Actualités

La chasse est ouverte sur les transactions en Monero

La confidentialité des transactions en Monero risque d’en prendre un coup. Spécialiste de la traçabilité sur la blockchain, CipherTrace dépose 2 brevets pour lever le secret de ces transactions. L’entreprise collabore à des enquêtes des autorités.

Les privacy coins ont mauvaise presse. Des pays et des exchanges souhaitent à présent s’opposer à l’utilisation de ces crypto-monnaies. Le Dash en fait notamment les frais, même s’il se défend d’appartenir à la même catégorie que le Monero.

Quant à cette dernière, son utilisation à des fins criminelles lui vaut une attention toute particulière des autorités. CipherTrace, spécialiste de l’analyse blockchain, entend bien en faire une source de revenus.

Lutter contre les transactions illégales en Monero

L’entreprise vient ainsi de déposer deux brevets. CipherTrace revendique en effet une technologie capable de tracer les transactions impliquant du Monero (XMR). Il s’agit notamment pour l’expert blockchain de traquer les XMR volés ou utilisés illégalement.

Les applications ne se limitent pas aux enquêtes de police cependant. L’éditeur précise que ses outils d’analyse des flux de transactions en Monero profiteront aussi aux méthodes statistiques et probabilistes pour scorer les transactions. Il prévoit aussi de concevoir des solutions de visualisation.

La lutte contre les usages criminels reste néanmoins l’axe de développement prioritaire de CipherTrace. Mais la firme se défend toutefois de vouloir mettre ainsi en péril l’existence même de ces jetons.

Les privacy coins dans le collimateur des Etats

« [Notre] objectif est de permettre la détection des utilisateurs criminels, augmentant ainsi la sécurité et la durabilité des pièces privées comme Monero à l’avenir » assure-t-elle notamment sur son blog.

Ainsi, grâce à une meilleure traçabilité des transactions, CipherTrace compte assister les fournisseurs de services d’actifs virtuels à identifier les XMR douteux. Cette détection « leur permettra d’évaluer correctement les risques liés aux transactions des clients conformément aux réglementations en vigueur ».

Le développement des premiers outils de suivi du Monero s’est effectué dans le cadre d’un projet conjoint avec le Département américain de la sécurité intérieure. D’autres agences gouvernementales s’intéressent toutefois aussi à ces transactions. En septembre, le Fisc américain promettait 625.000 dollars en échange d’un moyen permettant de casser le secret du Monero.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Choix de 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
4.7/5

Libertex Reviews
  • Régulé par la CySEC
  • Pas de possibilité de dépôt ou de retrait par Paypal
  • Service client en Français
  • Uniquement tradables en CFD

Libertex Reviews

https://cryptonaute.fr/visit/libertexCreate your account
Hide Libertex Reviews
Christophe Auffray
Christophe Auffray
Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé