Accueil Un lien secret entre l’arnaque $BALD et Sam Bankman-Fried ?
Actualités Crypto-monnaies, Actualités des Altcoins, Toute l'actualité, Web 3.0

Un lien secret entre l’arnaque $BALD et Sam Bankman-Fried ?

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

sbf-bald
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La twittosphère s’est enflammée après que des rumeurs sur de possibles liens entre le nouveau même coin BALD et l’ancien fondateur de FTX, SBF, aient été mis en avant.

Y a-t-il un lien entre Bald et FTX ?

Sam Bankman-Fried (SBF) serait-il derrière le nouveau mème coin sur Base appelé BALD ? C’est en tout cas ce que pensent beaucoup d’internautes. Notons que le même coin BALD, du moins son appellation, est une référence un peu moqueuse au PDG de Coinbase, Brian Armstrong. Lancé le 30 juillet dernier, le même coin a enregistré un gain de près de 289 000 % sur les 24 premières heures d’échange.

Après que le développeur du jeton a retiré des milliers d’ETH de liquidité, le BALD a enregistré une chute vertigineuse de plus de 85 %. Beaucoup d’analystes crytos ont ainsi commencé à creuser dans le passé du développeur. Certains ont commencé à établir un lien avec SBF. Ils auraient noté que l’adresse de portefeuille crypto responsable du déploiement du BALD avait reçu des financements de la part de wallet associés à FTX et à Alameda Research. Les sommes s’éleveraient à des milliers d’ETH.

cryptonaute twitter

Les théories de complot vont bon train sur les réseaux

Selon Downsin, commentateur de la DeFi crypto, SBF mènerait les opérations depuis la prison. Pour lui, il est clair que SBF essayait de récupérer ses fonds. Là où ça ne passe pas, c’est que SBF n’est pas en prison. En effet, il est assigné à résidence dans la maison de ses parents en Californie.

Pour Andrew Thurman, éditeur de données chez Blockworks, le constat est le même. Selon lui, le portefeuille aurait de réels liens avec Alameda Research. Il aurait par ailleurs effectué près de 400 transferts vers des adresses USDT figurant sur la liste noire.

De son côté, le trader Hsaka corrobore la théorie de conspiration et va même plus loin. Il avance en effet que tout a été programmé afin de fournir à Gary Gensler, le président de la Securities and Exchange Commission (SEC), plus de raisons de poursuivre Coinbase.

Des incohérences dans les commentaires

Pour un utilisateur crypto avec le pseudo « Hype », la structure des phrases du développeur anonyme derrière BALD rappelle étrangement celle de SBF. Il ajoute également que le portefeuille n’est pas si nouveau qu’il veut le paraitre. Il aurait été l’un des premiers votants sur la plateforme Sushi Swap.

Ce qui est sûr, c’est que chacun y va de sa petite supposition. Ce qui est sûr par contre, c’est que SBF ne peut être, du moins directement, lié à BALD et aux messages envoyés sur les réseaux sociaux. En effet, son assignation à résidence est assortie de bon nombre de restrictions. Il ne peut pas notamment utiliser Internet dans le cadre de sa mise en liberté sous caution, donc il ne peut pas accéder à Twitter. De plus, il semblerait que les visiteurs de SBF sont fouillés à l’entrée. Aussi, ils ne peuvent pas faire entrer d’appareils électroniques dans la résidence.


Source : Downsin via Twitter


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram