ActualitésActualités sur Bitcoin

Deux arrestations dans le sillage du « mélangeur Bitcoin » Bestmixer

En mai dernier, Europol fermait Bestmixer.io, l’un des plus importants services de « Crypto Mixing ». L’enquête pour blanchiment d’argent par crypto-monnaie se poursuit et les autorités néerlandaises ont procédé à l’arrestation de deux hommes.

 

L’agence hollandaise en charge des enquêtes sur les délits financiers, la FIOD, a interpellé lundi deux hommes dans le cadre de deux affaires distinctes de blanchiment d’argent. Les deux suspects, originaires des Pays-Bas, ont en commun leur usage des crypto-monnaies et en particulier du Bitcoin.

Le premier, un homme de 45 ans, est soupçonné d’avoir blanchi plus de deux millions d’euros. Des opérations financières ont attiré l’attention des enquêteurs. L’individu a en effet procédé à des achats et de retraits d’argent importants.

Des dizaines de crypto-wallets saisis, et aussi de l’or

Ses revenus ne lui permettaient pas de réaliser de telles transactions. Mais surtout, le suspect a utilisé pour masquer ses opérations financières une carte de crédit en crypto-monnaie. Lors de son interpellation, trois kilos d’or ont été saisis, mais aussi des dizaines de crypto-wallets contenant des tokens dont la valeur est estimée à 260.000 euros.

Les autorités poursuivent leur investigation pour déterminer la provenance de ces ressources, auxquelles s’ajoutaient d’autres biens de valeur comme des montres, des bijoux et 10.000 euros en liquide.

La seconde arrestation implique quant à elle un homme de 31 ans soupçonné avec des complices du blanchiment de 100.000 euros grâce au mélangeur Bitcoin Bestmixer. Les activités criminelles de Bestmixer ont été révélées par Europol en 2019, après sa fermeture par la police néerlandaise.

Un suspect trahi par une adresse Bitcoin sur le serveur Bestmixer

Cet outil permettait à des cybercriminels de mélanger des crypto-transactions dans le but de dissimuler la provenance de fonds. L’origine criminelle est ainsi établie dans le cadre de l’interpellation de cette semaine, permise par une adresse Bitcoin et une adresse IP liées à Bestmixer.

L’enquête menée à ce jour montre que de nombreuses crypto-monnaies mixées ont une origine ou une destination criminelle,” a établi la FIOD hollandaise (Fiscale Inlichtingen en OpsporingsDienst). Différents terminaux, comme des ordinateurs et des téléphones, ont été saisis.

La fermeture de Bestmixer pourrait aboutir à d’autres arrestations. C’est ce qu’annoncent les autorités hollandaises. Le service était très utilisé. En seulement un an d’activité, il a dégagé pour 200 millions de dollars de revenus en engrangeant 25.000 bitcoins.

D’autres Bitcoin Mixer sont cependant dans le collimateur des autorités ailleurs dans le monde, et notamment aux Etats-Unis. La semaine dernière, le fondateur du « mélangeur Bitcoin » Helix a été arrêté. Il est accusé d’avoir blanchi près de 300 millions de dollars pour des cybercriminels du Darknet.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *