L’ex CTO de Ripple lance la bêta de sa plateforme Coil

La startup blockchain Coil a lancé la bêta de sa plateforme de monétisation de contenu. Les créateurs peuvent monétiser des articles, vidéos ou streams et sont rémunérés en crypto-monnaies, notamment en XRP.

 

Sur Twitter, la jeune pousse californienne, fondée par Stefan Thomas, l’ancien directeur de la technologie chez Ripple, a annoncé le lancement de la bêta de sa plateforme Coil.

Coil est soutenu par Xpring, l’écosystème de Ripple visant à aider des startups qui utilisent XRP, et offre la possibilité aux créateurs de monétiser leur contenu, tout en recevant leurs gains en crypto-monnaies.

Dans une interview accordée à Coindesk, Thomas a expliqué que la plateforme avait déjà été testée par environ 1000 personnes dans le cadre d’une première bêta fermée et que Coil avait noué un partenariat avec la solution de services financiers Stronghold pour effectuer les paiements des gains aux créateurs.

Bien que XRP soit mis en valeur étant donné que la startup est soutenue par Ripple, les créateurs peuvent choisir de recevoir leurs paiements via d’autres actifs numériques.

Les utilisateurs de Coil peuvent souscrire à un abonnement de 5$ (paiement en carte de crédit) et soutenir automatiquement les sites et streamers partenaires qu’ils consultent à travers Chrome ou Firefox grâce à une extension développée par Coil.

La société, installée à San Francisco depuis mai 2018, a construit sa plateforme sur le protocole blockchain Interledger et n’a pas émis de crypto-monnaie.

La semaine dernière, l’entreprise Brave a déployé sa régie Brave Ads. Les utilisateurs de son navigateur web Brave – qui rémunère également les créateurs de contenu – peuvent maintenant visualiser des publicités et remporter des pièces numériques Basic Attention Token (BAT).

> Ripple Xpring soutient la nouvelle société de capital risque Robot Ventures

> Bolt Labs collecte $1,5M auprès de Ripple Xpring et d’autres


La newsletter de Cryptonaute :