Actualités

Citigroup pourrait rejoindre le consortium Libra

L’une des plus grandes entreprises financières de la planète, Citigroup, s’intéresse à l’association Libra créée par Facebook et visant à soutenir le réseau blockchain de sa future pièce numérique.

 

Alors qu’aucune grande banque américaine ne fait encore partie du consortium Libra, le PDG de Citigroup, Michael Corbat, a déclaré que sa société, propriétaire de Citibank, « jetterait un coup d’œil » au projet, rapporte Bloomberg.

Facebook ne nous a pas approché avant le lancement.” a-t-il précisé.

Le responsable de la communication de Libra, Dante Disparte, a indiqué que le groupe discutait actuellement avec plusieurs grandes banques basées aux USA mais également dans d’autres pays.

Libra souhaite que de grands prêteurs participent au projet en tant que partenaires bancaires pour conserver les fonds adossés à son jeton. Les banques ont un rôle important à jouer.” a-t-il dit.

Durant la même conférence de presse, le directeur général de Western Union, Hikmet Ersek, s’est montré assez pessimiste sur Libra et affirmé qu’il serait compliqué pour Facebook de gagner la confiance de ses utilisateurs.

Bien que des politiciens de tout bord, notamment Bruno Le Maire, le Ministre français de l’Économie et des Finances, aient accueilli la présentation du Facebook Coin avec certaines réticences, le président de la Réserve fédérale des États-Unis, Jerome Powell, a récemment minimisé les risques liés aux jetons numériques comme Libra pour les monnaies émises par les banques centrales.

Le réseau blockchain Libra est aujourd’hui soutenu par une vingtaine de grandes compagnies telles que Visa, Uber, PayPal ou encore Lyft.

> Libra : Pas de Facebook Coin en Inde ? (son plus gros marché)

> Le cours de Bitcoin atteint un nouveau sommet en 2019

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*