ActualitésCrypto-bourse

Deux Chinois impliqués dans un vol de $250M sur un crypto-exchange

Les Etats-Unis prononcent des sanctions contre deux citoyens chinois accusés d’avoir blanchi des crypto-monnaies dérobées par un groupe de pirates nord-coréens, Lazarus Group. Les hackeurs ont volé pour 250 millions de dollars lors d’une cyberattaque en 2018 contre une crypto-bourse.

 

Les autorités nord-coréennes sont accusées de lancer des attaques informatiques pour dérober des crypto-monnaies et ainsi contourner les sanctions internationales. Et pour mener ces cyberattaques, elles s’appuient notamment sur des hackers du groupe Lazarus.

Ces pirates se voient ainsi reprocher une intrusion en 2018 dans le système informatique d’un exchange, une bourse d’échange de crypto-actifs comme Bitcoin, dont le nom n’est pas cité. Valeur du butin dérobé : 250 millions de dollars.

Du Bitcoin changé en cartes cadeaux Apple

Selon une enquête de l’Office of Foreign Assets Control (OFAC), une agence américaine rattachée au Département du Trésor, deux citoyens chinois sont accusés d’avoir « apporté une aide matérielle, un parrainage ou un soutien financier, matériel ou technologique » à cette cyberattaque.

Tian Yinyin et Li Jiadong sont donc visés par des sanctions américaines. Les Etats-Unis estiment qu’ils se sont vus confier par les autorités nord-coréennes le contrôle de comptes renfermant pour 91 millions de dollars.

Cet argent correspond à une partie des crypto-monnaies dérobées en 2018 auprès d’un exchange. La tâche des deux hommes aurait alors consisté à blanchir cet argent.

Tian et Li ont transféré la monnaie entre les adresses qu’ils détenaient, masquant ainsi l’origine des fonds,” souligne l’OFAC.

Parmi ces mouvements, les enquêteurs constatent que Tian a transféré l’équivalent de plus de 34 millions de dollars de ces fonds illicites sur un nouveau compte bancaire associé à un exchange. Ce dernier est aussi accusé d’avoir échangé pour 1,4 million de dollars de Bitcoin en cartes cadeaux prépayées Apple iTunes.

Menaces de sanctions contre des institutions financières

Or, précise l’OFAC, auprès de certains exchanges, ces cartes peuvent être utilisées pour acheter du Bitcoin à nouveau. Cette opération permet ainsi aux individus de blanchir de l’argent en masquant la provenance des fonds.

En conséquence, les deux citoyens étrangers sont visés par des sanctions. Les Etats-Unis annoncent ainsi que tous leurs biens et intérêts dans le pays « doivent être bloqués et signalés à l’OFAC. » Toute personne effectuant des transactions avec les accusés peut elle-même être poursuivie.

En outre, toute institution financière étrangère qui facilite sciemment une transaction importante ou fournit des services financiers importants à l’une des personnes désignées aujourd’hui pourrait faire l’objet de sanctions pour compte correspondant aux États-Unis ou de sanctions financières,” prévient l’agence américaine.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

eToro Reviews

    eToro Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/etoro-newsCreate your account
    Hide eToro Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé