Genesis et Gemini demandent le rejet des poursuites engagées par la SEC
Plateformes d'échange, Régulation, Toute l'actualité

Genesis et Gemini demandent le rejet des poursuites engagées par la SEC

Gilles Nzunga Rédacteur Author expertise
genesis-gemini-sec
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Gemini et Genesis Global Capital, respectivement une plateforme d’échange crypto et une plateforme de lending crypto en faillite, ont effectué conjointement le dépôt de requêtes pour l’annulation d’une action en justice engagée par la Securities and Exchange Commission (SEC) plus tôt cette année.

La légitimité des accusations de la SEC remise en question

Les poursuites engagées par la SEC en janvier se basent sur la loi des États-Unis pour attaquer le programme Earn de Gemini. D’après l’argumentation de l’agence, le programme Earn est un titre non enregistré, qui a réuni des milliards de dollars auprès de nombreux investisseurs particuliers. La plainte déposée au tribunal de New York mentionne clairement :

” Genesis a alors exercé son pouvoir discrétionnaire pour utiliser les actifs crypto des investisseurs afin de générer des revenus et payer des intérêts aux investisseurs de Gemini Earn. “

Le 26 mai, le tribunal a reçu un nouveau dossier contenant la contre argumentation de Genesis. Celui-ci argue que le service Earn n’implique que la création de prêts, et non de titres. Le dossier ajoute également que la SEC n’a pas été en mesure de prouver que ces prêts constituent réellement des contrats d’investissement. Du même avis, le dossier de Gemini affirme que :

” La SEC cherche à transformer le programme Earn en quelque chose qu’il n’était pas : la vente de titres non enregistrés. Alors que la SEC suggère que l’application des lois fédérales sur les valeurs mobilières est évidente ici, la plainte est une nouvelle tentative d’étendre leur portée au-delà de toute lecture raisonnable du langage législatif pertinent. “

cryptonaute twitter

Toujours aucune suite favorable pour les utilisateurs du programme Earn

Ce procès représente une étape importante dans la cadre de la répression réglementaire de la SEC dans le secteur des crypto-monnaies. Dans le communiqué de presse annonçant l’action en justice contre Gemini et Genesis, le président de la SEC, Gary Gensler, a notamment partagé son inquiétude quant aux prêts liés aux crypto-monnaies.

” Les accusations d’aujourd’hui s’appuient sur des actions antérieures pour indiquer clairement au marché et au public investisseur que les plateformes de lending crypto et autres intermédiaires doivent se conformer à nos lois éprouvées sur les valeurs mobilières. (…) Genesis et Gemini ont proposé des titres non enregistrés au public, contournant les exigences de divulgation conçues pour protéger les investisseurs. “

Pendant ce temps, Jack Baughman, un partenaire fondateur de JFB Legal, représentant l’exchange Gemini, a exprimé ses préoccupations sur Twitter concernant l’impact du procès de la SEC sur la restitution des actifs de la faillite de Genesis. Baughman estime que le procès limite le processus de consolidation des utilisateurs de Earn en introduisant des difficultés chronophages et inutiles. Pour lui, il serait plus judicieux de se focaliser sur l’accélération de la récupération des actifs pour les utilisateurs concernés par le programme Earn.


Source : TheBlock


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Gilles Nzunga Rédacteur

Gilles Nzunga Rédacteur

Gilles est toujours ravi d'offrir un contenu informatif, accessible et impartial à ses lecteurs, grâce à sa capacité à simplifier des sujets techniques.

Grand amateur d'écriture, Gilles a toujours été fasciné par le pouvoir des mots, notamment leur aptitude à transmettre des émotions. Cependant, il ne s'est pas contenté de rester dans le monde de la rédaction web traditionnelle. Gilles a découvert le Web3 en 2021 et a décidé de s'y consacrer, en tant que passionné des nouvelles technologies et leur impact sur notre société. Une opportunité unique de repousser les limites de son métier et d'explorer de nouveaux horizons. Pour atteindre cet objectif, il a consacré beaucoup de temps à l'apprentissage en autodidacte.

En plus d'une licence en informatique industrielle, Gilles a étudié les bases de la blockchain, s'est plongé dans les méandres de la finance traditionnelle et a exploré leurs différentes interactions avec les crypto-monnaies. Grâce à sa propension à la recherche et son besoin constant de rester féru des dernières tendances, il est devenu un véritable atout pour Cryptonaute. Un observateur averti des développements et des événements dans cet espace en constante évolution.

En dehors de Cryptonaute, Gilles a déjà rédigé des articles pour des sites avérés comme Moneyradar, Business2Community, Tokize et Delentredeux.

Lorsqu'il n'est pas plongé dans l'écriture, il prend le temps de se ressourcer et de se détendre avec des activités en plein air et des loisirs culturels (lecture, cinéma). Des moments d'évasion qui lui permettent de rester frais et alerte pour le prochain rebondissement du secteur des crypto-monnaies.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram