Accueil Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

Les 7 actualités qu’il ne fallait pas manquer cette semaine dans le monde des cryptomonnaies

David Rajaonary
crypto-actualités-cette-semaine
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Airdrops et degens, et autres opportunités. Bitcoin vient d’enregistrer sa septième semaine consécutive de hausse, passant de 27.000 à plus de 39.400 dollars. Et avec le retour de la hausse vient aussi la succession des airdrops. Celui de StarkNet et de son jeton STRK, par exemple, véritable arlésienne depuis bientôt un an. Celui de Jito et de son jeton JTO, plus grand protocole de l’écosystème Solana. D’autres opportunités, en revanche, laissent perplexe, à l’image de Blast et ses “rendements natifs”.

A tête reposée, on revient sur cette semaine riche en péripéties et son lot d’actualités marquantes.

 

Les 7 actualités marquantes de la semaine 🗞️

 

1. Blast surpasse la TVL d’Avalanche une semaine … mais ne convainc pas les développeurs

L’information : ce nouveau réseau blockchain ne sera opérationnel qu’en février 2024, et pourtant des investisseurs téméraires ont déjà déposé pas moins de 664 millions de dollars sur le réseau, dont un trader à plus de 21 millions (10.000 ETH !). Il s’agit d’un layer 2 que l’on doit en partie à Tieshun “Pacman” Roquerre, le créateur de la plateforme d’échange de NFT Blur, avec le soutien de la puissante firme de capital-risque Paradigm.

Pourquoi c’est important : Blast laisse perplexe beaucoup de personnalités de la communauté Ethereum. Sa nature technique même est un sujet brûlant. Sidechain ou Rollup ? Mais ce sont surtout ses méthodes marketing qui agacent, et jusque chez Paradigm … Blast a par exemple mis sur pied un système de points pour les utilisateurs qui en invitent d’autres à déposer des ethers sur le réseau. Vous avez dit pyramidal ? 🤷 [Lire l’article ]

 

2. Un utilisateur de Bitcoin paie plus de 3 millions de dollars de frais sur un envoi

L’information :Un utilisateur de Bitcoin affirme avoir été victime d’un hacker, siphonnant 55,77 BTC de son portefeuille. Le pire est que la transaction lui aura coûté 83,65 BTC en frais, soit environ 3,1 millions de dollars ! C’est plus de 120.000 fois le montant qu’il aurait dû payer en temps normal. Ce montant établit un nouveau record en termes de frais de transaction Bitcoin, surpassant largement le précédent record à 500 000 dollars.

Pourquoi c’est important : AntPool, le mineur qui a validé la transaction, a accepté de rendre l’intégralité des frais à la victime, à condition qu’elle confirme son identité avant le 10 décembre. Celle-ci s’est manifestée sur X (Twitter) sous le pseudo @83_5BTC, donnant des détails sur sa mésaventure. Elle pense connaître la faille exploitée par le hacker : un script malveillant ayant ciblé son vieux portefeuille, pile au moment où il s’apprêtait à transférer ses bitcoins sur un nouveau portefeuille plus sécurisé. [Lire l’article →]

 

3. BlackRock, Grayscale et Hashdex ont rencontré la division Trading & Markets de la SEC

L’information : dans un mémo, le gendarme des marchés américains a indiqué avoir tenu une réunion avec trois dirigeants de Grayscale au sujet de leur dossier d’ETF (conversion de la fiducie fermée GBTC en véritable ETF coté au Nyse Arca). Dans une note séparée, la SEC indique avoir également rencontré des représentants de BlackRock.

Pourquoi c’est important : petit à petit, les signes d’une approbation imminente des ETF Bitcoin “spot” par la SEC s’accumulent. Après cette rencontre, Grayscale a mis à jour son prospectus et soumis plusieurs modifications aux actionnaires de sa fiducie GBTC – les premières depuis plus de quatre ans. Les signes d’une approbation imminente s’accumulent. [Lire l’article →]

 

4. Tron, la blockchain préférée des groupes terroristes ?

tron logo

L’information : un article d’investigation de Reuters montre que divers groupes terroristes, notamment ceux affiliés à l’Iran, au Hamas et au Hezbollah, ont montré une préférence croissante pour la blockchain Tron par rapport au réseau Bitcoin. Une tendance observée entre juillet 2021 et octobre 2023.

Pourquoi c’est important : pas connu pour être le média le plus crypto-fervent, les trouvailles de Reuters peuvent aussi être nuancées. Le dernier rapport de Chainanalysis montre par exemple que seulement 0,24% des transactions crypto en 2022 étaient associées à une activité illicite. [Lire l’article →]

 

5. Le manifeste du réalisme, par Vitalik Buterin

L’information : V. Buterin, l’un des pères de la blockchain Ethereum, a publié un article très fouillé discutant de l’optimisme technologique, des risques liés à l’intelligence artificielle et des défis liés à la centralisation des données au 21ème siècle.

Pourquoi c’est important : c’est un excellent article, amené à faire date. Sil parle de technologie, une grande partie de son article se concentre sur les risques que posent les avancées de l’IA. Il estime qu’il existe une probabilité de 0,1 qu’une catastrophe “existentielle” se produise et remette en question la production d’IA super intelligentes. [Lire l’article →]

 

6. Un nouveau mineur controversé soutenu par Jack Dorsey

L’information : J. Dorsey, cofondateur de Twitter et de la société Block, a dirigé un tour de table de 6,2 millions de dollars pour le projet OCEAN de Mummolin. Il s’agit d’un nouveau projet de minage qui se concentrera sur le réseau Bitcoin.

Pourquoi c’est important : Mummolin, un mineur américain localisé au Wyoming, appartient à Luke Dashjr, connu pour avoir été la tête pensante du logiciel Bitcoin Core (le logiciel de Bitcoin). Mummolin rempace Eligius, un pool de minage sans frais que Dashjr a dirigé de 2010 à 2017. Le projet est controversé : il a maintes fois tenté de censurer les NFT de Bitcoin Ordinals, et autres bizarreries. [Lire l’article →]

 

7. L’airdrop de jetons STRK par StarkNet se précise

L’information : jeudi, des captures d’écran d’une page brièvement apparue sur le site web de la Fondation StarkNet ont circulé sur X (Twitter). La (ou les) page(s) web ont rapidement été effacées mais on peut y lire certains des critères d’éligibilité à l’airdrop du jeton Stark (STRK). La Fondation a confirmé à demi-mot, parlant de version provisoire.

Pourquoi c’est important : l’airdrop de jetons STRK n’est pas un secret, le smart contract gérant le jeton étant en ligne sur la blockchain Ethereum depuis le 16 novembre 2022. Cependant, il n’a pas encore été activé car la Fondation StarkNet travaille toujours sur les modalités de distribution. Ce qui est certain, c’est qu’il y aura 10 milliards de jetons Stark émis, dont 50 % sont conservés par l’organisation. [Lire l’article →]

 

cryptonaute twitter

Autres actualités importantes 📰

SEI LABS. Après un investissement de Circle, Sei Labs envisage de rendre la blockchain Sei (construite sur Cosmos et axée trading) compatible avec la machine virtuelle Ethereum avec sa prochaine mise à niveau Sei V2, permettant aux développeurs de porter des contrats basés sur Ethereum directement sur Sei.

COSMOS / ATOM1. La communauté du Cosmos Hub (ATOM) a voté pour réduire de moitié l’inflation ATOM la semaine passée, mais tout le monde n’est pas content. Le cofondateur, Jae Kwon, a créé un “fork” baptisé AtomOne (ATOM1). Cela ne vas pas sans quelques remous au sein de l’équipe Cosmos originale.

BINANCE / BUSD. La bourse crypto cessera de prendre en charge le BUSD à partir du 15 décembre, les soldes seront automatiquement convertis en FDUSD ou autres stablecoins.

BINANCE / C. RONALDO. La star du football Cristiano Ronaldo est la cible d’un procès intenté par une poignée de clients américains de Binance, qui estiment avoir été floués par sa promotion des NFT dès novembre 2022 et jusque durant la Coupe du Monde 2022.

MICROSTRATEGY. L’éditeur de logiciels poursuit ses investissements en Bitcoin, avec 16 130 bitcoins supplémentaires pour 593,3 millions de dollars, portant le total qu’elle détient à 174 540 (6,6 milliards de dollars).

KYBERSWAP. Le hacker à l’origine du vol de 47 millions de dollars au DEX KyberSwap (22 novembre) a émis des demandes pour le moins extravagantes, exigeant un contrôle total sur la gouvernance du projet, les jetons KNC et toute la propriété intellectuelle.

 

Le point marché de la semaine : les 40.000 se rapprochent pour le bitcoin 🪙

Graphique du Bitcoin en dollars sur un mois – Coinmarketcap

Un mois faste pour la Bourse et les Cryptos

Novembre s’est révélé un mois fructueux pour les marchés traditionnels. Les principaux indices boursiers ont enregistré une progression significative, stimulés par l’espoir d’une diminution de l’inflation et la perspective d’une politique monétaire plus souple à partir du premier trimestre 2024.

Prenons le S&P 500💹, indice phare du marché américain. Il a maintenu sa trajectoire ascendante entamée fin octobre, atteignant un pic de 4587 points avant de connaître une légère régression. L’indice a grimpé de plus de 10% depuis son point bas à 4103, sans perdre plus de 1% sur chaque mini-repli. Les plus optimistes suggèrent qu’il pourrait atteindre ou même dépasser les sommets annuels de 4607 points, voire établir un record historique à 4811 points.

Inflation : une lente décrue aux Etats-Unis et en Europe

L’inflation montre des signes de baisse. Le PCE Core🔵, un indice clé des prix, a enregistré un taux de croissance annuel de 3,5%, légèrement inférieur aux 3,7% du mois précédent. Cette diminution de l’inflation, bien que modeste, encourage une décrue des taux d’intérêt obligataires.

Par exemple, le taux des obligations à 10 ans🏦  aux États-Unis s’oriente vers 4,10%. Même les taux à court terme baissent : le taux à 2 ans🏦 a chuté à 4,65% en réponse aux déclarations de la Fed et aux données économiques. Pour rappel, le taux directeur de la Fed🏦 se situe actuellement à 5,5%, et le marché anticipe que ce taux soit au moins divisé par deux en 2024.

Croissance et récession : un équilibre Précaire

Avec cette baisse des taux d’intérêt, le scénario le plus probable pour 2024 est donc celui d’un “atterrissage en douceur” de l’économie US, qui semble éviter une récession. En effet, du côté de la croissance économique, le PIB américain a affiché une augmentation impressionnante de 5,2% pour le 3ème trimestre.

Si le spectre d’une récession s’éloigne aux Etats-Unis, tous les voyants ne sont pas tous passés au vert. Par exemple, d’autres indicateurs comme les PMI🔵et les commandes de biens durables🔵 suggèrent qu’il existe toujours un risque de ralentissement à ne pas négliger.

Bitcoin a dépassé les 39.000, avant les 40.000 d’ici la fin du mois ?

De moins en moins corrélé aux marchés traditionnels, le bitcoin a lui aussi connu une période faste, enregistrant sa septième semaine consécutive de hausse, passant de 27.000 à plus de 39.400 dollars. En comparaison, l’ether a progressé de 20% sur le mois, ce qui reste honorable mais moins que le bitcoin.

Malgré le départ controversé du PDG de Binance🟡 l’impact sur le cours du bitcoin a été négligeable. Avec cette hausse, le bitcoin affiche une progression annuelle de plus de 130%, se rapprochant de son record historique de 69 000 dollars atteint fin 2021.

👉 A lire : Le Bitcoin touche les 39.000 $ grâce à la Fed dovish et à l’espoir sur les ETF – L’objectif de 40.000 $ se rapproche

 

La prévente à surveiller : Bitcoin Minetrix (BTCMTX)

Bitcoin Minetrix ($BTCMTX) - Logo - Frax Share Crypto Avis

Bitcoin Minetrix introduit une innovation intéressante dans le secteur du minage cloud (cloud mining), secteur très particulier où la proposition de valeur est de “louer” de la puissance de calcul🤖 à des fermes de minage professionnelles implantées le plus souvent en Amérique et en Asie.

Le “stake-to-mine”

Bitcoin Minetrix permet aux détenteurs de tokens $BTCMTX de participer au minage en “stakant” leurs tokens. Ce faisant, ils obtiennent en échange des crédits de minage⛏️. Notez que les utilisateurs reçoivent des crédits de minage au format ERC-20 et non échangeables. Ces crédits sont ensuite “brûlés” lorsque l’utilisateur décide de louer de la puissance de calcul. Il reçoit alors des $BTC minés et des $BTCMTX en récompense de staking.

Une prévente avec un prix de 0,011 à 0,019 dollar le token

La plateforme de minage cloud a récemment lancé son offre initiale de jetons (ICO), afin de financer son démarrage. Cette ICO donne ainsi aux investisseurs de la première heure l’opportunité d’acquérir le token $BTCMTX à un prix initial attractif de 0,011 dollar. Lancé le 27 septembre dernier, cette prévente de Bitcoin Minetrix a connu un démarrage prometteur. Elle se décompose en 10 étapes distinctes, et nous sommes actuellement à la phase 9, où le prix du token est de 0,012 dollar.

Acheter ses premiers tokens BTCMTX, comment faire ?

A ce prix, 100 dollars vous permettent donc d’acheter 8.333 tokens $BTCMTX. Il y a au total 2,8 milliards de tokens à prendre lors de cette prévente. Il faudra vous rendre sur le site officiel du projet. Votre achat peut être effectué en ethers (ETH), en binance coin (BNB) ou en tethers (USDT), par le biais d’un portefeuille Metamask ou Wallet Connect. Les $BTCMTX seront envoyés à votre adresse de portefeuille une fois la prévente clôturée.

👉 A lire : Bitcoin Minetrix : comment acheter le token $BTCMTX en prévente ?

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.


Nos dossiers de la semaine :


Cet article ne représente en aucun cas un conseil en investissement. Les informations fournies ici ne doivent pas être utilisées comme base pour prendre des décisions financières. Les investissements en crypto-monnaie comportent des risques et peuvent entraîner des pertes importantes. Il convient d’investir uniquement ce que vous pouvez vous permettre de perdre et d’effectuer vos propres recherches avant de prendre toute décision d’investissement.

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

David Rajaonary

David Rajaonary

David est analyste financier indépendant, et décrypte chaque dimanche pour vous l’actualité de la crypto et de la finance de la semaine. Il écrit régulièrement quelques papiers pour analyser des acteurs clés de la DeFi, des stablecoins et des monnaies numériques de banques centrales.

Diplômé en Finance et Comptabilité, David exerce depuis 10 ans dans l’Audit, le Conseil en management et l’Analyse financière. Ses premiers pas dans la crypto datent de 2020, avec l’étude de projets de monnaies numériques de banque centrale (MNBC) et de registres distribués (blockchains privées).

Depuis, David écrit régulièrement sur la percée des projets Ripple (XRP), Stellar Lumens (XLM) et Chainlink (LINK). Dans ses articles, il vous montre comment ces projets blockchain s’immiscent et transforment silencieusement le monde bancaire et celui de l'investissement.

Paiements transfrontaliers, transferts d’argent, bancarisation des populations vulnérables, prêts, tokénisation de titres financiers, tokénisation de biens immobiliers, lutte contre la fraude, sécurité … sont le fil conducteur de ses articles.

(Petit disclaimer : il s’exprime à titre personnel et son traitement de l’actualité ne constitue en rien des conseils d’investissement, ni des incitations à acheter ou à vendre des cryptomonnaies. Les prises de position, critiques et conclusions sont établies toujours dans le respect des principes d’éthique et de transparence journalistiques)

Quand il ne rédige pas sur la crypto, David aime explorer l’histoire de l’Art africain et des civilisations arabes.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram