ActualitésBitcoin

Bitcoin et autres crypto-monnaies : machines à cash pour les escrocs

Crédit : Pixabay

En 2019, les escroqueries en crypto-monnaies comme Bitcoin ont représenté un préjudice estimé à 4,3 milliards de dollars d’après Chainalysis. Scams et fraudes ont ainsi explosé depuis 2017 et 2018.

 

Investir dans les crypto-monnaies, un bon placement financier ? La volatilité de ces actifs peut permettre à des investisseurs d’engranger de belles plus-values. Cependant, les escroqueries, comme la pyramide de Ponzi, ne manquent pas.

La plateforme chinoise PlusToken était une de ces arnaques, rapporte le Wall Street Journal. Les révélations à l’égard de cette entreprise ont éclaté en juin 2019. Six personnes ont été arrêtées après une enquête des autorités chinoises et le site fermé.

PlusToken, une arnaque à 2 milliards de dollars

PlusToken n’est cependant pas un cas isolé, souligne une enquête de Chainalysis, un éditeur spécialisé dans les outils de suivi des échanges en crypto-monnaies et les transactions illicites. Selon ce dernier, le crypto-crime est en pleine croissance.

Systèmes de Ponzi et autres fraudes impliquant Bitcoin et autres crypto-monnaies ont dérobé au moins 4,3 milliards de dollars auprès d’investisseurs en 2019. Lors des deux années précédentes, ce montant atteignait au total 3 milliards de dollars.

Les techniques de fraude ont nettement évolué ces dernières années. Si les ICO illégales et les piratages étaient en 2017 et 2018 les méthodes privilégiées par les escrocs, elles ont depuis été remplacées par des pyramides de Ponzi.

Les systèmes de Ponzi se développent

Chainalysis constate que six escroqueries de cette nature ont à elles seules été responsables d’environ 90% des fonds volés en 2019. La plateforme PlusToken aurait par exemple dégagé 2 milliards de dollars.

Il y a eu une croissance considérables de ces imitations d’opportunités d’investissement, commente la directrice de recherche de l’entreprise, Kim Grauer.

Ces escroqueries ont ainsi gagné en sophistication et en taille, touchant un plus grand nombre de victimes en raison d’une plus importante démocratisation des investissements dans les crypto-monnaies.

Au global, escroqueries, ransomware, financement du terrorisme et autres activités illicites auraient généré près de 6 milliards de dollars en crypto-monnaies l’année dernière. Et les récits de richesses rapides bâties grâce au Bitcoin ou d’autres crypto-monnaies attirent des investisseurs inexpérimentés, plus susceptibles d’être victimes de telles arnaques.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*