Accueil Rencontre avec Romain Millon, l’homme derrière le podcast web 3 Behind The Chain
Actualités Crypto-monnaies, Actualités NFT, Actualités sur Blockchain, Web 3.0

Rencontre avec Romain Millon, l’homme derrière le podcast web 3 Behind The Chain

Charles Ledoux

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romain Millon est un entrepreneur et créateur de contenus à la recherche des meilleurs talents de l’industrie crypto, au travers de son entreprise Bounty Chasseur. Il est également à l’origine de la nouvelle newsletter Chain Reaction et du podcast Behind The Chain, qui accueille de nombreux builders du web 3. Découvrez-en plus sur lui, son avis sur l‘industrie et sur ses projets à travers notre entretien exclusif.

Peux-tu nous dire comment et quand as-tu découvert la crypto ? Et pourquoi as-tu décidé d’entrer professionnellement dans le milieu ?

“J’ai découvert la crypto il y a 3 ans lors du début du précédent bull-run et j’y suis rentré professionnellement presque par hasard. Mickael Canu et Martin Oliviero, deux des co-fondateurs de Ternoa, avec qui j’avais lancé une autre start-up mi 2019, m’ont proposé de rejoindre le projet en mars 2020, en plein pendant leur phase de financement. Je devais juste donner un coup de main de quelques semaines pour la gestion des ventes de token et finalement notre aventure commune a duré 1 an et demi.

Même si à la base les NFT sont des objets d’art numérique, le potentiel de cas d’utilisation est tel que cela ne restera qu’une part minime dans le marché NFT. Quel est ton point de vue sur les NFT et leur futur ? As-tu des cas d’utilisations qui te semblent probablement les plus à même d’attirer de la liquidité sur le marché (identité numérique, tokenisation …) ?

Je ne suis pas d’accord. On a trop souvent tendance à dire que les NFT collectibles sont une mode et que ça ne durera pas. Je pense qu’il y a un effet cyclique, une sorte de renoncement qui fait que beaucoup de monde n’y croit plus car même les blues chips ont vu leur floor divisé par 3 ou 4 depuis 1 an et demi. Mais il ne faut pas oublier que le marché de l’art numérique n’en est qu’à ses débuts et qu’il est beaucoup plus large que ça. Je ne suis pas un spécialiste mais Jean-Michel Pailhon, co-fondateur de Grail Capital que j’avais reçu dans le podcast expliquait que le marché de l’art numérique ne représentait que 1 à 2 % de la valeur globale de l’art moderne et contemporain avec donc un potentiel de croissance énorme.

Les NFT utilitaires ont un potentiel de croissance très élevé également avec des cas d’usage qui peuvent être game changers à l’avenir. Je crois beaucoup à l’avenir des SBT qui permettront demain d’accéder à des services en pouvant valider son identité, son âge, etc même si ça pose encore pas mal de questions en termes de sécurité (hacks, transferts à quelqu’un d’autre, etc. Les capsules temporelles (Time Guardian) dans l’écosystème Ternoa sont aussi un cas d’usage prometteur qui permet de s’assurer que nos donnés numériques ne disparaîtront pas à notre mort et seront transmis à nos bénéficiaires.

Dans le même temps, tu as également créé ta propre entreprise de recrutement de talent web 3 nommée Bounty Chasseur. Pourquoi as-tu décidé de te lancer dans l’entrepreneuriat et pourquoi dans ce domaine ?

J’ai toujours eu envie d’entreprendre mais il faut trouver le courage de quitter un travail de cadre plutôt bien payé dans un grand groupe. J’avais déjà sauté le pas en créant une première start-up avant de rejoindre Ternoa. On va dire que c’est plutôt une deuxième expérience entrepreneuriale pour moi.

J’ai toujours eu une affinité forte pour le management et pour le côté “people” en entreprise. Chez Ternoa, en tant que “Head of People” j’ai pu découvrir le recrutement en mode scale et j’ai trouvé cette activité passionnante. Pouvoir recruter des profils aussi différents qu’un développeur blockchain, un CMO ou un finance director avec un côté totalement international en recrutant des gens partout sur la planète. J’ai donc fait le choix aujourd’hui de lancer mon activité de manière indépendant avec Bounty Chasseur dans laquelle j’accompagne les projets web à recruter les meilleurs talents mais aussi à les fidéliser.

As-tu ressenti une baisse de demande et de motivation dues aux conjonctures du marché ? Penses-tu que cela ralentit l’innovation ou qu’au contraire cela permet de concentrer la densité de talent ?

Non pas du tout, je vois toujours autant de talents qui veulent rejoindre l’écosystème. En revanche, le nombre d’opportunités a fortement diminué puisque le bear market empêche de nombreux projets de se refinancer et donc quand les projets ne mettent pas en place de licenciement, ils mettent en pause tous les recrutements. Ce qui change vraiment en ce moment, c’est le fait que je suis contacté spontanément par des tops profils qui sont d’habitude difficiles à sourcer en période de bull market. C’est pour cela que je conseille aux entreprises de continuer à sourcer sur des postes stratégiques, même si elles ne peuvent pas recruter à court terme, pour être en pôle position lors de la reprise. Je déconseille fortement de mettre “aucun poste à pourvoir” sur un site carrière. Cela donne une image assez négative et peu attractive pour les candidats.

Tu indiques comme compétences dans ce projet “coaching et mentoring”. Comment décrirais-tu un bon coach ? Quelles compétences sont nécessaires selon toi ?

Je ne suis pas coach certifié mais j’ai eu l’opportunité d’être accompagné et d’accompagner plusieurs dizaines de managers dans cette logique de “manager coach”. Au-delà d’une certification, c’est plus une attitude et un état d’esprit managérial à acquérir. Un manager coach doit avoir une grande capacité d’écoute, l’envie de faire progresser ses équipes, les aider et les impliquer afin qu’elles trouvent les solutions par elles-mêmes. Je vois le manager comme un facilitateur qui impulse, donne une dynamique, encourage et pas forcément comme quelqu’un d’omniscient qui décide de tout et dont les équipes attendent qu’ils résolvent tous les problèmes. 

Dans quel domaine d’expertise tes clients viennent te consulter ? Est-ce uniquement orienter vers le recrutement et pour trouver de nouvelles opportunités ou vas-tu plus loin avec eux ? Peux-tu nous décrire comment se déroulerait une consultation ?

Comme je le disais juste avant, je fais de l’approche directe sur des talents web3 plutôt rares, certains types de développeurs ou des C-levels. Mon réseau et mon expertise me permettent de savoir qui sourcer et de quelle manière pour avoir des résultats rapides.

Pour la partie fidélisation, il s’agit davantage de missions d’advisory au cours desquelles je fais réfléchir les dirigeants et les conseille sur comment faire en sorte que les talents soient pérennisés dans leur projet même quand un concurrent propose 30% d’augmentation. En général, je débute mes missions par un premier call d’une heure pour comprendre les enjeux, ce qui me permet ensuite de définir une proposition d’intervention de quelques heures à quelques jours par mois.

Après être rentré dans l’industrie crypto en 2021, tu as donc connu ton premier bear market. Comment l’as-tu vécu d’un point de vue personnel et professionnel ?

Depuis 2 ans et demi, j’ai vu toutes les phases de l’ATH des marchés à aujourd’hui où on voit un renoncement fort.

D’un point de vue personnel, j’ai vu mon portefeuille fondre comme beaucoup de monde et c’est vrai que j’ai ressenti une forme de lassitude de voir les marchés stagner aussi longtemps juste avant le dernier rebond du BTC à 35K ces dernières semaines. 

D’un point de vue professionnel, j’ai vraiment ressenti une baisse drastique des demandes de recrutement depuis mi-2023 et sans rebond significatif d’ici quelques semaines, beaucoup de projets vont avoir des problèmes de liquidité. L’autre point qui m’a interpellé c’est l’essor de l’IA qui a orienté fortement les capitaux sur ce champ mais qui a aussi détourné les builders les moins convaincus sur ce terrain. 

En parallèle tu as aussi lancé ton propre podcast Behind The Chain. Quels sont tes objectifs et ta motivation en créant ce média ?

J’ai recruté environ une cinquantaine de personnes au sein de l’écosystème Ternoa et donc rencontré des centaines de candidats avec la plupart du temps des parcours de vie hallucinant. Je voulais donc mettre en avant les parcours hors-norme que l’on voit souvent dans le web3 pour inspirer ceux qui veulent rejoindre l’écosystème web3.

En rencontrant de nombreuses personnes à travers ces podcasts, tu as très certainement l’occasion de rencontrer des personnes inspirantes. As-tu en tête des moments, des personnalités, des citations qui t’ont marqué durant ces discussions ?

Oui bien sûr, et bien entendu l’idée n’est pas de mettre plus en avant certains épisodes par rapport à d’autres. 

Forcément mon 1er invité Paul car il est le premier à m’avoir fait confiance et son parcours est vraiment inspirant, lui qui était plombier et a travaillé pour Ternoa, Binance, Kyve Network, etc

J’ai accueilli récemment Daniel Villa Monteiro pour le lancement d’Alice au Pays des cryptos et une de ces punchlines m’a marqué : “Pensez par soi-même est un droit, ne laissez jamais personne vous le prendre.” Un dernier exemple peut-être avec le fondateur de Request Finance, qui a créé la première start-up web3 incubée à YC !

Tu as récemment dépassé les 1000 abonnés sur linkedin pour ce podcast. As-tu des conseils pour ceux qui aimeraient se lancer dans ce format, que ce soit dans la crypto ou autre ? Comment bien échanger et diriger une interview orale avec quelqu’un ?

Je ne sais pas si 1000 abonnés Linkedin est un gage de réussite. Je dirais qu’il faut le faire si on en a envie, prendre du plaisir en le faisant et surtout trouver son style, sa patte sans chercher à vouloir faire comme…

Je pense qu’il faut mettre à l’aise ses invités, leur dire qu’ils vont passer un bon moment et que leur témoignage est important pour inspirer d’autres builders à rejoindre ce bel écosystème.

Les invités me disent souvent qu’ils ont apprécié l’effort d’introspection sur eux-mêmes que le podcast leur a demandé.

Enfin ton tout dernier projet personnel est sous le format d’une Newsletter. Nommée Chain Reaction Subtrack, elle vise à aider les entrepreneurs et les business dans le web 3 avec des données, des conseils et un réseau communautaire. Peux-tu nous nous en dire un peu plus ?

Je préfère le terme de médium destiné aux fondateurs et aux managers web3. Avec mon associé Vincent Fraisse, nous avons fait le constat que la grande majorité des médias du secteur était orientée news, marchés et tendances et qu’il existait finalement peu de contenus orientés management et gestion d’un business web3. Chaque semaine en effet, nous délivrons un contenu avec des conseils très activables sur la finance, le funding, le RH, le management, la stratégie pour proposer des solutions aux builders face à leur difficulté. Chaque jeudi soir à 17 heures, nous organisons aussi un twitter space “management web3” où l’on aborde un thème et où un builder peut venir avec une difficulté qu’on l’aide à résoudre.

Maintenant que tu as lancé ton projet dans le web 3 avec Bounty Chasseur, quelles difficultés rencontres-tu le plus ? Et quels conseils donnerais-tu à ceux qui désirent se lancer également dans l’entrepreneuriat dans le web 3 ?

C’est un conseil qui s’applique à tous les entrepreneurs web3 ou pas. Il faut être dans l’action, agir et ne pas trop réfléchir. Il faut beaucoup tester et itérer pour trouver ce qui marche et être convaincu que personne nous attend.

Je dirais aussi qu’il faut être vigilant à la “fausse traction” qu’on semble percevoir sur les réseaux sociaux. 1 follower est très rarement un client. Bien entendu c’est incontournable mais ça ne peut pas se substituer au business development.

Dans le descriptif de la newsletter tu écris “C’est un écosystème complexe avec ses propres règles, pièges et opportunités.” Peux-tu aller un peu plus loin en nous expliquant ta pensée ?

Bien sûr. Dans notre édition #5, nous avons par exemple fait un dossier sur comment détecter les scams lors des opérations de funding. En effet, il est très fréquent que de faux investisseurs cherchent à “rekt” des projets en cours de levée de fonds. On a même mis des screenshots de mails reçus dans le dossier.

Sur les codes par exemple, recruter un salarié en CDI dans une start-up web2 à Paris avec 4 jours de présence par semaine au bureau n’a rien à voir avec recruter un freelance en Corée, payé en USDT et avec 8 h de décalage horaire.

Y a t-il autre chose dans la création de contenu qui manquerait à l’industrie web 3 selon toi ?

J’ai pas forcément d’idée, on a essayé de combler un vide avec Chain Reaction sur la partie management. En revanche, je crois beaucoup à l’essor de l’écosystème Lens Protocol créé par le fondateur d’Aave qui permet au créateur de contenus de reprendre totalement le contrôle de leur audience, de mieux la monétiser et de ne pas être “esclave” des changements de modèles des réseaux traditionnels.

Enfin, tu espères sûrement voir ton second bull market. Penses-tu qu’il arrivera au prochain halving ou bien plus tard ?

C’est évident que je souhaite comme tout le monde que les marchés remontent mais sans vouloir me lancer dans des prédictions forcément hasardeuses, je souhaite surtout que le marché se linéarise davantage sur les prochains cycles. Je pense en effet que ces phases de hausse et de baisse très accentuées sont préjudiciables au développement de l’écosystème en attirant beaucoup de spéculations sur les phases de bull et en faisant fuir beaucoup de monde sur les bear. Alors ça fait une phase de nettoyage c’est vrai, mais je pense que de jolis projets disparaissent aussi pendant ces phases.

À travers ses nombreux projets, Romain Millon contribue à la croissance de l’écosystème web 3. Grâce à son travail, notamment chez Ternoa, il a acquis assez d’expériences et a créé de nombreuses relations, ce qui lui permet d’apporter son aide aux talents, aux entreprises et aux builders de l’industrie. 

Son expertise est donc précieuse pour tous ceux qui voudront construire quelque chose de significatif dans le web 3.


Source : Interview de Romain Millon (Podcaster et Talent manager), Behind The Chain, White Loop Capital, Bounty Chasseur, Chain Reaction.


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Charles Ledoux

Charles Ledoux

Charles Ledoux est un rédacteur pour Cryptonaute avec une expertise pour les crypto-monnaies et la technologie blockchain. Grâce à sa formation dans la « Crypto-Academy » du célèbre YouTubeur Pompliano, il a pu passer un mois à se former avec les meilleurs spécialistes de l’industrie des crypto-monnaies. C’est en observant des similitudes frappantes entre la permaculture et la technologie du Bitcoin qu’il a réussi à avoir une perspective et une expertise rare sur la technologie et son fonctionnement.

Après avoir écrit son premier livre à 10 ans et plusieurs autres ouvrages depuis, Charles met désormais en pratique son talent d’écrivain pour apporter le meilleur contenu possible aux lecteurs de Cryptonaute. Après avoir rencontré des dizaines d’acteurs majeurs de l’industrie et s’être créé un réseau de centaines de builders web 3, il apportera de nombreux contenus originaux comme des interviews, ou encore des enquêtes exclusives. En plus de son expertise technique sur la technologie blockchain, Charles permettra aux lecteurs d’être au “cœur” de l’industrie crypto.

Déterminé à créer le meilleur contenu possible, il a également le souhait de relayer des informations exclusives qui apportent de la véritable valeur ajoutée à l’industrie florissante des médias crypto.

Section Expertise

  • Bitcoin et Bitcoin mining
  • Compréhension technique de la technologie blockchain et de son fonctionnement
  • Business development et entrepreneuriat
  • Interviews et enquêtes spéciales

Section Accomplissements

Section Éducation 

  • Diplômé de la Crypto Academy : “Les fondamentaux de Bitcoin et des crypto-monnaies”
  • Bac Scientifique mention Européenne

Section bonus

  • Auteur de plusieurs ouvrages.
  • 30k+ vues sur sa chaîne Youtube
Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram