La bourse blockchain SprinkleXchange accueillera sa première société en juin 2019

SprinkleXchange, une plateforme IPO construite sur la blockchain Ethereum et légalement basée au Bahreïn, a annoncé se préparer à lister sa première société.

 

SprinkleXchange est vendue comme la première plateforme d’introduction en bourse (IPO) reposant sur la technologie blockchain et offrant la possibilité aux entreprises de devenir publiques en attirant des investisseurs du monde entier.

D’après Alexander Wallin, le PDG de l’entreprise, SprinkleXchange listera sa première société en juin 2019 et s’attend à accueillir plusieurs milliers de compagnies au cours des prochaines années, rapporte Bloomberg.

“Nous avons la chance d’être les premiers, mais nous sommes conscients que cela deviendra vite un marché saturé. C’est comme passer de la VHS au streaming; Netflix a été le premier à l’avoir fait, mais il existe maintenant de nombreux sites de streaming.” a commenté Wallin.

Détenu par le groupe luxembourgeois Sprinkle, SprinkleXchange envisage d’introduire des entreprises de tous les secteurs avec une capitalisation boursière d’au moins 20 millions de dollars et une clientèle mondiale, ainsi que des fonds négociés en bourse.

La plateforme sera ouverte en continu (24h/24 7j/7) et, selon Wallin, l’utilisation de la blockchain Ethereum permet d’automatiser les systèmes de compensation, les dépôts, les certificats d’actions, les dividendes et les votes.

En février, le Bahreïn, un petit état du golfe persique qui a récemment adopté un cadre réglementaire pour le secteur de la cryptomonnaie, a autorisé 28 startups blockchain à venir s’installer dans le pays pour tester leurs services. SprinkleXchange faisait partie des jeunes pousses sélectionnées.

Au début du mois, le responsable des valeurs mobilières chez SIX Swiss Exchange expliquait que les jetons numériques pourraient « éventuellement remplacer les actions dans le futur ».

> Déjà plus de $850M investis dans des startups blockchain et crypto en 2019

> L’université de Bahreïn va délivrer des diplômes enregistrés sur la blockchain


La newsletter de Cryptonaute :