Accueil Que va-t-il se passer en 2024 dans le monde des cryptos ?
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

L’année 2023 touche à sa fin, et 2024 se profile déjà comme une année importante pour la crypto sphère. ETF, halving, MiCA, plusieurs événements majeurs risquent d’avoir lieu l’année prochaine. Zoom sur les 4 éléments les plus importants jusqu’à la mi-2024 pour les cryptos.

L’ETF Bitcoin Spot en janvier 2024

etf bitcoin 2024

L’ETF Bitcoin est attendu depuis maintenant environ un an. La course pour l’approbation de ce nouvel actif fait ainsi frémir la sphère crypto depuis la fin de l’année dernière avec, notamment, des demandes d’approbation en attente qui ne cessent de s’empiler. Un peu plus tard cette année, le régulateur américain avait déclaré que ce type de décision prenait énormément de temps et que la patience était de mise.

En parallèle, plusieurs éléments permettent d’espérer une date d’approbation des premiers ETF Bitcoin d’ici janvier 2024. Dans une étude publiée par Bitwise, l’entreprise présente plusieurs éléments permettant d’affirmer que les ETF Bitcoin seront d’ailleurs acceptés de manière harmonisée, soit tous en même temps. Pour rappel, actuellement 13 demandes d’ETF sont en attente d’approbation par la SEC.

Par ailleurs, l’ETF Bitcoin pourrait également réussir à capturer les 1% d’un marché à 7.2 mille milliards de dollars sur le marché américain, selon les études internes de Bitwise. À la suite de ces approbation, un pump important est attendu du côté du bitcoin (BTC) qui affiche déjà une performance exceptionnelle sur l’année écoulée avec une hausse de valeur de +145% selon les données de CoinMarketCap.

cryptonaute twitter

Février : l’arrivée de l’ETF Ethereum ?

etf ethereum 2024

Février 2024 pourrait également voir la naissance d’un autre ETF : l’ETF Ethereum spot. Ici, le scénario est sensiblement similaire à celui de l’ETF Bitcoin. La SEC a récemment repoussé à 2024 sa décision concernant les ETF EThereum au comptant de Invesco et Galaxy Digital. En date du 6 février, la commission émettre ainsi son avis concernant l’arrivée probable ou non d’un ETF Ethereum sur le marché.

Si le bitcoin (BTC) possède un potentiel intéressant pour 2024, l’Ether (ETH) pourrait bien lui emboîter le pas. Après BlackRock, VanEck, ou encore Grayscale, la liste des demandes d’ETF Ethereum semble également s’allonger semaine après semaine. Actuellement, l’ETH offre des performances intéressantes sur l’année écoulée, bien qu’inférieures à celles du BTC, soit +83% sur l’année écoulée depuis CoinMarketCap.

Évidemment, l’arrivée d’un ou plusieurs ETF Ethereum spot permettra l’introduction de liquidités sur le marché. En parallèle, la popularité grandissante du réseau Ethereum et le développement de sa blockchain, se positionnent comme des signes encourageants et favorables pour le web3 et les investisseurs.

Halving Bitcoin en avril 2024

Quelques mois plus tard, le halving de Bitcoin aura lieu. La date exacte n’est toutefois pas encore connue. Celui-ci a lieu tous les 210,000 blocs et apporte quelques changements drastiques à la manière dont les BTC sont créés sur la blockchain. Ainsi, le nombre de BTC créés lors de chaque bloc diminue de moitié. Aux alentours du 24 avril 2024, seulement 3.125 BTC seront créés par bloc, contre 6.25 BTC à l’heure actuelle.

Le nombre de BTC en circulation évolue également. Pour rappel, celui-ci atteindra, à terme, 21 millions d’unités exactement. Binance propose d’ores et déjà un compte à rebours pour le halving. Le prochain aura ainsi lieu quand la hauteur de bloc atteindra exactement 840,000. Historiquement, les halvings ont permis d’apporter des valeurs intéressantes pour les investisseurs.

halving bitcoin
Source : Technopedia

Comme l’indique le schéma ci-dessus, emprunté à Techopedia, chaque halving a permis une hausse, plus tard, des valeurs du BTC, vers des montants historiques. Un an après le 1er halving, en novembre 2012, le BTC atteignait 1,007$. Un an après le 2ème halving, la valeur du BTC était de 2,506$ pour la première fois. Enfin, un an après le 3ème halving en mai 2020, le bitcoin (BTC) plafonnait à 55,847$. Historiquement, il est ainsi possible d’affirmer que le BTC pourrait plafonner à de nouvelles valeurs en avril 2025, un an après le 4ème halving.

L’introduction de MiCA : l’harmonisation des pratiques cryptos

MiCA calendrier
Source : AMF

L’événement le plus attendu de l’année du côté des institutions, c’est l’introduction de MiCA. Prévue pour le 30 juin 2024, celle-ci permettra d’harmoniser les pratiques, mais également de fixer un cadre légal au sein duquel les entreprises pourront évoluer de manière plus cohérente. Alors que de nombreuses plateformes se retrouvent en situation irrégulière malgré elles, MiCA promet ainsi de faciliter la vie de ces dernières.

Le règlement européen sur les marchés de crypto-actifs promet ainsi de « régir l’offre au public et l’admission aux négociations de jetions ; la fourniture de services sur crypto-actifs par des prestataires ; la prévention des abus sur le marché sur crypto-actifs. » selon l’AMF. Toutefois, l’entrée en vigueur de l’intégralité du programme européen ne sera effectif qu’en décembre 2024.

En France, l’arrivée de MiCA fait l’objet de véritables préparatifs du côté des professionnels et des institutions. Attendue comme le Graal, la scène web3 française du club Saint Alex, à Paris, y voit surtout une opportunité en or en termes de développement. Effectivement, l’arrivée d’un cadre juridique, légal et ferme permettra de créer un environnement et un écosystème complet propice à l’innovation.

2024 : Vers la tokénisation

Comme l’affirme Tal Elyashiv dans « Blockchain Prophecies », tout pourrait bien finir par être tokenisé. Pour l’heure, plusieurs acteurs majeurs de l’industrie s’accordent toutefois pour affirmer qu’il est préférable, dans un premier temps, de se focaliser sur les actifs qu’on connaît le mieux. Au premier plan viennent alors se présenter les actifs financiers tels que les obligations, que le marché connaît très bien.

À terme, la tokenisation de l’immobilier semble également intéressante pour le continent européen. Un peu plus loin se dessine également le monde du luxe, à l’instar des accessoires, vêtements ou encore des véhicules de collection. À terme, leur inscription sur la blockchain permettrait également un suivi plus clair et une plus grande transparence dans l’origine de l’objet en question.

Pour l’heure, c’est le web3 qui semble avancer sur une pente intéressante, notamment avec la GameFi et les NFTs qui pourraient bien connaître un renouveau d’ici l’année prochaine. Comme le déclare Chris Hortsch, fondateur de NFT Lab Berlin :

«  Les NFTs ne sont pas morts, mais les NFTs tels que nous avions l’habitude de les percevoir dans le passé, eux, sont effectivement morts. »


Sources : Bitcoin Prophecies par Tal Elyashiv, The Year Ahead: 10 Crypto Predictions for 2024, SEC, AMF


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram