Accueil Qu’est-ce que l’identité décentralisée ?
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Qu’est-ce que l’identité décentralisée ?

Alexandre Franc Rédacteur Author expertise
identité-décentralisé
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Si la blockchain est vendue comme l’avenir du Web, on oublie souvent de définir son utilité de manière exacte. Le Web3 se veut comme décentralisé et encourage les utilisateurs à devenir maîtres de leurs données numériques.

Ainsi, avec la philosophie Web3, arrive aussi, le questionnement sur l’identité numérique. Car en effet, sur le nouveau Web, les utilisateurs peuvent contrôler ce qu’ils choisissent de montrer sur Internet. Cela supprime le pouvoir qu’ont les quelques GAFAM de récolter nos noms, nos historiques et notre manière de nous comporter, et ce, pour leur propre compte.

Contrôler son identité numérique : une prise de conscience encore progressive

Tout le monde possède une identité numérique pour peu que vous ayez, un jour, mis un pas sur Internet. Et aujourd’hui encore, l’adresse mail reste en tête de peloton pour ce qui est de se constituer une identité numérique.

Mais ce n’est pas le seul élément qui peut vous définir sur le web. Les réseaux sociaux sont, eux aussi, l’un des meilleurs moyens de se construire une identité numérique, qui est encore bien plus marquée que de simples adresses mail. Facebook, Instagram, ou encore Linkedin, sont tant de réseaux sociaux où vous pouvez contrôler votre image et vous construire un autre “moi”.

Derrière ces fabuleux outils de communication, résulte tout un business qui tourne autour de la publicité et des moteurs de recherche. Les pixels de Facebook en sont un parfait exemple et traquent vos moindres faits et gestes lors de votre navigation sur Internet. En quelques minutes, les GAFAM peuvent établir un profil détaillé de vous et vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et vos besoins.

Alors oui, c’est formidable pour le marketing, mais cela pose tout de même des problèmes de confidentialité. Marck Zuckerberg, le CEO de Facebook, a d’ailleurs eu des déboires avec la justice à propos de la collecte des données de ses utilisateurs. Un enjeu qui peut devenir politique, comme lorsque Facebook a avoué avoir participé à influencer les décisions des votes des Américains lors de la campagne de Trump en utilisant les données récoltées sur les utilisateurs.

Avec l’avènement de Facebook et Cie, le Web2 est apparu, mais désormais, le monde numérique semble prêt à passer à la vitesse supérieure.

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.

cryptonaute twitter

Le Web3 et l’avènement de l’identité numérique décentralisée

Lorsque l’on parle de Web3, on parle aussi et surtout de décentralisation avec la blockchain. Ainsi, le contrôle massif de données personnelles par une entité centralisée disparaît au profit de protocoles open-source décentralisés qui donnent le contrôle aux utilisateurs sur leurs données.

Des développeurs comme Vitalik Buterin, le co-fondateur d’Ethereum y apportent une attention toute particulière. Les blockchains comme Ethereum ont mis au point le “Zero-Knowledge-Proof” pour permettre des transactions anonymes.

Plus récemment, Polygon a vu apparaître le protocole zkEVM qui permet des transactions anonymes par les utilisateurs.

Ethereum par exemple parle de POH (Proof of Humanity), qui vérifie qu’une adresse n’est pas un robot sans, pour autant, connaître la véritable identité des utilisateurs.

Des solutions d’identité numérique privée, toujours plus nombreuses

Avec la sortie d’Ethereum en 2015 et son système de smarts contracts, l’identité numérique a pu évoluer de manière drastique. Ces contrats intelligents ont la capacité d’effectuer des tâches de manière automatique et sans tiers. Avec ce procédé, sans apparues d’autres méthodes comme les noms de domaine “.eth”, les identifiants décentralisés Unstoppble Domains, ou encore les jetons non fongibles de Soulbound et les différentes utilisations autour des NFTs.

Vous en voulez encore ? Le metaverse est encore une fois un outil qui pourrait tout changer à notre identité numérique décentralisée. La création d’avatars complets sur le Web3 sera, pour sûr, une révolution de notre manière de nous définir sur Internet. Affaire à suivre !

Pour connaître les meilleurs projets Web3 du moment, rendez-vous sur notre page qui recense les cryptos metaverse à fort potentiel.


Source : CoinDesk


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Alexandre Franc Rédacteur

Alexandre Franc Rédacteur

Avec une appétence forte pour l’économie et la finance, Alexandre s’est tout naturellement tourné vers une licence associée à ces disciplines, à l’Université Paris-Est Créteil. C’est véritablement en 3ᵉ année de licence qu’il se passionne pour le domaine des cryptomonnaies, en parallèle de sa spécialisation sur des thématiques de e-commerce, et plus particulièrement sur le référencement naturel.

À ce moment-là, Bitcoin commençait tout juste à se frayer un chemin auprès du grand public, et affichait alors au compteur, un prix modeste de 4 000 euros le BTC. Il ne lui en fallut pas plus pour se pencher davantage sur la question et s’aventurer dans le monde complexe (mais passionnant) de la blockchain. 

Il découvre ainsi, tout un monde, à mi-chemin entre le web, la finance, et les nouvelles technologies qui s’accorde à merveille avec sa quête universitaire et ses aspirations professionnelles. 

En 2019, pendant cette même année de licence, il investit ses premiers euros dans Bitcoin, et étudie cette thématique en profondeur, comme tout bon investisseur qui se respecte. Les années passent, et l’univers des cryptomonnaies continue de se développer. Alexandre décroche son Master en commerce électronique, classé dans le top 10 français, et mention bien à la clé s’il vous plaît !

Il se lance alors dans la rédaction de contenus web, et commence à se faire la main (surtout les doigts) sur des thématiques diverses. Pour autant, il se tourne rapidement vers des sujets qu’il affectionne, dont la rédaction de contenus sur l’économie et la finance, le SEO, les casinos en ligne, et pour finir… les cryptomonnaies. 

Vous vous en doutez, c’est véritablement dans cette 5ᵉ thématique que Alexandre s’est épanoui, tout en arborant un profil spécialisé dans le référencement naturel, acquis lors de ses nombreux stages en entreprise. 

Aujourd’hui, Alexandre continue d’affiner son expertise envers les cryptomonnaies et d’aiguiser ses connaissances financières, pour vous proposer un contenu à la fois synthétique et pertinent sur cet univers en constante expansion. 

Mais lorsque Alexandre ne se trouve pas devant son écran d’ordinateur à arpenter les dernières actualités croustillantes du moment et les graphiques en dents de scie de Trading View et CoinMarketCap, il aime découvrir de nouvelles contrées éloignées et y gravir quelques montagnes par la même occasion. Après tout, il est toujours indispensable de faire le vide de temps à autre, pour supporter le caractère impétueux du marché crypto ! 

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram