Actualités

Le broker crypto Bitpanda triple ses utilisateurs en France

Le timing est idéal pour l’européen Bitpanda, implanté en France depuis mai 2020. La démocratisation globale des crypto-actifs tire la croissance de l’entreprise. Et grâce à un agrément AMF, Bitpanda se développe rapidement dans l’Hexagone.

Bitcoin, locomotive ou épouvantail ? Sans doute un peu des deux. La cryptomonnaie est critiquée pour sa nature jugée éminemment spéculative. Toutefois, le BTC contribue aussi à accélérer la démocratisation des crypto-actifs.

Et ce n’est pas l’acteur européen Bitpanda qui s’en plaindra. Fondé en 2014 en Autriche, et déjà rentable, il emploie aujourd’hui 320 employés et compte 1,8 million d’utilisateurs. Quant à son développement européen, il s’accélère.

En France, l’adoption des actifs numériques s’accélère

En septembre dernier, l’entreprise levait ainsi 52 millions de dollars en série A pour soutenir son expansion à l’internationale. Quelques mois plus tôt, en mai, Bitpanda s’établissait en France. Et depuis décembre dernier, elle peut se targuer de bénéficier de l’agrément AMF.

Implanté en Autriche, Allemagne, Suisse, France, Turquie et Italie, Bitpanda prévoit de se lancer à présent sur de nouveaux marchés. Son objectif reste inchangé : démocratiser l’investissement. Et les crypto-actifs constituent aujourd’hui un moyen d’y parvenir.

Toutefois, le « néo broker » propose également sur sa plateforme d’investir dans les métaux précieux (or, argent, platine et palladium), outre donc une cinquantaine de cryptomonnaies. Et ces dernières représentent indéniablement un levier de croissance actuellement, notamment en France.

Giulia MazzoliniLe pays n’était pourtant pas précurseur en termes d’adoption lors des débuts de la société en mai dernier. « L’adoption était plus faible que dans d’autres pays européens comme l’Espagne, par exemple », constate la directrice France de Bitpanda, Giulia Mazzolini.

« Aujourd’hui, on compte chaque jour trois fois plus de nouveaux utilisateurs sur la plateforme par rapport à l’année dernière », ajoute-t-elle. Cela traduit pour la dirigeante un intérêt croissant, qui profite des « conditions globales des marchés des cryptomonnaies. »

Un « tampon de confiance » AMF pour les clients

Pour Giulia Mazzolini, cela s’explique ainsi par une confiance accrue à l’égard de ces actifs numériques. Pour son activité en France, Bitpanda profiterait en outre de son agrément un AMF, un « tampon de confiance » pour les clients.

Cette procédure favorise l’inscription de nouveaux utilisateurs, mais également une augmentation des volumes de transaction, se félicite la patronne de la société crypto. Toutefois, le climat de confiance est plus général.

« Cette industrie était auparavant plus réservée aux investisseurs particuliers connaisseurs des cryptomonnaies. Dorénavant, on observe un intérêt croissant de la part des institutionnels, ce qui contribue à une adoption de masse », commente Giulia Mazzolini.

Et cette tendance s’observe notamment au sein de la base d’utilisateurs de Bitpanda, très diversifiée en termes de profils. L’entreprise défend à ce titre une plateforme conçue dès l’origine pour répondre aux besoins d’une population de néophytes des produits d’investissement.

Le spectre d’utilisateur va ainsi « de l’étudiant qui commence à investir au banquier déjà très à l’aise avec l’investissement. » Et la cryptomonnaie attire par ailleurs une part croissante de femmes. Cette tendance est mondiale, comme en témoigne par exemple une étude de Grayscale.

Les paiements levier d’une adoption de masse de la crypto

Les crypto-actifs demeurent en revanche principalement orientés investissement, et notamment de long terme sur Bitpanda, qui propose aussi des produits d’épargne. La crypto comme moyen de paiement, y compris au quotidien, pourrait cependant nettement se développer en 2021.

Plusieurs multinationales des moyens de paiement, comme PayPal et Mastercard, se lancent sur ce marché ou prévoient de le faire cette année. Par ailleurs, de nouvelles générations de cartes bancaires voient le jour pour démocratiser encore ces usages.

Fin janvier, Bitpanda annonçait ainsi sa carte de débit Visa. En précommande, elle pourra être activée en France dès la fin février. Et cette carte répond à une demande des utilisateurs de l’entreprise, souligne sa responsable.

Carte de débit Visa de Bitpanda

Cette carte permet ainsi de dépenser les actifs du portefeuille. Et attention, contrairement à certaines de ses concurrents, il ne s’agit pas « d’une carte prépayée. Elle est directement liée au portefeuille Bitpanda. Elle permet de dépenser n’importe quel actif, qu’il s’agisse de cryptomonnaie, de métaux précieux ou d’une monnaie fiat. »

Pour fonctionner, la carte se gère depuis l’application Bitpanda. L’utilisateur peut ainsi attribuer l’un ou l’autre de ses actifs à ses paiements par carte. « L’objectif est de faciliter les dépenses et d’accéder aux capitaux qui nous appartiennent 24 heures sur 24 », détaille Giulia Mazzolini, qui précise en outre qu’aucun frais n’est facturé sur la carte.

Un cadre réglementaire européen « positif »

Ainsi, son usage est possible dans n’importe quel point de vente acceptant les cartes Visa et permet ainsi payer n’importe quelle dépense du quotidien. Pour Bitpanda, ce type de service contribuera directement à faire naitre une adoption de masse des actifs numériques.

La réglementation ne pourrait-elle pas cependant freiner cette ambition ? La dirigeante salue l’effort mené ces 12 derniers mois au niveau européen pour instaurer un cadre réglementaire. « Si beaucoup le perçoivent comme un frein, je le considère au contraire comme positif », considère-t-elle.

Certes la mise en conformité représente « un travail énorme et supplémentaire », pour un coût conséquent. L’harmonisation de la réglementation à l’échelle de l’Europe constitue néanmoins une opportunité et une source de simplification.

« Sur le long terme, cela instaurera beaucoup de confiance », aussi bien pour les particuliers que les institutionnels. « Cela légitimera la place des cryptomonnaies dans le monde de l’investissement », anticipe le directrice France.

La conformité ne sera cependant pas l’unique ou même le principal chantier de Bitpanda en 2021. La société voit plus loin que les seuls crypto-actifs et ambitionne de devenir une plateforme d’investissement globale. Elle lancera ainsi les actions numériques dès cette année, sur l’ensemble de ses marchés, mais à une date encore indéfinie.

Meilleur broker pour acheter et trader crypto-monnaies

  • Broker
  • Caractéristiques
  • Note
  • Visiter Broker
  • Achetez 16+ Cryptos
  • Accepte CB, Paypal, Neteller, Skrill
  • Réglementé par plusieurs autorités financières
5.0/5

Libertex Reviews

    Libertex Reviews

    https://cryptonaute.fr/visit/libertex-news-promo-boxCreate your account
    Hide Libertex Reviews
    Christophe Auffray
    Journaliste spécialiste de la transformation numérique, Christophe a travaillé pour plusieurs grands médias (ZDNet, JournalDuNet, CNET...) et couvre l'actualité en matière de crypto/blockchain sur Cryptonaute.

    Les dernières news :

    Commentaires

    Commentaire fermé