Actualités

Facebook met en garde Washington contre le projet de crypto-monnaie chinois

David Marcus a prévenu Washington que le projet de monnaie numérique de la Chine représentait une « menace réelle pour l’influence américaine », tout en soulignant que l’échec de Libra constituerait une victoire pour l’empire du milieu.

 

Alors que l’initiative lancée par Facebook et visant à émettre une monnaie numérique mondiale préoccupe très largement la classe politique américaine, David Marcus, ex-président de Facebook Messenger et actuel responsable de Libra, a averti qu’en cas de non-réussite du projet, Pékin en sortirait vainqueur, rapporte Bloomberg.

“L’avenir dans cinq ans, si nous n’avons pas de bonne réponse, c’est fondamentalement la Chine qui re-connecte une grande partie du monde avec un renminbi numérique fonctionnant sous leur blockchain contrôlée“, a-t-il dit.

Cet été, Marcus a témoigné à deux reprises devant les législateurs américains afin de défendre Libra. La majorité avait exhorté Facebook à mettre en suspens le projet. La semaine prochaine, Mark Zuckerberg défendra à son tour l’initiative devant le Comité de la Chambre des États-Unis.

Depuis lors, Libra fait aussi l’objet d’une enquête anti-trust de l’Union européenne et certains de ses membres, notamment les entreprises de paiement comme Visa, Mastercard ou PayPal, ont quitté le navire.

Selon plusieurs médias locaux, la Chine serait prête à émettre sa monnaie numérique. Le pays aurait développé un système de paiement international s’appuyant sur la blockchain mais également d’autres nouvelles technologies.

> Bruno Le Maire : Libra est une menace pour la souveraineté des Etats

Crédit miniature : US Capitol – Pixabay

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*