Accueil L’exchange Bithumb veut devenir la première société crypto à intégrer le marché boursier sud-coréen
Actualités sur Blockchain, Plateformes d'échange, Régulation, Toute l'actualité

L’exchange Bithumb veut devenir la première société crypto à intégrer le marché boursier sud-coréen

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La bourse de crypto-monnaie, Bithumb, prévoit de s’inscrire sur la bourse de Kosdaq. Si cela venait à être confirmé, alors, elle deviendrait la première bourse de crypto-monnaies à être cotée sur la bourse de la Corée du Sud.

Bithumb prévoit d’accroître sa part de marché

Il semblerait que Bithumb s’est mis pour objectif de devenir la première bourse de crypto-monnaies à être cotée sur le marché boursier sud-coréen. Même si la bourse n’a pas directement confirmé l’information, elle aurait néanmoins déjà choisi un preneur ferme. Notons qu’un preneur ferme est une société chargée de la sécurité financière d’une autre entreprise avant son introduction en bourse. Il se dit que Bithumb aurait fait appel à cet effet à Samsung Securities mais encore une fois, rien n’a été confirmé par la bourse crypto.
Si Bithum a décidé d’entrer en bourse, c’est surtout parce que l’entreprise ne voulait pas céder davantage de parts de marché à l’exchange UpBit, basé en Corée du Sud. En choisissant ainsi d’opérer une première offre publique de vente (IPO) sur le Kosdaq, elle s’assure ainsi une avancée dans sa conquête du marché. Rappelons que le Kosdaq est la version sud-coréenne du Nasdaq américain et que jusqu’à présent, aucun exchange n’y est coté.

cryptonaute twitter

Une introduction en bourse prévue pour 2025

Selon Edaily, la date de cotation de Bithumb sur le Kosdaq est prévue pour le second semestre 2025. Si cela venait à se concrétiser, alors Bithumb deviendrait la première à être cotée sur le Kosdaq. Cela lui permettrait également d’accroître sa notoriété d’une part. D’autre part, d’arriver à concurrencer UpBit. Soulignons que ce dernier détient actuellement plus de 80 % des parts du marché sud-coréen.

D’ailleurs, Bithumb se place juste derrière UpBit en Corée du Sud en termes de volume d’échange quotidien. Il lui reste bien du chemin à faire pour rattraper le leader du secteur. Ce dernier avait enregistré, en juillet, des échanges mensuels impressionnants. Ils auraient en effet dépassé ceux des plateformes principales du marché telles que Binance et Coinbase.

Des bouleversements en interne, annonceurs de grands changements

Bithum a par ailleurs opéré de grands changements en interne. Lee Jeong-hoon, l’ancien président de Bithumb a été réembauché, mais cette fois, au poste de directeur. Le CEO de la bourse crypto, Lee Sang-jun, a pour sa part été radié du conseil d’administration. En effet, il est actuellement sous le coup de plaintes pour corruption.

Ce n’est pas la première fois que des actionnaires sont ainsi poursuivis. En février dernier, Kang Jong-hyun a été arrêté pour des allégations de détournement de fonds. Les bureaux de Bithumb ont également été perquisitionnés par les autorités sud-coréennes. La raison évoquée était que la plateforme de crypto-monnaies opérerait des échanges de crypto-monnaies frauduleux pour le compte d’un législateur local.


Source : Korea Herald


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram