SBI Holdings se lance dans la fabrication de puces pour le crypto-mining

Le puissant groupe de services financiers japonais, SBI Holdings, a annoncé la création de SBI Mining Chip, une nouvelle filiale qui se concentrera sur la fabrication de puces et machines dédiées au minage de crypto-monnaies.

 

Dans un communiqué de presse, le PDG de SBI Holdings,Yoshitaka Kitao, a présenté SBI Mining Chip, une société fraîchement créée et spécialisée dans le développement et la fabrication de puces et systèmes d’exploitation miniers.

SBI fait la promotion de nombreuses activités liées aux actifs numériques, y compris l’échange de crypto-monnaies et d’autres services faisant appel à la blockchain. Le groupe a maintenant décidé d’élargir son champ d’activité à la fabrication de puces minières et de systèmes d’extraction cryptographiques.” a écrit la firme.

On apprend qu’Adam Traidam, ex-employé à la NASA et expert dans le domaine des semi-conducteurs et des composants électroniques, prendra la direction de cette nouvelle entité.

“SBI encouragera des activités minières efficaces, fiables et durables afin de développer un marché solide pour les cryptomonnaies.” conclut le document.

SBI holdings s’intéresse aux actifs virtuels depuis 2017 et a officiellement fait son entrée dans le secteur l’été dernier avec le lancement d’une plateforme de trading nommée VCTRADE.

En outre, le groupe nippon a investi dans plusieurs startups blockchains telles que Tangem, un fabricant de “billets intelligents Bitcoin”, ou encore BRD, un fournisseur de crypto-portefeuilles.

> Bitmain envisagerait de déployer 200 000 ASICs Bitcoin en Chine

> Le géant du crypto-mining Canaan lève “plusieurs centaines de millions de dollars”

> Maroc : Le projet de ferme cryptomonnaie verte de Soluna prend du retard