Accueil Les hackers nord-coréens ont réalisé plus de piratage crypto que jamais en 2023
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les hackers nord-coréens ont réalisé plus de piratage crypto que jamais en 2023

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Dans son rapport publié aujourd’hui, Chainalysis révèle que les hackers nord-coréens ont réalisé davantage de piratages en 2023 que lors des années précédentes. En parallèle, ces hacks ont débouché sur des bénéfices plus modestes.

Encore plus de piratages crypto de la part des hackers nord-coréens en 2023

piratage crypto hackers nord-coréens 2023
Sources : Chainalysis

L’année 2022 aura été la plus virulente de tous les temps en la matière avec 3.7 milliards de dollars volés. Toutefois, la tendance semble changer en 2023. Le rapport publié par Chainalysis fait état de données quelque peu alarmantes. Si le piratage de cryptos est monnaie courante depuis quelques années, jamais les hackers nord-coréens n’avaient été aussi actifs que l’année dernière, en 2023.

Kimsuky, ou encore Lazarus, sont encore très actifs. Les groupes utilisent de nombreuses tactiques différentes afin de parvenir à acquérir de larges quantités de tokens. En 2022. Les hackers nord-coréens étaient parvenus à subtiliser environ 1.7 milliards de dollars. Cependant, sur l’année passée, le nombre de piratages majeurs est passé de 15 à 20, soit une hausse d’environ 34%.

Les cibles préférées des hackers, d’après l’étude, sont la DeFi, les services centralisés et les fournisseurs de wallets cryptos. Toutefois, et malgré cette hausse du nombre de piratages, Chainalysis note également une diminution des montants subtilisés.

cryptonaute twitter

Des sommes plus faibles en 2023

piratage crypto hackers nord-coréens 2023
Sources : Chainalysis

En 2022., les hackers nord-coréens étaient parvenus à voler 1.7M$. L’année dernière, ce chiffre est à revoir à la baisse, avec un total de 1 milliard de dollars « seulement ». La baisse est presque de 50% mais représente toujours une grosse perte depuis 2016, année durant laquelle le groupe Lazarus a commencé à être actif.

Concernant le détail des vols, Chainalysis note également les montants subtilisés par catégorie, principalement entre la DeFi, les CEX et les wallets :

« Nous estimons que les pirates liés à la Corée du Nord ont volé environ 428,8 millions de dollars sur les plateformes DeFi en 2023, et ont également ciblé les services centralisés (150,0 millions de dollars volés), les échanges (330,9 millions de dollars) et les fournisseurs de portefeuilles (127,0 millions de dollars). »

Quel avenir pour le piratage de crypto ?

Le rapport de Chainalysis est à la fois une bonne et une mauvaise nouvelle. Si, d’un côté, le nombre de hacks a augmenté, force est de constater que les montants subtilisés sont moins importants que durant l’année précédente. Cependant, les attaquants « deviennent de plus en plus sophistiqués et diversifiés dans leurs exploits » explique l’entreprise. En parallèle, les plateformes crypto développent également davantage de mesures de sécurité auxquelles les pirates se heurtent bien souvent.

La problématique tient également dans le système juridique. Qui doit poser les sanctions pour ce type de méfait ? Et qui est, actuellement, en mesure d’enquêter pour le compte d’un gouvernement ou d’un tribunal ? Interpol a récemment publié ses recommandations et ses impressions concernant le métavers et le monde des cryptos en général. Pour l’instant, et en attendant un cadre plus stable, patience et prudence sont mère de sûreté dans cet écosystème parfois encore truffé de mauvaises intentions.


Sources : Rapport de Chainalysis


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram