Accueil Salvador : quel bilan tirer deux ans après l’adoption du Bitcoin comme monnaie officielle ?
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Bitcoin, Toute l'actualité

Salvador : quel bilan tirer deux ans après l’adoption du Bitcoin comme monnaie officielle ?

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

bilan-salvador-bitcoin
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Deux ans après, que reste-t-il de l’idéal économique souhaité par Nayib Bukele, le président du Salvador ? Si l’ambitieux projet s’est évidemment heurté à la forte baisse du marché des crypto-actifs, comment est il aujourd’hui perçu par les Bitcoin maximalistes, mais aussi, et surtout, par la population locale ? Dans cet article, on tente de faire un point global. Entre apports et limites de la mesure.

Rappel sur la Ley Bitcoin

Le 7 septembre 2021, le Salvador promulguait la Ley Bitcoin et ses 16 articles. Une promulgation qui répondait à plusieurs principes énoncés au sein du texte de loi comme celui de créer des conditions nécessaires pour accroître la richesse nationale au profit du plus grand nombre d’habitants ou encore favoriser l’inclusion financière, dans un pays ou 70 % de la population locale ne disposait pas d’un accès aux services financiers traditionnels. 

Parmi les dispositions de cette Ley Bitcoin, citons notamment l’obligation pour les commerçants d’accepter le Bitcoin comme moyen de paiement ou encore la possibilité pour les citoyens de régler leurs impôts en BTC. Par ailleurs, l’article 5 de cette loi prévoyait d’écarter les échanges en Bitcoin de l’impôt sur les plus-values. À l’instar d’autres monnaies ayant cours légal comme le dollar. Pour Bukele, au moment de la publication de cette loi, l’objectif est triple : faciliter l’inclusion financière de sa population, limiter les frais de transaction sur les fonds envoyés au pays par plus de 3 millions d’expatriés, mais aussi attirer des investisseurs et autres entreprises technologiques sur son territoire.

cryptonaute twitter

Un bilan mitigé après 2 ans

Si la dernière promesse semble plutôt tenue, l’inclusion financière et le recours au Bitcoin comme moyen de paiement n’est toujours pas significatif au Salvador.

Des débuts prometteurs pour la population

Si la population a plutôt bien accepté la promulgation de la Ley Bitcoin, il semblerait que l’enthousiasme des débuts a aujourd’hui laissé place à la désillusion pour une partie de la population salvadorienne. Un enthousiasme qui paraissait d’ailleurs surtout justifié par les 30 dollars promis en BTC à toute personne qui téléchargerait le wallet crypto Chivo, spécialement conçu pour l’occasion. En quelques mois, près du tiers de la population télécharge le wallet.

Les derniers chiffres du gouvernement publiés en début d’année font état de 4 millions d’utilisateurs utilisant le wallet, pour une population de 6,5 millions d’habitants. Près des deux tiers de salvadoriens auraient donc utilisé au moins une fois le portefeuille. Aujourd’hui, il semblerait que la population qui continue à recourir au Bitcoin le fasse désormais en ayant recours à d’autres wallets. Comme en attestent les chiffres publiés par le bureau national de recherche économique qui estimait qu’en février 2023, à peine 20 % de la population continuait d’utiliser Chivo.

Une opération qui a mis le Salvador sur la carte

D’un point de vue géopolitique, la Ley Bitcoin a mis un coup de projecteur considérable sur le Salvador. Sur plusieurs aspects, le petit pays d’Amérique centrale a profité de la promulgation de cette loi. Notamment en ce qui concerne le tourisme. Entre 2021 et 2022, le pays a vu son nombre de touristes progresser de plus de 80 %. Si l’effet post-covid peut aussi expliquer ces chiffres, l’effet Bitcoin a aussi joué un rôle moteur. Cette promulgation du Bitcoin comme monnaie ayant cours légale a aussi donné des idées à d’autres pays qui ont aussi exploré les possibilités de la blockchain. Nous pensons notamment à la Centrafrique ou au Honduras et sa bien nommée zone autonome de Prospera.

Un paradis pour les entreprises crypto

Si la population locale est critique vis-à-vis de cette loi, ce n’est pas le cas des entreprises crypto ayant fait le choix de s’installer sur place. Et pour cause, ériger Bitcoin au rang de monnaie nationale a aussi eu des impacts en termes de fiscalité. Outre l’absence de plus-value sur les transferts en Bitcoin, les entreprises bénéficient d’un régime fiscal extrêmement avantageux avec une exonération fiscale pendant 14 ans. Ces conditions ultra-avantageuses ont évidemment poussé un grand nombre d’entreprises à délocaliser au Salvador. Pour la population locale, cela s’est aussi traduit par une hausse de l’emploi.

L’adoption de Bitcoin : un échec pour deux salvadoriens sur trois

Après deux ans d’adoption, on pourrait presque considérer que cette mesure a été profitable pour les entreprises et autres cryptophiles venu de l’étranger, mais finalement assez peu pour la population locale. Et pour cause, un sondage mené sur la population a notamment permis de mettre en évidence que 65 % des salvadoriens considéraient l’adoption de la mère des cryptomonnaies comme un échec. Seul 16 % des répondants osaient parler de réussite quand le reste du panel préférait ne pas se prononcer.

Selon un sondage de l’Université d’Amérique Centrale mené en 2022, le recours au Bitcoin comme un moyen de paiement n’est finalement pas si évident pour une population autant exposée à cet actif. Sur l’ensemble de l’année 2022. Un élément que l’on peut surtout expliquer par la volatilité du marché et le bear market qui a frappé. Une enquête menée entre janvier et juillet 2023 par la Banque du Salvador révèle que seulement 1 % des fonds envoyés de l’étranger l’ont été en Bitcoin. Une nouvelle preuve du désamour vis-à-vis de la mère des cryptomonnaies.

Si l’avis de la population locale semble être tranché, difficile d’imaginer que celui-ci ne soit pas directement corrélé avec les conditions de marché. Au moment de l’adoption comme monnaie officielle, Bitcoin s’échangeait contre plus de 45 000 dollars et allait entamer son ultime rallye pour aller chercher son ATH proche des 70 000 dollars. Aujourd’hui, l’actif se négocie contre à peine plus de 26 000 dollars. Le graphique suivant, reprend le cours du Bitcoin depuis le jour de son adoption à aujourd’hui. Difficile de ne pas y voir une source du mécontentement des salvadoriens.

L'adoption de Bitcoin : un échec pour deux salvadoriens sur trois 

Quid de la suite ?

Si la réticence tient aujourd’hui dans la volatilité du Bitcoin, Bukele et le Salvador ne semblent pas vouloir s’écarter de la politique initiale. Mais les chantiers sont nombreux. Notamment en ce qui concerne l’éducation de la population à ce qu’est Bitcoin. Dès lors, il parait aujourd’hui urgent de former les locaux aux principes du Bitcoin. Pour exemple, plusieurs constats d’un manque de sensibilisation ont déjà été effectués par les autorités. Pour beaucoup de locaux, la distinction entre le wallet Chivo et Bitcoin n’est pas encore bien claire. L’importance du travail pédagogique est donc primordiale pour éviter les désillusions.

Si le projet Bitcoin City a semble t’il pris du retard, il n’est pour autant pas laissé de côté. Et pour que celui-ci puisse être un vrai succès, il est primordial de continuer à travailler sur la pédagogie autour du Bitcoin. Pour beaucoup d’observateurs, il est désormais important de faire adopter le concept par le bas, alors que celui-ci a presque été imposé par le haut, via la promulgation de la loi Bitcoin.

Quoi qu’il en soit, 77 % des salvadoriens estiment que le gouvernement devrait cesser d’acheter du Bitcoin. Contre 14 % d’avis favorables. Pour information, le gouvernement aurait déjà dépensé la bagatelle de 375 millions de dollars dans son projet Bitcoin. Que ce soit pour l’achat ou pour son déploiement. A date, le gouvernement possèderait un peu moins de 2 400 BTC.


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram