Accueil L’un des plus gros problèmes sur la blockchain Ethereum
Actualités sur l'Ethereum, Toute l'actualité

L’un des plus gros problèmes sur la blockchain Ethereum

Pourquoi faire confiance à Cryptonaute

Tous les articles, guides et analyses publiés sur Cryptonaute sont méticuleusement vérifiés par notre équipe d’éditeurs et de journalistes experts dans leur domaine, afin de garantir leur exactitude et leur pertinence. Nous gardons et publions uniquement les contenus vérifiés par des sources fiables, que ce soit par un site de confiance, un expert avéré ou par la personne source elle-même.

ethereum-probleme
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Ethereum est la deuxième blockchain la plus importante, mais celle-ci rencontre régulièrement son lot de problèmes. Récemment, c’est une difficulté concernant le nombre de validateurs qui a fait surface.

Avant-propos : Le système de validation sur Ethereum

Pour bien comprendre la problématique en question, il est important de rappeler la manière dont fonctionne Ethereum. Il s’agit d’une blockchain qui, depuis l’année dernière, fonctionne selon un mécanisme de consensus en Proof-of-Stake. En d’autres termes, les utilisateurs ayant placé suffisamment d’ether (ETH) en staking se voient proposer le rôle de validateur.

Dans les faits, cela s’agit qu’ils constituent l’un des nœuds principaux de la blockchain. Ils sont également décisionnaires concernant les transactions ayant lieu sur la blockchain. Il se positionne donc une sorte de garde-fou qui accepte, ou pas, les transactions qu’il voit passer sur la blockchain. Bitcoin, à l’inverse, fonctionne selon un mécanisme de Proof-of-Work, tout comme Ethereum avant The Merge.

cryptonaute twitter

Une offre de staking très attractive qui cause des problèmes

ethereum problèmes

Dans le cadre d’Ethereum, les solutions de staking se montrent particulièrement intéressantes, pour peu qu’on ait suffisamment d’ETH à mettre de côté. Ainsi, le nombre de validateurs a considérablement augmenté selon un rapport de Galaxy. Selon les données présentées, la quantité d’ETH placés en staking est passée de 17 millions à 25 millions environ en seulement 6 mois, depuis la mise à jour Shangai.

En parallèle, le nombre de validateurs a également augmenté, passant de 500,000 à presque 800,000 entre avril et octobre 2023. La situation pourrait être banale si elle ne causait aucun problème sur Ethereum. Or, en l’occurrence, la blockchain pourrait éprouver quelques difficultés et ralentissements si le nombre de validateurs continue de grimper au même rythme.

La solution d’Ethereum résout-elle tous les problèmes ?

En utilisant un testnet appelé Holesky, les développeurs ont constaté qu’avec 2.1 millions de validateurs, soit trois fois le nombre de validateurs actuels sur Ethereum, le testent éprouvait des difficultés à se finaliser en raison d’un trop grand nombre de messages sur la blockchain. Les développeurs ont donc décidé, en une semaine, de parvenir à un consensus sur la modification de Cancun/Deneb, la dernière mise à jour d’Ethereum.

Le 13 juillet, la décision visant à plafonner le nombre de validateurs a été soulevée. Si une partie des développeurs a reconnu le caractère urgent de la situation, d’autres sont pour l’instant contre l’idée de la limitation. Par ailleurs, la modification, à la dernière minute, du code de la mise à jour soulève quelques inquiétudes du côté de la communauté.

Pour l’heure, et bien malgré les difficultés décisionnelles face au futur problème, aucune réponse définitive n’a été apportée par Ethereum. La question de l’opinion générale de la communauté devrait toutefois faire surface et entraîner une discussion plus longue et plus vive concernant les mesures à adopter à l’avenir.


Sources : Galaxy


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.
Ajoutez Cryptonaute à vos flux Google Actualités

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la FinTech. Investisseur aguerri, il est capable d'orienter son entourage et ses lecteurs. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram