Les CEX vont-ils disparaître au profit des DEX ?
Plateformes d'échange, Toute l'actualité

Les CEX vont-ils disparaître au profit des DEX ?

Emmanuel Mounier Rédacteur Author expertise
cex-dex
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Les plateformes d’échange sont un élément essentiel de l’industrie des crypto-monnaies facilitant les transactions d’une paire à une autre. Si les CEX restent majoritairement les plus utilisés, la chute de FTX pour ne citer que cette plateforme, a montré que ces mastodontes n’étaient pas infaillibles.

En prime, le contexte actuel notamment aux États-Unis, mais aussi au Canada et même en Europe semble devenir de plus en plus strict en matière de régulations menant la vie dure aux CEX. Ainsi, peut-on envisager un avenir dans lequel les DEX pourraient prendre le dessus ?

Les notions de CEX et DEX

Il existe quelques différences majeures entre une plateforme d’échange centralisée (CEX) et une plateforme d’échange décentralisée (DEX). Bien entendu, le but n’est pas de vous faire un tutoriel sur un tel sujet, mais saisir la nuance contribue à la compréhension d’un tel sujet qui peut s’avérer relativement complexe.

Ainsi, tandis que les CEX disposent d’une entité les contrôlant avec une structure sous la forme d’une entreprise, les DEX quant à eux sont généralement régis par un système de gouvernance à l’aide de la communauté.

Le point important à garder en tête, c’est que pour réaliser des transactions via un CEX, il vous faudra déposer vos crypto-monnaies sur cette plateforme en premier lieu alors qu’à l’aide d’un DEX l’échange se fait directement à l’aide de votre portefeuille, le DEX ne servant que de passerelle pour établir la transaction.

Il y a bien plus à dire sur le sujet, mais en comprenant cette simple notion, cela suffit amplement pour s’attaquer au sujet qui nous intéresse : déterminer si les CEX peuvent dans un avenir plus ou moins proche disparaître au profit des DEX.

cryptonaute twitter

La situation actuelle

Pour l’heure, les CEX sont les plateformes dominantes. Dans l’historique du développement de l’industrie crypto, celles-ci ont vu le jour légèrement avant les DEX (2010 contre 2011), mais leur domination s’explique principalement par leur facilité d’utilisation.

En effet, pour tout débutant, il est bien plus aisé de procéder via un CEX, car l’interface est plus intuitive, aussi dans la plupart des cas, il est possible de payer par carte bancaire ou faire un virement bancaire. Bref, les CEX facilitent les échanges dans le secteur des crypto-monnaies quand bien même les transactions sont sensiblement plus chères.

Ils ont aussi l’avantage de posséder une meilleure liquidité, car ils disposent de nombreuses paires. Tout comme lorsqu’on désire convertir ses cryptos en monnaie fiduciaire dans la majorité des cas : passer par un CEX est la réponse à ce problème.

Malgré tout, outre le contexte réglementaire auquel font face les plateformes d’échange centralisées depuis le début de cette année, la chute de FTX l’an dernier a montré que ces entités n’étaient pas infaillibles et comprenaient de nombreux risques pour leurs utilisateurs.

2022 : un tournant pour les CEX ?

L’année 2022 a connu une première catastrophe avec l’effondrement de Terra Luna qui a grandement impacté le marché, mais c’est bien la faillite de FTX, seconde plus grande plateforme d’échange centralisée après Binance, en novembre 2022 qui a ébranlé la confiance des investisseurs envers les CEX.

En effet, il semblait envisageable que de telles entreprises puissent s’écrouler de la sorte en l’espace de quelques jours et si dans le cas de FTX, la raison principale s’explique par une gestion catastrophique de la société par son CEO, Sam Bankman-Fried.

De plus, de nombreuses autres plateformes d’échange ont aussi mis la clé sous la porte en 2022 dont Celsius, Three Arrow Capital, Genesis pour ne citer qu’elles et Gemini bien que toujours en activité connaît encore actuellement de profondes difficultés financières.

Des régulateurs de plus en plus oppressants

Outre le fait que 2022 a démontré que les CEX n’étaient pas indestructibles et qu’en prime leurs responsables n’étaient pas nécessairement des individus dignes de confiance souhaitant le développement sain du secteur de la crypto, 2023 a continué à enfoncer le clou.

En effet, la SEC a décidé de s’attaquer aux plus grosses plateformes d’échanges centralisées dont notamment Coinbase et Binance, sur le sol américain.

Bien qu’une telle intervention peut se comprendre du point de vue du régulateur qui désire protéger ses citoyens, cela a davantage impacté le marché des cryptos et mis en évidence encore plus la vulnérabilité des CEX face aux législations de plus en plus strictes pour opérer dans un cadre légal pleinement contrôlé.

Le cas de Binance

Depuis quelques mois Binance subit non seulement les foudres de la SEC, mais la première plateforme d’échange centralisée a aussi annoncé son départ du Canada en raisons des réglementations trop strictes dont elle faisait l’objet.

Aussi, ces derniers jours après le départ de l’entreprise de deux individus qui avaient un fort impact sur Binance en Europe de l’Est et en Russie, de nombreuses personnes se demandent si Binance ne serait pas sur le point de quitter le marché russe.

Ainsi, quand bien même Changpeng Zhao, le CEO de Binance continue à promouvoir le développement de sa société en se tournant vers l’avenir, il est difficile d’ignorer le fait que Binance semble perdre du terrain pour opérer mondialement quand bien même c’est la première plateforme d’échange centralisée au monde.

Les DEX peuvent-ils détrôner les CEX ?

En conséquence, dans le contexte actuel, on est en droit de se demander si les DEX sont le futur, les remplaçants des CEX. Néanmoins, si on regarde les volumes d’échange ou encore la dominance des DEX face au CEX, on est encore loin d’un changement significatif.

En effet, malgré une légère perte de vitesse des CEX avec deux années consécutives difficiles, la chute de FTX a par exemple extrêmement profiter à Coinbase ou encore OKX.

De plus, les DEX ne sont pas aussi accueillants qu’un CEX pour un débutant. Il est très facile de créer un compte sur une plateforme d’échange centralisée, avoir un portefeuille crypto pour y conserver ses ctifs et effectuer toutes ses opérations depuis son compte.

Dans le cas d’un DEX, il faut au préalable installer un wallet crypto, apprendre à le paramétrer, naviguer sur des interfaces bien moins intuitives. En prime, lorsqu’on désire convertir ses cryptos en monnaie fiduciaire, la réponse la plus simple reste l’usage des CEX.

Finalement, il est évident que le paysage crypto va continuer à évoluer, mais il semble impensable que les CEX puissent disparaître ou tout du moins pas de si tôt. Néanmoins, les DEX et la DeFi dans leur ensemble sont en forte croissance et ils pourraient être de plus en plus une partie de la solution de demain pour l’industrie.


Source : DefiLlama


Sur le même sujet :

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Emmanuel Mounier Rédacteur

Emmanuel Mounier Rédacteur

Bien qu'ayant eu un parcours scientifique et possédant une licence de biochimie, Emmanuel a toujours été curieux de nature et adore les nouvelles technologies, de ce fait s'intéresser à la blockchain avait du sens.

Tout a commencé en 2015 avec une première expérience en tant que rédacteur bénévole sur un site de gaming du nom d'Eclypsia mettant en avant les jeux vidéo et notamment ceux en ligne. Passionné depuis sa plus tendre enfance par les jeux en tout genre, Emmanuel a toujours aimé rédiger du contenu afin d'informer et partager notamment comme bénévole sur les forums de GOA ou encore Riot Games.

Ainsi, fort de ses expériences, il a commencé officiellement en tant que professionnel en 2016 travaillant pour Adireto, une entreprise spécialisée dans les contenus axés sur l'économie notamment le CAC40, mais aussi à titre informatif dans le domaine des banques que cela soit à propos des prêts ou encore des cartes bancaires.

C'est à partir de 2018 que les crypto-monnaies ont réellement commencé à croiser sa route. Si bien entendu, il avait déjà pu se documenter sur le Bitcoin et les altcoins majeurs existants, il n'avait pas cherché à davantage avant l'explosion des NFT, mais surtout des Play-to-Earn.

Pour Emmanuel, ce domaine avec des jeux d'un nouveau genre a su le séduire notamment avec Axie Infinity, Thetan Arena ou encore des jeux moins connus comme Heroes Empire. C'est à partir de ce moment qu'il a commencé à élargir son horizon concernant les possibilités de la blockchain que cela soit vis-à-vis des NFT, des Play-to-Earn, mais également du Metaverse ou encore plus récemment avec les ordinals Bitcoin.

De plus, Emmanuel est à la recherche constante de nouvelles opportunités dans ce milieu en pleine effervescence et par conséquent les Play-to-Earn, mais aussi les préventes de nouveaux projets sont des potentielles occasions de découvrir des merveilles.

Finalement, avec l'avènement de l'intelligence artificielle, c'est un pan supplémentaire pour explorer les cryptos et développer davantage cette industrie florissante. En prime Emmanuel adorant coder à ses heures perdues notamment utilisant du Python cela renforce encore plus sa passion pour les crypto-monnaies, mais aussi dorénavant tout ce qui touche à l'intelligence artificielle.

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram