Accueil Au Kenya, la police saisit les entrepôts de Worldcoin
Actualités Crypto-monnaies, Actualités Financières, Toute l'actualité

Au Kenya, la police saisit les entrepôts de Worldcoin

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La police de Nairobi, au Kenya, a récemment procédé à une saisie des entrepôts de Worldcoin. L’histoire fait suite à une interruption légale des activités de l’entreprise sur le sol du pays émise il y a quelques jours à peine.

Worldcoin, ennemi public n°1 au Kenya

Les entrepôts de Worldcoin ont été perquisitionnés à Nairobi, au Kenya, selon les autorités locales. L’intervention a lieu quelques jours après que les autorités ont décidé d’interrompre le projet sur le sol Kényan, arguant qu’il était question de protection des données personnelles des utilisateurs.

Le projet basé sur la reconnaissance de l’iris et lancé par Sam Altman fait polémique au Kenya. Worldcoin propose effectivement un projet crypto qui utiliserait la technologie de la blockchain afin de proposer un passeport numérique.

Pour cela, il est toutefois nécessaire de scanner son iris via une globe aux allures futuristes. En échange de quoi, les utilisateurs reçoivent l’équivalent de 45€ en crypto. Les activités de Worldcoin ont toutefois éveillé les soupçons des autorités du pays qui ont décidé, sous décision du ministre Kithure Kindiki, de suspendre les activités du groupe pour une enquête approfondie.

cryptonaute twitter

Une intervention de la police en bonne et due forme

La policier est alors intervenue au sein d’un entrepôt appartenant à Worldcoin. Les agents étaient en possession d’un mandat de perquisition en bonne et due forme lorsqu’ils sont entrés dans les bureaux du groupe.

Selon les sources, les autorités sont entrées par effraction samedi avant de repartir avec plusieurs machines appartenant à Worldcoin, lesquelles, selon la police, contiennent les données des utilisateurs.

Worldcoin, de son côté, défend l’idée que les données des utilisateurs ne sont pas stockées physiquement mais sur la blockchain, comme l’indique d’ailleurs le whitepaper du projet. Néanmoins, en vertu de la loi Kenyane, les individus ont le droit de ne pas avoir d’informations personnelles inutilement requises ou révélées.

Quel avenir pour Worldcoin dans le reste du monde ?

Le cas de Worldcoin au Kenya reste, pour l’heure, un cas isolé. Toutefois, en Europe, le projet suscite également quelques inquiétudes de la part des autorités. En France et en Allemagne, des enquêtes sont également en cours autour du groupe et de ses activités.

La perquisition des locaux de Worldcoin au Kenya est surtout révélateur d’un manque d’encadrement légal, mais aussi d’un manque d’éclaircissement concernant les tenants et les aboutissants du projet. De manière plus large, il est important de souligner la nécessité d’éducation concernant les crypto-monnaies et la blockchain.


Sources : KahawaTungu, Communiqué des autorités du Kenya


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram