ActualitésBitcoinMinage

La Chine pourrait bientôt interdire le minage de bitcoins

La Commission Nationale pour le Développement et la Réforme (NRDC) de Chine a lancé une concertation publique visant à “encourager, restreindre ou interdire” différents secteurs d’activité, dont l’extraction de crypto-monnaies comme Bitcoin.

 

D’après Reuters, hier, la NRDC a lancé une consultation publique ouverte jusqu’au 7 mai 2019 sur une liste d’industries qu’elle souhaite aider ou voir disparaître.

Publiée pour la première fois en 2011, la liste contient désormais le minage de crypto-monnaies. Selon l’organisme chinois, les 450 activités listées devraient être progressivement interdites car elles ne respectent pas les réglementations en vigueur, sont dangereuses, gaspillent des ressources ou polluent l’environnement.

Bien que la Chine ait déjà affirmé sa position anti-crypto en fermant les échangeurs locaux et en interdisant les ICOs en 2017, le mining est toujours autorisé et le pays compte les plus grandes firmes spécialisées dans cette activité, telles que Bitmain ou Canaan, qui ont chacune déposé des demandes d’introduction en bourse (IPO).

En mars, des sources anonymes révélaient que Bitmain envisageait d’installer 200 000 de ses propres machines dédiées au minage de Bitcoin en Chine afin de tirer parti du faible coût de l’électricité résultant du surplus d’énergie hydroélectrique produit durant la saison des pluies.

La semaine dernière, l’administration du cyberespace, un organe chargé de réguler l’internet en Chine, a publié une liste des 197 entreprises blockchain chinoises officiellement enregistrées.

> SBI Holdings se lance dans la fabrication de puces pour le crypto-mining

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé