chine place marche nft
Actualités NFT, Régulation, Toute l'actualité

La Chine s’apprête à lancer sa propre place de marché NFT

Jérôme Moreau Rédacteur
Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

La Chine s’apprête à lancer sa première marketplace nationale consacrée aux jetons non fongibles (NFT). Le lancement devrait intervenir le 1er janvier 2023 lors d’un événement physique dans la capitale chinoise. Une nouvelle volte-face du gouvernement chinois vis-à-vis de la blockchain ?

Une marketplace nationale chinoise 100% NFT

 

Cette marketplace sera détenue à 100% par la Chine et elle sera construite à partir de la technologie blockchain nationale dénommée China Cultural Protection Chain. La gestion de la marketplace sera assurée conjointement par plusieurs entreprises chinoises, dont notamment China Daily, Huban Digital, China Technology Exchange ou encore Art Exhibitions China.

 

Les objectifs officiels de la Chine avec cette marketplace :

 

L’objectif officiel de cette marketplace étant de permettre aux négociants chinois d’acheter des NFT dans un environnement sécurisé divers droits numériques comme des droits d’auteur ou encore des droits de propriété numériques. Ce projet vise sans doute également à rattraper le retard considérable pris par le gouvernement chinois dans le développement de la blockchain.

 

Il est très vraisemblable que la Chine cherche également à consolider la sécurité de la propriété numérique avec ce nouveau projet. Le gouvernement chinois a toujours déconseillé à ses propres concitoyens de négocier des titres financiers spéculatifs comme des NFT sur les marchés.

La Chine fait volte-face sur la blockchain ?

 

La Chine a toujours manifesté de la méfiance vis-à-vis du secteur de la blockchain et des crypto-monnaies. Le gouvernement chinois a non seulement interdit à ses concitoyens de négocier des crypto-monnaies sur son territoire, mais il a également voté des lois particulièrement néfastes pour l’industrie du mining en Chine.

 

Le gouvernement chinois a toujours découragé ses concitoyens d’investir dans des actifs hautement spéculatifs comme les crypto-monnaies. La constitution d’une marketplace spécialement consacrée aux NFT a donc de quoi beaucoup surprendre l’ensemble des intervenants de l’industrie.

cryptonaute twitter

La Chine ne voudrait-elle pas renforcer la surveillance d’État avec ce nouveau projet ?

 

Le secteur des NFT représente déjà un volume d’activité de 4,88 milliards de dollars américains en 2022, en croissance de 70% par rapport à l’année dernière. Mais d’après une étude de Market Research, le volume d’activité de ce secteur devrait atteindre 48,33 milliards de dollars d’ici 2028.

 

La régulation de ce secteur représente donc un véritable enjeu national pour la Chine ! Rappelons également que jusqu’à présent, le secteur des NFT n’était pas encadré juridiquement par la législation chinoise. Depuis l’interdiction des crypto-monnaies en Chine et le comportement particulièrement hostile du gouvernement chinois à l’égard du marché de la crypto, les NFT nagent donc en eaux troubles au niveau juridique.

 

Le gouvernement a toujours vu d’un mauvais œil ce secteur d’activité, qui jusqu’à présent, échappait totalement au contrôle de sa banque nationale. Avec la constitution de cette place de marché, il est très probable que le gouvernement tente de renforcer la surveillance d’État dans ce secteur. Le gouvernement chinois va désormais disposer d’un outil pour réguler et éviter la spéculation excessive sur le marché secondaire des NFT.

Mise à jour de la législation en Chine en rapport avec les NFT

 

Le gouvernement chinois a déjà mis en place une réglementation spéciale consacrée à la gestion des actifs numériques. La création d’un jeton non fongible n’est autorisé qu’à partir d’une technologie blockchain agrée avec un accès limité. L’acquisition d’un NFT n’est autorisée que par la monnaie fiduciaire. Il est également prévu que chaque NFT soit considéré comme un objet de collection numérique.

La justice chinoise reconnaît le droit de propriété des NFT

 

Un tribunal Internet dans la ville de Hangzhou a appliqué les lois sur la propriété. Le tribunal a considéré un NFT comme un actif à part entière protégé par la loi. Il s’agit d’une avancée considérable dans l’empire du Milieu et une véritable preuve de reconnaissance du droit de propriété du NFT. Le tribunal considère d’ailleurs “qu’un NFT dispose de toutes les caractéristiques liées à un titre de propriété”.

 

L’investissement en crypto-monnaies est proposé par eToro (Europe) Ltd en tant que PSAN, enregistré auprès de l’AMF. Les crypto-monnaies sont très volatiles. Pas de protection des consommateurs.


Pour en savoir plus : 

 

La Chine, cette baleine silencieuse du Bitcoin

Rejoignez notre groupe Telegram pour rester au courant des dernières nouvelles crypto en direct.

Jérôme Moreau Rédacteur

Jérôme Moreau Rédacteur

Après un master en finance d'entreprise, et de nombreuses années d'expérience dans ce même domaine, j'ai décidé de me lancer dans l’aventure de la rédaction web. Avare de nouvelles technologies, j'aime ce que les cryptomonnaies apportent à l’univers de la finance.

Dernières Actualités

Royaume-Bhoutan-bitcoin
Actualités Crypto-monnaies, Banque, Toute l'actualité

Selon JPMorgan, la hausse du prix de l’or pourrait entraîner le Bitcoin jusqu’à 45 000 dollars

Actualités Crypto-monnaies, Actualités des Altcoins, Sponsorisé, Toute l'actualité

DeeLance, la première plateforme freelance métaverse obtient 1,12 million de dollars de la part d’une société de capital-risque

DeeLance, la plateforme freelance révolutionnaire de métaverse et de travail à distance, vient d’obtenir un investissement stratégique important de la part d’une grande société d’investissement en capital-risque. Bitgert Ventures croît au potentiel de DeeLance Bitgert Ventures compte investir 1,12 million de dollars dans DeeLance pour apporter sa contribution au financement du développement de son métaverse basé...

Actualités Crypto-monnaies, Sponsorisé, Toute l'actualité

ecoterra : $4.4 millions levés par le projet Web3 vert. Coca-Cola rejoint la course !

La plateforme révolutionnaire Web3 introductrice du concept Recycle-to-Earn (R2E), ecoterra, vient d’introduire un nouveau lot de marques de boissons dans son écosystème, avec notamment, Coca-Cola, Carlsberg et Evian. Ces partenariats sont essentiels pour renforcer l’utilité du protocole de recyclage respectueux de l’environnement, mis en place. Les utilisateurs de l’application ecoterra pourront scanner et recycler les...

whale-bitcoin-pays
Actualités Crypto-monnaies, Actualités des Altcoins, ICO, Sponsorisé, Toute l'actualité

Les baleines de cryptomonnaies accumulent ces altcoins tout au long du week-end

ia-google-technologie
Actualités Crypto-monnaies, Toute l'actualité

L’IA dépassera le niveau des experts dans la plupart des domaines d’ici 10 ans ?

avalanche-réseau
Actualités Crypto-monnaies, Analyse technique, Toute l'actualité

Avalanche (AVAX) va-t-il tenir son support ou bien chuter encore plus bas ?

chatgpt-microsoft
Actualités Crypto-monnaies, Régulation, Toute l'actualité, Web 3.0

Le président de Microsoft estime que les gouvernements doivent agir “plus vite” au sujet de l’intelligence artificielle

Recevez toute l'actualité crypto en direct sur Telegram
Rejoignez notre groupe Telegram