Accueil “Ce n’est pas Bitcoin qui a été hacké, mais la SEC” : les réactions après le faux tweet accablent Gary Gensler
Actualités Crypto-monnaies, Actualités sur Bitcoin

“Ce n’est pas Bitcoin qui a été hacké, mais la SEC” : les réactions après le faux tweet accablent Gary Gensler

Yann-Olivier Bricombert
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

“Ridicule”, “décrédibilisé”, “pathétique”… La fausse annonce d’approbation de l’ETF Bitcoin au comptant, suite à un piratage de compte X (ex-Twitter), a suscité l’ire de plusieurs figures de la crypto. En ligne de mire : la SEC, l’autorité américaine des marchés financiers, et son président Gary Gensler.

Les réactions après le faux tweet de la SEC

Un feu nourri de critiques. Le psychodrame autour du faux tweet de la SEC, publiant par erreur une annonce approuvant les ETF (exchange traded-funds) de Bitcoin au comptant, dans la soirée du 9 janvier, a suscité une pluie de réactions sur X. Il faut sans doute remonter à l’affaire FTX, et les désormais tweets historiques “1) What” de son ancien CEO Sam Bankman-Fried, pour voir l’écosystème dans un tel état, entre stupeur et ironie poussées à leur maximum par la culture du meme.

Suite à cet incident, Michael Saylor, le patron de MicroStrategy, investisseur invétéré dans Bitcoin (sa société possèderait 175 000 BTC) a posté un message ironique vu plus d’un million de fois, indiquant que Bitcoin serait “la seule chose jamais approuvée deux fois par la SEC”.

cryptonaute twitter

Edward Snowden moque Gary Gensler : “Ressaisis-toi”

Cameron Winklevoss, co-fondateur de l’échange crypto Gemini, lui aussi a réagi sur X : “Ce serait formidable si la SEC pouvait arrêter de manipuler le marché de Bitcoin”.

Jameson Lopp, développeur cypherpunk et “OG” du Bictoin, s’est quant à lui demandé si la SEC allait “enquêter sur elle-même pour avoir permis cette manipulation de marché sous sa surveillance”. Puis, lorsque le gendarme des marchés financiers US a effectivement confirmé ouvrir des investigations internes, il ne s’est pas privé pour railler cette situation rocambolesque : “Le résultat des agences gouvernementales qui enquêtent sur elles-mêmes est prévisible de manière hilarante”.

Le lanceur d’alerte américain Edward Snowden s’est aussi fendu d’un tweet moqueur : “Jésus Christ, Gary ressaisis-toi” a-t-il publié, avant d’ajouter dans un second message : “Tu avais un boulot”. L’ancien informaticien de la CIA, à l’humour toujours aussi décapant, a ensuite supprimé ses messages avant d’en poster un autre disant : “J’ai tweeté ça sur le mauvais compte encore une fois, n’est-ce pas?” en feignant avec ironie d’être à l’origine du hack.

Le régulateur n’est “pas adapté” au monde numérique

Interrogé par Cryptonaute, Alexis Roussel, ardent défenseur de l’Internet libre et de la privacy, et COO du projet Nym, rappelle que “ce n’est pas Bitcoin qui a été piraté, mais la SEC”. Selon lui, le contexte d’attente autour de cette journée “fatidique” du 10 janvier aurait créé les conditions pour un retentissement maximum d’une attaque.

“Le moment choisi pour cette attaque est particulièrement bon, on n’aurait pas pu faire mieux en terme de timing.” Qu’elle ait été initiée à l’intérieur de la SEC ou en externe, cette attaque a eu des répercussions énormes, qui montrent que le régulateur “ne prend pas la mesure et n’est pas adapté aux plateformes actuelles”. “Le fait que la SEC n’ait pas de gestion correcte de ses accès Twitter montre “qu’ils ne prennent pas en compte le monde numérique de manière sérieuse”, estime l’ancien président du Parti pirate en Suisse.

Pour Alexis Roussel, c’est à coup sûr un “moment qui restera dans l’histoire de Bitcoin”. Même si, selon les témoignages qu’il a pu recueillir, la forte volatilité qui a suivi pourrait également renforcer le fossé entre le monde traditionnel de la finance et le monde de la crypto.


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert

Yann-Olivier Bricombert exerce en tant que journaliste spécialisé dans le domaine de la crypto pour Cryptonaute. Ayant obtenu son diplôme du Centre de formation et de perfectionnement des journalistes de Paris (CFPJ), il possède une expérience de plus de 13 ans en tant que journaliste, dont 5 ans en tant que rédacteur en chef.

Yann-Olivier a un réel intérêt pour les entretiens avec les principaux acteurs de l'écosystème web3, tant au niveau national qu'international. Il participe régulièrement à des conférences et à des événements liés à l'industrie de la crypto en France et en Europe, dans le but d'expliquer, de raconter et d'analyser les nouvelles tendances. Il cherche également à rencontrer des entrepreneurs, des développeurs, des régulateurs, des créateurs et des artistes NFT afin de trouver des idées pour des articles exclusifs. Il est passionné par l'exploration des enjeux et des tendances du secteur, et suit de près les évolutions des politiques publiques et de la régulation dans le domaine de la crypto.

Yann-Olivier nourrit une véritable passion pour l'art numérique et les NFT, et il suit attentivement les tendances du marché ainsi que les projets innovants.

Grâce à son approche journalistique rigoureuse, Yann-Olivier s'efforce de présenter une information objective et équilibrée. Sa priorité est d'aider les lecteurs à prendre des décisions éclairées en leur fournissant des informations fiables, vérifiées, impartiales et basées sur des faits concrets.

Expertise

  • Les interviews d’acteurs clés de l’écosystème web3 francophone et international
  • L’art digital et les NFT
  • La régulation crypto et les politiques publiques

Accomplissements

  • Lauréat du Prix Alexandre-Varenne de la Presse
  • Plus de 13 ans d’expérience en tant que journaliste reporter
  • 5 ans d’expérience de chef de rédaction

Publications

Education

  • Centre de Formation et de Perfectionnement des Journalistes (CFPJ) de Paris
  • Alyra - Consultant Blockchain certifié

Suivez Yann-Olivier sur Linkedin

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram