ActualitésCrypto-bourse

Rapport : Plus de 3,8 milliards € en cryptomonnaies volés au S1 2019

D’après la startup d’analyse blockchain CipherTrace, les cybercriminels ont déjà dérobé plus de 3,8 milliards d’euros en diverses cryptomonnaies aux investisseurs et plateformes d’échange au cours du premier semestre 2019.

 

Selon le dernier rapport de CipherTrace, une jeune pousse soutenue par la crypto-banque Galaxy Digital et spécialisée dans l’analyse des blockchains, les vols et autres exit scams dans le secteur de la cryptomonnaie ont déjà causé d’importants dégâts en 2019.

En effet, au cours du premier semestre 2019, les cybercrimes ont rapporté au moins 3,8 milliards d’euros à leurs auteurs.

Outre le désastre financier engendré par l’affaire Quadriga CX et son défunt PDG, l’exit scam de l’application sud-coréenne Plus Token a fait perdre plus de 2,5 milliards d’euros à ses utilisateurs.

Le rapport fait aussi mention du piratage de la crypto-bourse Binance au mois de mai, durant lequel les hackeurs se sont emparés de 7000 BTC pour une valeur d’environ 35 millions d’euros.

Dernièrement, l’échangeur BitPoint, appartenant à l’entreprise japonaise RemixPoint, s’est également fait hacker pour environ 25 millions d’euros.

Deux récents exit scams, ceux de la plateforme irlandaise Bitsane et du service polonais CoinRoom, ne sont pas pris en compte dans le rapport car des enquêtes sont toujours en cours mais viendront sans doute alourdir très prochainement le bilan.

Enfin, le rapport indique que Bitcoin domine très largement les méthodes de paiement sur le dark web.

“Nous avons étudié l’utilisation de plusieurs cryptomonnaies – ETH, LTC, XMR, BCH et même DOGE – sur le dark net. Les résultats montrent que les pièces anonymes sont à peine utilisées, seulement 4% des cas impliquent du Monero (XMR). Bitcoin est utilisé à 76% et Ethereum à 7%.” a écrit CipherTrace, précisant que la première cryptomonnaie du marché était utilisée dans 98% des affaires de rançongiciel.

Un autre document publié la semaine dernière par les Nations unies indiquait que la Corée du Nord avait déjà volé environ 1,78 milliard d’euros (cryptos et monnaie-fiats) à travers des cyberattaques.

> Libra : Les scams se multiplient sur Instagram et Facebook

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*