Accueil Taxer ou ne pas taxer les cryptomonnaies ?
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Taxer ou ne pas taxer les cryptomonnaies ?

journal de trading
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Le gouvernement de Corée du Sud souhaite taxer les transactions en crypto-monnaies. Il pourrait cependant différer l’entrée en vigueur de son projet pour une application à partir de janvier 2022.

Les projets de nouveaux impôts des États font rarement l’unanimité. Sans surprise, la volonté du gouvernement sud-coréen d’imposer les transactions en cryptomonnaies rencontre une certaine opposition.

Le nouveau cadre fiscal pourrait cependant prendre du retard. D’après le média local DongA, l’équivalent français de la commission des finances de l’Assemblée nationale proposerait un report à janvier 2022.

Les exchanges sud-coréens demandent du temps pour s’adapter

Le sursis ne serait toutefois que de quelques mois pour l’industrie crypto et ses clients. Les autorités prévoyaient initialement de mettre en œuvre la taxe sur la crypto-monnaie à compter d’octobre 2021.

Le gouvernement craindrait-il d’être impopulaire dans un pays précurseur en termes d’adoption de la crypto et des blockchains ? L’exécutif coréen aurait dans cette affaire d’abord tenu compte des réactions de ses exchanges nationaux.

Les crypto-bourses coréennes réclament en effet plus de temps afin de mettre en place la structure nécessaire à la taxation des opérations sur leurs services. D’autant qu’il ne s’agit pas de l’unique obligation nouvelle pour ces entreprises.

Decrypt rappelle en particulier que les exchanges du pays devront compléter leurs procédures KYC d’ici septembre 2021 dans le cadre de la nouvelle législation sur les paiements. Notons que ce dispositif prévoit en outre l’interdiction des privacy coins comme le Monero.

Si les autorités sud-coréennes entendent bien fiscaliser l’industrie crypto, elles sont aussi soucieuses de ne pas dégrader la compétitivité des acteurs locaux. Le pays possède l’un des marchés crypto les plus florissants au monde selon Chainalysis.

7e pays au monde en termes d’adoption de la cryptomonnaie

« La Corée du Sud possède l’une des économies de la cryptomonnaie les plus actives au monde, se classant au 7e rang mondial dans notre indice d’adoption (…) et au 2e rang en Asie de l’Est. Dans l’ensemble, la Corée du Sud se classe troisième pour le total des cryptomonnaies reçues » souligne son rapport.

Le ministère des finances du pays proposait en 2020 plusieurs évolutions en termes de fiscalité. En mai, il préconisait une taxe sur les bénéfices réalisés par le biais de transactions crypto-fiat. Celle-ci englobait la vente de tokens par l’industrie du minage et lors d’ICO.

En juillet, l’exécutif avançait une autre proposition. Elle consistait en un impôt forfaitaire de 20% sur les bénéfices des transactions en crypto au-delà de 2.200 dollars par an. Cette taxe s’appliquerait, elle, à l’ensemble des transactions.

« Les autorités financières devraient y réfléchir à deux fois avant d’imposer des taxes sur le marché, car l’industrie de la monnaie numérique en est encore à ses débuts (…) Toute taxation ou introduction de réglementations irréfléchies peut être une pierre d’achoppement pour la croissance durable de l’industrie » mettait en garde un économiste.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram