Accueil La Chine va vérifier l’identité de ses citoyens à l’aide d’une plateforme alimentée par la blockchain
Actualités sur Blockchain

La Chine va vérifier l’identité de ses citoyens à l’aide d’une plateforme alimentée par la blockchain

Paul T Guillot Journaliste Author expertise
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Vérifier les identités réelles de 1.4 milliards de citoyens ? C’est ce que va faire la Chine en utilisant la technologie blockchain. L’annonce a été faite par le Blockchain-based Service Network (BSN), l’initiative blockchain nationale. Il y a fort à parier que les militants pour la protection de la vie privée et des données numériques ne verront pas cette opération d’un bon oeil.

RealDID, un système d’identifiants décentralisés

Le ministère de la Sécurité publique de Chine, en collaboration avec le Blockchain-based Service Network (BSN), a mis en place une nouvelle initiative dénommée RealDID. Cette innovation permettra une inscription et une connexion anonymes sur les sites web, grâce à l’utilisation d’adresses DID et de clés privées. Ce système assure la séparation entre les données commerciales et les transactions d’une part, et les informations personnelles d’autre part, renforçant ainsi la confidentialité des utilisateurs.

Les DID, ou identifiants décentralisés, sont des outils révolutionnaires dans le domaine de l’identité numérique. Imaginez que chaque personne ou objet dispose d’une sorte de carte d’identité numérique unique, mais contrairement à une carte d’identité traditionnelle, le DID n’est pas contrôlé par une autorité centrale comme un gouvernement. Au lieu de cela, il est géré de manière décentralisée sur une blockchain. Cette méthode assure plus de sécurité et de contrôle pour l’utilisateur, car il peut prouver son identité en ligne sans avoir à révéler d’informations personnelles sensibles. En gros, c’est comme avoir un passeport numérique ultra-sécurisé que vous contrôlez entièrement et qui vous permet de vous identifier en ligne de manière fiable et privée.

Dans le cadre de cette initiative, les principaux réseaux sociaux de Chine, y compris WeChat, Sina Weibo, Douyin, Kuaishou, Bilibili et Xiaohongshu, sont visés. Ces plateformes seront désormais tenues de demander à leurs créateurs de contenu les plus influents (au-delà de 500 000 d’abonnés) de divulguer publiquement leurs vrais noms ou ceux de leurs soutiens financiers. Cette mesure vise à accroître la crédibilité et à faciliter la supervision publique.

BSN a par ailleurs annoncé que cette initiative est la première du genre. Et, en effet, un système d’identité décentralisée opérationnel au niveau national, c’est du jamais vu. Géré par le Centre national d’information, en collaboration avec des géants de la tech comme China Mobile et China UnionPay, BSN se distingue par une gestion internationale indépendante assurée par BSN Global, une entité distincte et isolée.

Néanmoins, compte tenu de la centralisation politique en Chine, rien ne garantit que RealDID soit effectivement décentralisé et décorrélé du pouvoir gouvernemental.


Source: Coindesk ; bsnbase


Sur le même sujet: 


 

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Paul T Guillot Journaliste

Paul T Guillot Journaliste

Biographie

Paul est journaliste pour Cryptonaute. Après des études en sciences politiques et l'obtention d'une maîtrise en journalisme au CELSA, il fait de la technologie blockchain son cheval de bataille. Ses recherches de mémoire explorent le potentiel de la blockchain pour renouveler les modèles économiques des médias. Il rejoint ensuite l'équipe en charge des réseaux sociaux de France 24.

C’est lorsqu’il réalise sa première vente de NFT qu’il décide consacrer son attention sur l’actualité de l’univers des cryptos et du Web3. Il intègre alors l’équipe rédactionnelle de CryptoNews et traite les actualités au jour le jour. Par ailleurs, il écrit pour la rubrique Web3 du Journal Du Net.

Basé à Paris, Paul effectue des reportages sur les événements majeurs de l’écosystème crypto comme NFT Paris, Paris Blockchain Week ou encore le sommet Proof of Talk. Il a su, ce faisant, tisser un vaste réseau de relations qu’il mobilise aux fins journalistiques caractérisant son travail: apporter une information indépendante et à forte valeur ajoutée à ses lecteurs.

Expertise

  • Régulation européenne sur les cryptos
  • NFTs utilitaires
  • Tokenisation (Real World Asset - RWA)

Accomplissements

  • Correcteur du prix de journalisme européen Lorenzo Natali (édition 2020 & 2021)
  • Membre du club Wallcrypt

Education

  • Double licence en sciences politiques et sociologie à l'université Concordia (Montréal, Canada).
  • Master 1 en information et communication à l'université Saint-Joseph (Beyrouth, Liban).
  • Master 2 en journalisme à l'École des hautes études en sciences de l'information et de la communication - CELSA (Paris, France).
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram