Accueil Binance cède à la pression sur le listing de token, remportant une victoire pour la confidentialité
Actualités Crypto-monnaies, Actualités des Altcoins, Plateformes d'échange, Régulation, Toute l'actualité, Web 3.0

Binance cède à la pression sur le listing de token, remportant une victoire pour la confidentialité

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

binance-préssion-listing-token
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les utilisateurs des pièces Zcash et Monero peuvent souffler. En effet, Binance est revenu sur sa décision de retirer lesdites pièces de la liste de crypto-monnaies utilisables dans de nombreux pays européens.

Les pièces de confidentialité, de nouveaux utilisables dans l’UE

Les utilisateurs de Zcash (ZEC), Decred (DCR), Horizen’s ZEN, Verge (XVG), Dash (DASH), MobileCoin (MOB), Monero (XMR), Secret (SCRT), Firo, Navcoin (NAV), MobileCoin (MOB), Beam et PIVX peuvent continuer à échanger les jetons en Italie, en Pologne, en Espagne ainsi qu’en France. Rappelons que les pièces de confidentialité permettent de se protéger contre la surveillance financière. Elles offrent par ailleurs un niveau de sécurité transactionnelle élevé.

La fongibilité de ces pièces ainsi que la couche de sécurité et d’anonymat qu’elles offrent en font des incontournables. Le fait de les retirer aurait été une grave erreur surtout que la réglementation devient de plus en plus sévère. Notons que Binance a décidé de revenir sur sa décision de retirer les pièces de confidentialité de sa liste de pièces utilisables dans l’UE en juin dernier. Cela juste après que l’Union européenne a mis à jour ses normes concernant les actifs numériques et a mis en place la réglementation sur les marchés des crypto-actifs (MiCA).

cryptonaute twitter

Une hausse potentielle de la demande en privacy coins

La décision de Binance reflète l’équilibre complexe entre les besoins des utilisateurs en termes de protection de vie privée et la conformité réglementaire. D’ailleurs, la plupart des exchanges devraient s’y tenir même si les réglementations internationales ne sont pas toujours les mêmes d’un pays à un autre et que certains appliquent des règles sont plus strictes que d’autres.

Les décisions qui découlent de la pression réglementaire pesant actuellement sur l’Europe et celle de Binance de revenir sur sa décision de ne pas retirer les tokens de sa liste devraient entrainer une hausse potentielle de la demande. Il ne serait pas ainsi surprenant que le secteur des « privacy coins » décolle dans les prochains mois et surtout, cela pourrait entrainer une adoption plus massive de ces pièces. De leur côté, d’autres exchanges peuvent revoir leur position concernant les pièces de confidentialité, ce qui pourrait les rendre plus accessibles au grand nombre.

Les récents événements viennent témoigner du pouvoir de la communauté sur le secteur des crypto-monnaies. Elle devrait continuer à s’unir pour garantir le respect de la protection de la vie privée. Cela constitue en effet le fondement du web 3 et permet de renforcer l’idée selon laquelle la communauté peut réellement contribuer à façonner les politiques et les réglementations en matière de crypto-monnaie.


Source : CoinTelegraph


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram