ActualitésBitcoin

Spedn (flexa) : Starbucks et 10+ grandes enseignes américaines acceptent Bitcoin

D’après Forbes, il est désormais possible de payer son Frappuccino via diverses crypto-monnaies dont Bitcoin grâce à l’application Spedn de la startup blockchain Flexa.

 

Lors d’un entretien accordé à Forbes en marge de la conférence Consensus à New York, Cameron Winklevoss, le confondateur de la crypto-bourse Gemini, a présenté la bêta de Spedn, une nouvelle application mobile – dont il est partenaire – qui permet de payer dans une dizaine de grandes chaînes de magasins américaines telles que Starbucks ou encore Whole Foods Market, une firme spécialisée dans la vente de produits biologiques détenue par Amazon.

“Nous réalisons enfin la promesse de la crypto pour les paiements. Cela a pris beaucoup de temps. C’est une victoire totale pour les marchands.” a déclaré Cameron Winklevoss, tout en payant un café chez Starbucks grâce au stablecoin développé par sa société, le Gemini Dollar (GUSD), et l’application conçue par Flexa.

Selon le média américain, les grandes firmes comme Starbucks refusent aujourd’hui d’admettre qu’elles acceptent la crypto-monnaie.

Bien que tout indique qu’il soit désormais possible de payer via Bitcoin, Ethereum, Litecoin, Bitcoin Cash et GUSD via l’application Spedn dans leurs magasins, aucune des compagnies concernées n’a souhaité s’exprimer sur le sujet et Starbucks a même réfuté l’information.

Cela pourrait notamment s’expliquer par le fait que la chaîne de cafés s’est associée à la startup Bakkt qui souhaite également offrir la possibilité de payer en crypto-monnaies dans ses boutiques.

Spedn est construite sur le Flexa Network, un réseau de paiement développé sur Ethereum et similaire à Visa ou Mastercard, mais permettant de dépenser de la crypto-monnaie.

Pour réaliser un achat, les utilisateurs doivent alimenter leur compte Spedn (les fonds sont sécurisés par Gemini). L’application génère ensuite un QR code à apposer sur le scanner de l’établissement et les fonds sont envoyés à Spedn qui les reverse, un peu plus tard et sous la devise désirée, à l’entreprise concernée.

> Starbucks se tourne vers l’offre blockchain de Microsoft pour suivre son café.

> Moon va permettre de dépenser ses bitcoins sur Amazon

> Winklevoss Capital soutient le projet de crypto-datacenters de Crusoe Energy

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*