Accueil Selon Christine Lagarde, l’euro numérique n’existera pas avant au moins deux ans
Actualités Crypto-monnaies, France, Toute l'actualité, Web 3.0

Selon Christine Lagarde, l’euro numérique n’existera pas avant au moins deux ans

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

Christine-Lagarde-euro-numérique
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

L’euro numérique est un projet lancé par l’Union européenne. Une fois lancé, il aura des répercussions majeures sur l’économie des pays membres. La banque centrale européenne est toujours dans la phase de préparation et il semble que l’euro numérique ne sera pas lancé avant deux ans.

Une solution de paiement sûre et conviviale

La présidente de la Banque Centrale Européenne (BCE), Christine Lagarde, a tenu à répondre aux interrogations et à calmer les craintes des membres du Parlement européen concernant la protection de la vie privée suscitées par la monnaie numérique de la banque centrale (MNBC). Elle a notamment déclaré pendant la réunion de lundi qu’elle souhaitait mettre au point les théories de conspiration au sujet des CBDC. Dans la foulée, elle a mis un terme aux rumeurs d’espionnage par les gouvernements.

En effet, certains législateurs paraissent sceptiques quant à la mise en place de la CBDC. Notons que ces deniers doivent approuver les plans d’ici octobre. Selon la présidente de la BCE, le conseil des gouverneurs prendra sa décision au mois d’octobre. De cette décision dépendra la poursuite ou non du pilotage du projet. Il faudra ensuite deux ans pour le peaufiner.

cryptonaute twitter

Nécessité de la mise en place d’une législation claire

Devant les membres de la commission des affaires économiques et monétaires du Parlement européen, la présidente de la BCE a annoncé que l’euro numérique va offrir une réelle protection de la vie privée sans pour autant être totalement anonyme. Elle ajoute que le projet devrait connaître un vif succès, car ce n’est pas comme si Big Brother allait soudainement tracer toutes les transactions réalisées avec l’euro numérique.

Ce qui est sûr par contre, c’est qu’il faudra attendre l’aval des législateurs et des gouvernements des Etats membres avant de lancer réellement le projet. Selon Fabio Panetta, membre du conseil d’administration de la BCE, il faudra mettre en place une législation claire. Elle viendra définir les mesures de protection de la vie privée pour la CBDC. Rappelons également que la loi sur l’euro numérique sera soumise au Parlement par Stefan Berger, architecte de la loi MiCA sur les licences de crypto-monnaies de l’UE.

Avant que l’euro numérique ne soit accepté, il faudra ainsi obtenir l’aval de nombreux organismes. Il faudra par ailleurs renforcer les mesures de sécurité, visant à éliminer les risques de blanchiment d’argent. Certains craignent par ailleurs que les avoirs en CBDC viennent CBDC bouleverser le système bancaire commercial déjà établi. Toutes ces questions doivent trouver une réponse. Mais la principale interrogation que beaucoup se posent est : est-ce que les deux ans de préparation annoncés suffiront ?


Source : RTL


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram