● L’information : Coinbase a lancé mardi sa plateforme maison de smart contracts, permettant aux institutions de créer et d’échanger des actifs tokénisés. Techniquement, la plateforme est hébergée sur son réseau Base. Elle s’appuie sur son service de garde Coinbase Prime, Coinbase Wallet, et sur son stablecoin USDC. Le tout est domicilié à Abou Dhabi, nouvelle place forte de l’industrie blockchain.

● Pourquoi c’est important : plus que jamais, la tokenisation d’actifs réels est LA niche brûlante de l’industrie crypto en 2023. Coinbase affirme que moins de 0,25% des actifs mondiaux sont actuellement tokenisés. Les actifs les plus prisés sont actuellement les obligations d’Etat américaines, qui s’approchent des 800 millions (données rwa.xyz).

 

 

4. La collection Pudgy Penguins deviendra-t-elle la première expérience NFT grand public ?

● L’information : l’équipe a annoncé son monde virtuel “Pudgy World” pour le 1er trimestre 2024. Ce qui est intéressant, c’est que des jouets estampillés Pudgy sont disponibles dans des magasins comme Walmart aux États-Unis. Le scan d’un code QR sur les jouets offrira une expérience de personnalisation en lien avec Pudgy World.

● Pourquoi c’est important : monde virtuel, dessins animés, jouets, succès populaire … les Pudgy Penguins sont vus comme la franchise / propriété intellectuelle (IP) la plus prometteuse pour associer NFT et objets physiques réels à grande échelle, après les réalisations importantes de l’équipe. Le prix plancher (floor price) des NFT vient de marquer un nouveau sommet à 12,5 ETH.

 

5. Binance toujours menacé par la SEC

Binance logo

● L’information : dans le procès qui l’oppose à Binance depuis juin dernier, le gendarme boursier annonce avoir déposé un “avis d’autorité supplémentaire” en justice. Cet avis utilise des éléments contenus dans l’accord conclu entre Binance et les autorités américaines – le Département de la Justice (DoJ), la CFTC et deux agences du Trésor (OFAC, FinCEN). La SEC, en tant qu’autorité de régulation des marchés, ne faisait pas partie de cet accord.

● Pourquoi c’est important : la justice va-t-elle accepter que le gendarme boursier s’appuie sur les aveux de Binance ? Dans cet accord conclu le 21 novembre dernier, Binance et son ancien patron Changpeng Zhao ont en effet reconnu avoir commis des actes graves (facilitation de blanchiment d’argent, fraude bancaire, etc.). Ils ont donc soumis une motion commune au tribunal chargé de l’affaire afin de la classer sans suite.

 

cryptonaute twitter

Autres actualités importantes 📰

● Salvador, une dette “volcanique”. Le petit pays d’Amérique centrale se prépare à émettre ses premières obligations remboursables en bitcoins. Les “Volcano Bonds” pourront être souscrits sur Bitfinex Securities début 2024, selon Coindesk. Objectif : lever 1 milliard de dollars pour construire une “Bitcoin City”.

● En Chine, l’identité sera (dé)centralisée. Le Ministère de la Sécurité Publique dégaine RealDID, un projet on-chain permettant vérifier les identités numériques réelles des 1,4 milliard d’habitants du pays. En clair, ceux-ci se connecteront à des sites web de manière anonyme en utilisant des adresses d’identité décentralisée (DID) et des clés privées.

● Aragon DAO, clap de fin. Mise sur pied en 2017 pour aider d’autres DAO à se créer, Aragon DAO n’aura pas survécu à un conflit de gouvernance complexe. Pour rappel, la controverse a débuté lorsque l’Aragon Association a annoncé son intention de se dissoudre et de mettre fin au token ANT, sans consulter au préalable la communauté de l’Aragon DAO.

● SafeMoon (SFM), not so safe. L’entreprise vient de déposer faillite dans l’Utah. Le dépôt de faillite selon le chapitre 7 implique généralement la liquidation des actifs pour rembourser les créanciers. Le patron John Karony et le développeur Thomas Smith avaient été arrêtés en novembre, accusés d’avoir fraudé les clients pour plus de 200 millions de dollars.

● FTX, le fisc menace de ruiner les créanciers. Alors que les administrateurs de la faillite avaient remis la main sur 7 milliards de dollars d’actifs divers, l’Internal Revenue Service (IRS) réclame 24 milliards d’impôts impayés dans un audit en cours. Problème : les créances du contribuable bénéficient de la priorité absolue sur les créanciers et investisseurs …

● Justin Sun, le discours ne convainc pas. Le controversé fondateur de Tron et des bourses crypto Poloniex et HTX s’est voulu rassurant. Les deux exchanges ont essuyé plusieurs hacks et perdu 200 millions de dollars en novembre. Un article de Bloomberg dresse un constat (très) alarmant des réserves de HTX, plombées par plus de 258 millions de retraits clients.

● OKX, des hauts et quelques bas. OKX DEX, agrégateur de protocoles DeFi très populaire, a perdu 2,7 millions de dollars suite à un vol de clés privées. OKX promet des remboursements rapides. Pendant ce temps, OKX NFT a brièvement surpassé Blur et OpenSea en volumes, dépassant 73 millions de dollars aujourd’hui (données DappRadar).

 

Le point marché de la semaine : les yeux rivés sur le 10 janvier 2024 🪙

Graphique journalier du BTC en dollars – Zonebourse / ProRealTime

Le Bitcoin, après avoir connu huit semaines de hausse continue, a connu un recul de 4,3% depuis lundi. Il était peut-être temps de consolider, après une augmentation impressionnante de plus de 56% en deux mois pour le Bitcoin. Cette diminution semble être le résultat de la prise de profits par plusieurs acteurs institutionnels.

● Les chiffres du travail américains rassurent Wall Street

La fin de l’année présente un marché américain rassurant, avec des indicateurs économiques positifs. Les chiffres de l’emploi de novembre ont montré une progression avec 199 000 nouveaux emplois, contre 180 000 attendus et 150 000 le mois précédent. Le taux de chômage a baissé à 3,7%, contre 3,9% le mois précédent, grâce notamment à la fin des grèves dans le secteur automobile. Les salaires ont connu une hausse de 4.0% sur les 12 derniers mois. Aucune contraction en vue pour le marché de l’emploi US.

● Le “pivot” de la Réserve Fédérale et la fin des hausses de taux d’intérêt

Qu’est-ce que ces chiffres impliquent ? La Réserve fédérale américaine (Fed) a pris une décision importante lors de son dernier Comité de politique monétaire (FOMC) : maintenir ses taux directeurs inchangés. Ses projections de taux redonnent le sourire à Wall Street : pour les prochains trimestres, elle vise une baisse significative par rapport à septembre.

● Les projections de la Fed font bondir les indices et les actifs à risque

Le marché a réagi positivement à ce discours “dovish”. D’abord les obligations continuent leur remontée , puisque les taux à 2 ans ont chuté à 4,35% et les taux à 10 ans à 3,95%. Ensuite les indices, le S&P 500 a également bénéficié de cette ambiance, atteignant 4720 points, dépassant ses plus hauts annuels de 4607. Un rallye haussier de fin d’année semble se profiler pour l’ensemble des actifs risqués.

● Le premier ETF Bitcoin entre le 5 et le 10 janvier 2024 ?

Dans une interview sur le podcast The Scoop, James Seyffart (Bloomberg Intelligence) est revenu sur les approbations probables des ETF Bitcoin au comptant en janvier. Selon lui, la période du 8 au 10 janvier présente une probabilité élevée, estimée à 90%. En effet, la demande d’Ark/21Shares, déposée avant celle de BlackRock en juin, atteint sa date limite finale le 10 janvier. Selon Seyffart, la SEC a stratégiquement retardé les approbations pour éviter de favoriser un acteur en particulier. Il estime qu’une “approbation groupée” est le scénario le plus probable. La vidéo, très instructive :

📆 Flashback – 17 décembre 2017

Il y a six ans jour pour jour, le 17 décembre 2017, le Bitcoin (BTC) enregistrait un nouveau plus haut à 19 700 dollars. Un record qui marquait alors le sommet du bull run dit “des particuliers”. Pourquoi ce nom ? Et bien tout simplement en raison de la participation massive de petits portefeuilles, vraisemblablement tirée par la mentalité de groupe et la peur de rater le train (FOMO). La mentalité grégaire a conduit de nombreuses personnes à investir dans les cryptomonnaies simplement parce que d’autres le faisaient, renforcée par une couverture médiatique intense et optimiste 👀

👉 A lire : Le Bitcoin pourrait se montrer indécis à court terme

 

La prévente à surveiller : Bitcoin Minetrix (BTCMTX)

Bitcoin Minetrix ($BTCMTX) - Logo - Frax Share Crypto Avis

Louer de la puissance de calcul pour miner des bitcoins, le concept est désormais classique à travers le cloud mining (minage cloud). Mais Bitcoin Minetrix introduit une nouvelle innovation dans le cloud mining, une méthode unique appelée “stake-to-mine”.

● Le stake-to-mine

Cette approche permet aux détenteurs de ses tokens, $BTCMTX, de participer au minage en immobilisant (staking) leurs tokens. En échange, ils reçoivent des crédits de minage sous forme de tokens ERC-20 non échangeables, qui sont utilisés (ou “brûlés”) lorsqu’ils louent de la puissance de calcul pour miner du $BTC, en plus de recevoir $BTCMTX comme récompense de staking.

● Une prévente avec un prix de 0,011 à 0,019 dollar le token

L’équipe a lancé une offre initiale de jetons (ICO) pour financer son démarrage, offrant un prix attractif de 0,011 dollar par token au début. La prévente, qui a commencé le 27 septembre, se déroule en 10 phases. Actuellement en neuvième phase, le prix du token est à 0,012 dollar.

● Acheter ses premiers tokens BTCMTX, comment faire ?

Pour acheter des tokens $BTCMTX, les investisseurs peuvent dépenser 100 dollars pour obtenir 8 333 tokens. La prévente offre un total de 2,8 milliards de tokens et les achats peuvent être effectués sur le site officiel du projet en utilisant ETH, BNB ou USDT, via un portefeuille Metamask ou Wallet Connect. Les tokens acquis seront transférés à l’adresse du portefeuille de l’acheteur à la fin de la prévente.

👉 A lire : Bitcoin Minetrix : comment acheter le token $BTCMTX en prévente ?

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Nos dossiers de la semaine :


Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram