ActualitésBitcoin

L’US Copyright Office ne reconnaît pas Craig Wright comme Satoshi Nakamoto

Suite à la dernière tentative de Craig Wright visant à prouver qu’il est le créateur de Bitcoin en déposant un copyright sur son livre blanc, le Bureau des droits d’auteur des États-Unis a précisé qu’il ne reconnaissait pas le cryptographe comme Satoshi Nakamoto.

 

En début de semaine, le cours de Bitcoin SV a progressé de plus de 100% suite à l’enregistrement des droits d’auteur pour le white paper de Bitcoin par le dirigeant de la startup Nchain, Craig Wright, auprès de l’United States Copyright Office.

Alors que l’intéressé indiquait qu’il était « officiellement reconnu par un organisme gouvernemental comme étant Satoshi Nakamoto », le bureau américain a publié un communiqué dans lequel il affirme qu’un enregistrement représente seulement « une revendication d’un intérêt dans une œuvre protégée par le droit d’auteur, et non une détermination de la véracité des revendications qui y sont contenues ».

Comme nous l’avions expliqué hier, le dépôt d’un copyright ne nécessite pas de validation de la part de l’United States Copyright Office. Si plusieurs personnes déposent un copyright pour la même chose, toutes les déclarations sont enregistrées et les titulaires sont ensuite en mesure de se poursuivre pour faire valoir leurs droits. En outre, un enregistrement de la sorte coûterait environ 55$.

“Dans une affaire dans laquelle une œuvre est enregistrée sous un pseudonyme, le Bureau du droit d’auteur n’enquête pas sur l’existence d’un lien entre le demandeur et l’auteur pseudonyme. Dans le cas des deux enregistrements délivrés à M. Wright, au cours de la procédure d’examen, l’office a pris note du pseudonyme bien connu Satoshi Nakamoto et a demandé au déposant de confirmer que Craig Steven Wright était l’auteur du travail enregistré. M. Wright a fait cette confirmation. Cette correspondance fait donc partie de l’enregistrement public.” a déclaré le bureau.

En avril, Wright avait déjà fait parler de lui en menaçant d’attaquer en justice des internautes qui le contredisaient au sujet de la véritable identité de Satoshi Nakamoto. Suite aux querelles, de grandes crypto-bourses telles que Binance et Kraken avaient décidé de délister son token Bitcoin SV de leur service.

> Square : L’adoption massive de la cryptomonnaie est inévitable

> Bitcoin : John McAfee aurait discuté avec Satoshi Nakamoto

> Calvin Ayre : “Le prix de Bitcoin risque de tomber à zéro en 2019”

Crédit miniature : Pixabay – Bitcoin

Les dernières news :

Commentaires

Commentaire fermé