Accueil La Chine s’apprête à lancer sa propre place de marché NFT
Actualités NFT, Régulation, Toute l'actualité

La Chine s’apprête à lancer sa propre place de marché NFT

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La Chine s’apprête à lancer sa première marketplace nationale consacrée aux jetons non fongibles (NFT). Le lancement devrait intervenir le 1er janvier 2023 lors d’un événement physique dans la capitale chinoise. Une nouvelle volte-face du gouvernement chinois vis-à-vis de la blockchain ?

Une marketplace nationale chinoise 100% NFT

 

Cette marketplace sera détenue à 100% par la Chine et elle sera construite à partir de la technologie blockchain nationale dénommée China Cultural Protection Chain. La gestion de la marketplace sera assurée conjointement par plusieurs entreprises chinoises, dont notamment China Daily, Huban Digital, China Technology Exchange ou encore Art Exhibitions China.

 

Les objectifs officiels de la Chine avec cette marketplace :

 

L’objectif officiel de cette marketplace étant de permettre aux négociants chinois d’acheter des NFT dans un environnement sécurisé divers droits numériques comme des droits d’auteur ou encore des droits de propriété numériques. Ce projet vise sans doute également à rattraper le retard considérable pris par le gouvernement chinois dans le développement de la blockchain.

 

Il est très vraisemblable que la Chine cherche également à consolider la sécurité de la propriété numérique avec ce nouveau projet. Le gouvernement chinois a toujours déconseillé à ses propres concitoyens de négocier des titres financiers spéculatifs comme des NFT sur les marchés.

La Chine fait volte-face sur la blockchain ?

 

La Chine a toujours manifesté de la méfiance vis-à-vis du secteur de la blockchain et des crypto-monnaies. Le gouvernement chinois a non seulement interdit à ses concitoyens de négocier des crypto-monnaies sur son territoire, mais il a également voté des lois particulièrement néfastes pour l’industrie du mining en Chine.

 

Le gouvernement chinois a toujours découragé ses concitoyens d’investir dans des actifs hautement spéculatifs comme les crypto-monnaies. La constitution d’une marketplace spécialement consacrée aux NFT a donc de quoi beaucoup surprendre l’ensemble des intervenants de l’industrie.

cryptonaute twitter

La Chine ne voudrait-elle pas renforcer la surveillance d’État avec ce nouveau projet ?

 

Le secteur des NFT représente déjà un volume d’activité de 4,88 milliards de dollars américains en 2022, en croissance de 70% par rapport à l’année dernière. Mais d’après une étude de Market Research, le volume d’activité de ce secteur devrait atteindre 48,33 milliards de dollars d’ici 2028.

 

La régulation de ce secteur représente donc un véritable enjeu national pour la Chine ! Rappelons également que jusqu’à présent, le secteur des NFT n’était pas encadré juridiquement par la législation chinoise. Depuis l’interdiction des crypto-monnaies en Chine et le comportement particulièrement hostile du gouvernement chinois à l’égard du marché de la crypto, les NFT nagent donc en eaux troubles au niveau juridique.

 

Le gouvernement a toujours vu d’un mauvais œil ce secteur d’activité, qui jusqu’à présent, échappait totalement au contrôle de sa banque nationale. Avec la constitution de cette place de marché, il est très probable que le gouvernement tente de renforcer la surveillance d’État dans ce secteur. Le gouvernement chinois va désormais disposer d’un outil pour réguler et éviter la spéculation excessive sur le marché secondaire des NFT.

Mise à jour de la législation en Chine en rapport avec les NFT

 

Le gouvernement chinois a déjà mis en place une réglementation spéciale consacrée à la gestion des actifs numériques. La création d’un jeton non fongible n’est autorisé qu’à partir d’une technologie blockchain agrée avec un accès limité. L’acquisition d’un NFT n’est autorisée que par la monnaie fiduciaire. Il est également prévu que chaque NFT soit considéré comme un objet de collection numérique.

La justice chinoise reconnaît le droit de propriété des NFT

 

Un tribunal Internet dans la ville de Hangzhou a appliqué les lois sur la propriété. Le tribunal a considéré un NFT comme un actif à part entière protégé par la loi. Il s’agit d’une avancée considérable dans l’empire du Milieu et une véritable preuve de reconnaissance du droit de propriété du NFT. Le tribunal considère d’ailleurs “qu’un NFT dispose de toutes les caractéristiques liées à un titre de propriété”.

 

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.


Pour en savoir plus : 

 

La Chine, cette baleine silencieuse du Bitcoin

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Romaric Saint Aubert Crypto-journaliste

Biographie

Romaric est journaliste pour Cryptonaute. Après un passage en faculté de lettres modernes, il s’oriente dans un domaine tout à fait différent, tout en gardant l’œil rivé sur les crypto et l’actualité de l’époque. Il investit alors dans son premier actif numérique : le bitcoin (BTC).

Majoritairement intéressé par Bitcoin, il s’est diversifié plus tard en se penchant également sur le web3, les NFT, les crypto-monnaies et la fintech. Investisseur aguerri, il est capable de conseiller son entourage et ses lecteurs afin de les aider à prendre la bonne décision au bon moment. Son expérience au sein de l’écosystème crypto et sur la blockchain lui permettent de proposer une actualité précise et experte à ses lecteurs, tout en gardant un recul et une objectivité indispensable à son activité.

Romaric se rend régulièrement en conférence ou à divers événements crypto dans toute l'Europe, notamment aux conférences Bitcoin, au Zebu Live ou aux événements relatifs à la blockchain. Fasciné par ce secteur en plein développement, il aime découvrir de nouveaux projets, apprécie l’innovation, et se laisse porter par son enthousiasme et sa curiosité.

Expertise

  • Bitcoin
  • Cybersécurité
  • Régulation cryptos

Accomplissements

  • Révélé un cas rare de cyberfraude
  • Rencontre avec de nombreux innovateurs de l’industrie
  • Participe à la création d’une équipe dédiée de journalistes

Publications

Éducation

  • Université Polytechnique des Hauts-de-France

Autres

  • Carte de presse FIJ n°1385
  • Journaliste indépendant

Suivez Romaric sur Twitter | LinkedIn

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram