Les meilleures cryptos sur CoinMarketCal – Calendrier Crypto Monnaie


Dernière mise à jour:

Dans l’arsenal de l’investisseur et du trader crypto, le calendrier fourni par CoinMarketCal.com tient une place de choix. Car sur un marché aussi spéculatif que les cryptos, les évènements techniques sont d’importants catalyseurs à surveiller.

Historiquement, une hype se forme autour d’un projet à mesure qu’une mise à jour d’envergure se profile, entraînant curieusement le cours à la baisse. Si la mise à jour se déroule sans accrocs, bien souvent le cours explose, autrement il reste relativement stable. Explications et top 10 des cryptos avec l’agenda technique le plus digne d’intérêt.

Top 10 des meilleures cryptos sur CoinMarketCal

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Zoom sur les 10 meilleures crypto sur CoinMarketCal

Si l’on parle beaucoup de Bitcoin et de son Lightning Network qui aiguise l’appétit des institutionnels (ETF, contrats à termes), les meilleures crypto-monnaies du top 100 profitent de ce marché baissier pour accélérer leur développement. Zoom sur les dix meilleures d’entre elles.

1 - Ethereum (ETH) - La meilleure crypto en ce moment selon CoinMarketCal

ethereum

Sans surprise, c’est Ethereum qui possède le calendrier le plus chargé sur CoinMarketCal.

Il est question de la cinquième conférence EthCC – Ethereum Community qui se tient du 19 au 21 juillet à Paris, car on y parlera d’un évènement historique dans l’univers crypto : le passage du réseau Ethereum de la preuve de travail à la preuve d’enjeu.

Connue sous le nom de « The Merge », cette mise à jour est à la fois très attendue et ultra-périlleuse, prévue pour le 19 septembre.

Elle est très attendue car l’annonce de la transition par la fondation Ethereum remontait à 2015, prévue pour 2017-2018 et plusieurs fois reportée. Ces derniers mois, l’équipe a accéléré le basculement et deux chaînes cohabitent actuellement au sein d’Ethereum :

  • La chaîne Ethereum historique qui fonctionne avec la preuve de travail, et
  • La chaîne Beacon qui fonctionne avec la preuve d’enjeu depuis décembre 2020.

Comme son nom l’indique, « The Merge » va acter le basculement total vers la chaîne Beacon, qui contiendra désormais toutes les transactions réalisées sur Ethereum.

Elle est aussi ultra-périlleuse car transformer un réseau qui comptabilise plus de 300 milliards en liquidités est un immense défi. Tous les protocoles DeFi, les NFT, les contrats intelligents qui existent doivent rester sur Ethereum, puis être rétro-compatibles avec les nouveaux mécanismes.

Ethereum (ETH) en résumé

Ethereum est le deuxième plus gros projet historique après Bitcoin. Contrairement à son concurrent, c’est un réseau programmable : la communauté peut y concevoir des applications financières, des jeux, etc. appelés contrats intelligents.

  • Capitalisation : 148 milliards USD (121 millions d’ETH)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

2 - Cardano (ADA)

cardano

CoinMarketCal signale un évènement très important sur Cardano : la mise à jour Vasil, qui va booster les performances du réseau et permettre aux applications construites sur Cardano de fonctionner encore plus efficacement.

A l’aube de cette mise à jour historique, Cardano comptabilise déjà le deuxième écosystème DeFi et NFT derrière Ethereum. Le hard fork Vasil est donc légitimement perçu comme le catalyseur d’un nouveau bond en avant pour l’ADA, la crypto native de Cardano.

L’ADA souffre actuellement d’un paradoxe : à 0,40 dollar il navigue bien loin de ses sommets historiques (3,10 dollars), et pourtant il est perçu comme étant largement survalorisé.

A l’heure où nous écrivons ces lignes, la capitalisation de l’ADA représente 100 fois le total des liquidités verrouillées sur son réseau. Or ce ratio ne dépasse pas 2,4 pour l’ETH et 4,2 pour le SOL, et ne devrait même pas dépasser 10.

Cardano (ADA) en résumé

Premier projet basé sur la preuve d’enjeu, Cardano a été lancé en 2015 comme une réponse aux problèmes de saturation sur Ethereum. A sa tête, on retrouve d’ailleurs Charles Hoskinson, l’un des pères … d’Ethereum ! C’est actuellement la deuxième blockchain en termes de contrats intelligents derrière Ethereum.

  • Capitalisation : 19 milliards USD (34 milliards d’ADA)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

3 - THORChain (RUNE)

THORChain-Rune

CoinMarketCal signale un évènement ultra-important pour le réseau THORChain : l’obsolescence programmée. Derrière le vocable complexe, cela veut tout simplement dire que l’équipe projet s’apprête à se débarrasser des jetons RUNE en sa possession, et laisser les clés du projet à la communauté.

Rappelons que l’objectif de THORChain est de résoudre un problème fondamental pour l’adoption des cryptomonnaies : les échanges entre cryptos issues de réseaux différents.

A l’heure actuelle, aucun DEX ne permet d’échanger des BTC contre des ETH, des LTC ou autre jeton natif. Il faut passer par une plateforme centralisée type Binance et Crypto.com, autrement dit l’échange se déroule avec l’aide d’un tiers de confiance.

THORChain est le premier réseau à permettre les échanges d’actifs entre deux blockchains, sans ingénierie douteuse, à 100% natifs, décentralisés et sans un tiers de confiance impliqué dans le processus.

L’exchange décentralisé THORSwap est une véritable révolution dans l’histoire récente de la blockchain.

THORChain (RUNE) en résumé

Ni fondateurs, ni CEO, ni directeurs. THORChain a été lancé en 2018 comme un projet 100% décentralisé, entièrement aux mains de sa communauté. Basé sur Cosmos, il a ouvert son réseau principal en juin. Une vague d’applications est donc attendue.

  • Capitalisation : 1 milliard USD (330 millions de RUNE)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

4 - Solana (SOL)

solana logo

Coinmarketcal indique un évènement d’envergure lié à Solana : la Solana Hacker House, qui s’est ouverte le 15 juillet à Paris.

Au milieu de nombreux évènements promotionnels, c’est surtout l’annonce de nouveaux partenariats majeurs qui retient l’attention. Car le SOL est actuellement la cryptomonnaie du top 10 qui suscite le plus l’intérêt des institutionnels.

C’est même l’un des rares projets dont les acteurs de la finance traditionnelle disent du bien, à l’image de la Bank of America qui n’hésitait pas à prédire que « Solana pourrait devenir la Visa des cryptos ». Sur la base de sa vitesse (65 000 transactions contre moins de 50 contre Ethereum), Solana ne fait pas mentir sa réputation.

Si la Solana Hacker House est importante, c’est aussi en raison des impératifs autour de la sécurité de Solana, son défaut persistant. Plusieurs de ses protocoles ont été victimes de hacks ces dernières semaines, dont les plus importants sont Crema Finance et Wormhole.

Solana (SOL) en résumé

Solana est le plus sérieux challenger parmi la bande des ethereum killers. C’est la plus rapide des blockchains à l’heure actuelle, et aussi la moins énergivore, grâce à un mécanisme inédit de preuve d’histoire. Ses performances vont de pair avec quelques couacs : plusieurs pannes ont touché le réseau ces derniers mois, principalement en raison de robots qui généraient des millions de transactions en simultané.

  • Capitalisation : 19 milliards USD (345 millions de SOL)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

5 - Hedera (HBAR)

hbar logo crypto

Le projet Hedera Hashgraph (HBAR) est un autre projet à suivre en 2022 si l’on s’en tient à son agenda CoinMarketCal.

Vers la fin de 2021, l’équipe projet annonçait à la surprise générale un vaste programme de subventions pour un total de 5 milliards de dollars, alors que dans le même temps de nombreux projets mettaient la clé sous la porte. De nouveau en avril dernier, ce sont pas moins de 250 millions qui ont été mis sur la table.

Avec ces fonds, l’équipe Hedera souhaite sélectionner et subventionner la création de protocoles DeFi, NFT, jeux sur son réseau, mais aussi … des monnaies numériques de banques centrales.

Car il faut savoir que Hedera est un projet atypique : il est piloté par un « conseil de gouvernance » composé de 39 sociétés, parmi lesquelles on trouve Google, IBM et même EDF ! Ainsi sa proximité avec les gouvernements et les banques centrales suscite à la fois l’intérêt et la controverse.

Hedera Hashgraph (HBAR) en résumé

Lancé en mars 2018, Hedera Hashgraph est un projet atypique : ce n’est pas une blockchain mais un registre distribué, censé être plus rapide et plus performant au détriment de la décentralisation. Il est aussi breveté, ce qui rend illégal la copie de son code, contrairement à des projets comme Avalanche (AVAX) par exemple.

Promue par des multinationales, la blockchain Hedera se veut ultra-rapide, sans frais et avec un registre public ouvert à la collaboration avec les Etats …

  • Capitalisation : 3 milliards USD (21 milliards de HBAR)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

6 - Celo (CELO)

Celo

Le projet Celo est un autre projet important à suivre dans l’actualité 2022 de la finance décentralisée et du Web 3.0, si l’on s’en tient à son « hot index » sur CoinMarketCal.

Celo est en effet la tête de pont des projets qui veulent apporter les cryptos sur votre smartphone et dans vos interactions quotidiennes : Celo est un réseau qui permet d’envoyer des cryptomonnaies via un smartphone.

Concrètement, c’est grâce à votre numéro de téléphone que vous créerez une adresse blockchain. L’appli mobile Valora, une fois installée sur votre appareil, vous permettra d’envoyer des cryptos à vos amis, même s’ils n’ont pas de portefeuille crypto.

Celo a déjà dépassé les 16 millions d’adresses de portefeuille actives, et son jeton natif CELO fait partie du top 100 des capitalisations.

Celo (CELO) en résumé

Lancé en 2020, le réseau Celo a pour objectif d’apporter la finance décentralisée (prêts, emprunts, placements passifs) à 6 milliards d’individus : ceux qui possèdent un smartphone. Jusqu’ici les protocoles DeFi avaient en effet été pensés pour l’ordinateur.

Pour toucher le maximum d’utilisateurs, Celo connecte sur son réseau central différentes blockchains, dont Ethereum et Polygon. Cela signifie que l’ensemble des applications conçues pour Ethereum peut fonctionner sur Celo, sans avoir à modifier le code.

  • Capitalisation : 893 millions USD (450 millions de CELO)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

7 - Cronos (CRO)

cro

Cronos (CRO) est l’un des tokens natifs à surveiller selon les informations de CoinMarketCal. Dans un contexte fortement baissier du CRO, plusieurs annonces fortes sont attendues de la part de la plateforme Crypto.com lors de l’évènement Token2049 qui se tiendra en septembre à Singapour.

Début mai, l’exchange avait provoqué une énorme vague de mécontentement sur Twitter en annonçant la réduction des récompenses de staking et le taux de cashback pour les détenteurs de cartes Visa (qui doivent détenir des volumes de CRO).

Le CRO a perdu plus de 30% en une semaine, et navigue actuellement autour de 0,12 dollar, bien loin du niveau à 0,58 dollar atteint en début d’année.

Cronos (CRO) en résumé

Le jeton CRO partage beaucoup de points communs avec le BNB de Binance et le KCS de KuCoin. C’est le jeton utilitaire de la plateforme Crypto.com, et avec lequel vous bénéficiez de remises sur frais et autres bonus de fidélité. Le CRO peut être staké pour générer jusqu’à 18% d’intérêts annuels. C’est un excellent moyen de découvrir la DeFi.

  • Capitalisation : 3,7 milliards USD (25 milliards de CRO)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

8 – STEPN (GMT)

gmt

Le token Step’N est une autre crypto à suivre si l’on s’en tient à son calendrier sur coinmarketcal. Après un début d’année sur les chapeaux de roue, son token GMT a subi un crash violent, passant de 4 dollars à 0,90 dollar. Plusieurs facteurs expliquent la chute : les changements de direction, des récompenses faibles, des failles exploitées par les tricheurs et la fuite des utilisateurs vers des applis concurrentes Walken et Step App.

La nouvelle direction a décidé de tenter le tout pour le tout pour sauver le GMT, en commençant par réinjecter 5% de ses bénéfices (l’équivalent de 6 millions de dollars). L’objectif est de brûler ensuite ces GMT rachetés aux utilisateurs, afin d’alimenter artificiellement sa rareté.

Il n’est pas acquis que cela suffise à faire remonter le cours du GMT. La fracture entre une majorité d’utilisateurs et le projet semble actée et on peut douter du fait que Step’N se maintienne sur le moyen terme, malgré des bénéfices de 123 millions de dollars au premier semestre.

STEPN (GMT) en résumé

Projet de type move-to-earn, où l’utilisateur achète une paire de sneakers en NFT, et gagne des récompenses en courant, marchant ou tout simplement en se déplaçant. Projet conçu sur la blockchain Solana, avec un token utilitaire GST et un token de gouvernance GMT.

  • Capitalisation : 5,6 milliards USD (600 millions de GMT)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

9 - Binance Coin (BNB)

bnb

Le token de l’écosystème Binance (BNB), première plateforme du marché, est dans le radar de CoinMarketCal avec plusieurs burns « automatiques » à venir. Coinmarketcal confirme que le 20ème burn est en cours et que près de 1,96 milliard de BNB (l’équivalent de 440 millions de dollars) sont amenés à disparaître. Suffisant pour ralentir la baisse du BNB ? On peut le penser, bien que le BNB navigue actuellement autour des 230 dollars, bien loin des 620 dollars de novembre 2021.

D’abord Binance a lancé les grandes manœuvres depuis le début du marché baissier, en rachetant plusieurs petites plateformes et plusieurs startups. Les investisseurs débutants qui privilégiaient il y a peu Coinbase et Kraken se tournent en masse vers Binance.

Ensuite le BNB permet certes de bénéficier de réductions tarifaires sur Binance, mais il est surtout un sésame pour accéder à certains services (staking, Binance Liquidity Swap, etc.) Pour cette raison, il y a un noyau dur d’utilisateurs qui conservent du BNB en gros volumes, autant de jetons hors liquidité.

Binance Coin (BNB) en résumé

Le BNB est le token de l’écosystème tentaculaire de Binance, outre le stablecoin Binance USD (BUSD). Détenir du BNB vous permet de réduire vos frais et d’accéder à des services exclusifs.

  • Capitalisation : 40 milliards USD (163 millions de BNB)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

10 - Polkadot (DOT)

polkadot logo

Coinmarketcal indique que la communauté Polkadot se réunit ce 19 juillet pour l’évènement ParisDotCom, en marge la conférence ETHCC consacrée à Ethereum. Il est question d’avancées significatives sur la performance du réseau spécialiste de l’interopérabilité entre blockchains.

Rappelons que pour atteindre cet objectif de faire communiquer plusieurs blockchains, le réseau Polkadot se compose d’une part de blockchains indépendantes (appelées « parachains ») et d’autre part d’un noyau qui sert de relai entre celles-ci. Les parachains les plus connues de Polkadot sont Moonbeam (GLMR), Phala (PHA), Astar (ASTR).

Là où cela devient intéressant, c’est que Polkadot a fait des avancées significatives sur son mécanisme XCM, qui permet de transférer des fonds entre ses différentes parachains.

Un mécanisme qui est beaucoup plus sécurisé que les « bridges » entre blockchains, dont un nombre croissant est en train de mordre la poussière face aux hackers (Ronin, Horizon, Meter), et pour des préjudices qui avoisinent les 2 milliards !

Polkadot (DOT) en résumé

Polkadot est une blockchain qui se propose de faire communiquer plusieurs réseaux entre eux, de manière sécurisée et sans intervention d’un tiers. L’intérêt est double : pouvoir transférer des fonds d’un réseau à l’autre, et vérifier que la transaction a bien eu lieu sur l’autre réseau.

  • Capitalisation : 7 milliards USD (987 millions de DOT)

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Qu’est-ce que CoinMarketCal ? Présentation du calendrier économique

Lancé au second semestre 2017, CoinMarketCal est un calendrier de crypto-évènements qui a la particularité d’être collaboratif et gratuit. Pour chaque projet crypto, on a donc une fiche qui résume les évènements techniques, économiques et parfois commerciaux à venir, mais aussi les évènements déjà passés.

Derrière CoinMarketCal on trouve une équipe française basée à Toulouse, mais l’approche est essentiellement collaborative. Autrement dit, les informations du calendrier son fournies par des contributeurs et les développeurs, validées par d’autres contributeurs et au besoin modérées par l’équipe de CoinMarketCal.

Les crypto-évènements visibles sur les fiches CoinMarketCal :

  • Avancement de la roadmap du projet : hard fork, testnet, mainnet
  • Conférences et congrès importants
  • Rapports périodiques : annonce des réserves, calendrier d’émission, halving, burns, schedule fork, étude d’impact de mises à jour, etc.
  • Lancement d’applications ou de protocoles de finance décentralisée

Les situations dans lesquelles le calendrier CoinMarketCal se révèle utile :

  • Lorsqu’on cherche à comprendre le calendrier technique d’un projet, sans avoir à consulter les sites d’actualités, le flux Twitter, le canal Telegram, le blog Medium
  • Lorsqu’on cherche des informations vérifiées sur les jetons en circulation, le calendrier des airdrops d’un nouveau projet, les rapports de réserves d’un stablecoin, etc.
  • Lorsqu’on recherche l’ensemble des événements historiques d’un projet (pour les chercheurs et analystes)

Calendrier crypto de CoinMarketCal

L’interface de CoinMarketCal

Comme vous pouvez le voir dans l’image ci-dessous, l’interface de CoinMarketCal est épurée et on s’y retrouve très facilement. En arrivant sur la page d’accueil vous pourrez d’emblée :

  • Ajouter un événement : contribuer vous-même en indiquant un évènement (bouton « Add Event »).
  • Consulter les événements à venir (en cliquant sur « Upcoming Events ») et passés (« Past Events »).
  • Filtrer les informations du calendrier : en le limitant au top 100 / 300, par exemple, et d’autres critères.
  • Une synthèse des évènements imminents, affectant tel ou tel projet.

CoinMarketCal

A partir de là, vous êtes également en mesure de faire une recherche par mot-clés, à indiquer dans la barre de recherche.

Vous pouvez par exemple être intéressé :

  • Par tous les projets qui basculeront sur leur réseau principal dans un avenir proche : tapez « mainnet»
  • Par tous les projets qui s’apprêtent à organiser une séance de questions-réponses avec le fondateur : tapez « AMA» (AMA = ask me anything)

Notez que si vous avez un peu de dextérité, vous pouvez aussi combiner les critères. Par exemple, taper « mainnet » puis sélectionner DOT dans la liste des coins pour savoir si le réseau Solana a quelque chose de prévu sur son réseau principal d’ici la fin 2022.

Comprendre chaque évènement

Prenons l’exemple d’Ethereum, qui a plusieurs évènements d’importance d’ici la fin 2022. En se penchant sur son calendrier, on voit que trois fiches-évènements peuvent être consultées, comme le montre la capture suivante :

Evénements CoinMarketCal

Pour chacun d’entre eux, vous avez :

  • La date indicative et une courte explication sur la nature de l’évènement : conférence, fusion de réseaux, mise à jour du réseau central (mainnet)
  • La source : sous la forme de liens et de preuves, à consulter au besoin
  • Les votes : nombre de votes et ratios des votes sur la fiabiité (fake / real). Pratique pour savoir si les contributeurs s’accordent sur les informations, ou s’il y a lieu de vérifier.
  • Les widgets : grâce auxquels vous allez pouvoir créer une alerte par mail personnalisée.

Cryptos à suivre : les classements par « index » de CoinMarketCal

A la rédaction, nous avons pris l’habitude de consulter les cryptos à suivre par le biais des classements établis par CoinMarketCal.

Ces classements se retrouvent dans la section « Coin Ranking », et sont ba sés sur divers scores (de 1 à 100) indiquant la proximité et l’importances des évènements attendus sur chaque projet.

En cliquant ici vous retrouverez le classement établi par score de « hot index », un indice qui donne une idée de la popularité de l’évènement, c’est-à-dire à quel point celui-ci est attendu par la communauté :

Cryptos CoinMarketCal

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

Pourquoi utiliser le calendrier crypto de Coinmarketcal ?

Avantages

  • Il est 100% gratuit
  • Les évènements sont fournis par les utilisateurs et par les projets eux-mêmes
  • L’exactitude des informations est vérifiée par l’équipe, leur fiabilité est aussi « votée » par les contributeurs
  • Chaque information est reliée par un lien à sa source sur le flux Twitter, le canal Telegram, le white paper, le blog Medium officiel, pour ceux qui veulent aller plus loin
  • Les évènements historiques sont conservés

Inconvénients

  • Essentiellement un calendrier technique, il faut aller chercher les évènements réellement économiques ailleurs
  • Pas un portail d’analyse, se limite à des informations objectives : à vous d’interpréteur leur nature (positive, négative) et leur impact sur le cours du jeton

CoinMarketCal ou CoinMarketCap, est-ce la même chose ?

Si leurs noms laissent penser à une vague parenté, CoinMarketCal (calendrier crypto) et CoinMarketCap (informations de prix et de capitalisation) sont deux portails web très différents et qui visent à fournir à leurs utilisateurs des informations de nature également très différente.

Là où CoinMarketCal et CoinMarketCap se rejoignent, c’est au niveau du calendrier crypto. Comme CoinMarketCal, CoinMarketCap consacre une section de son portail aux évènements à venir pour les projets crypto : mises à jour, conférences, évènements promotionnels spécifiques, airdrops, émissions initiales de jetons (ICO), burns.

Mais la comparaison s’arrête là.

CoinMarketCap est essentiellement un site de tracking : il suit les cours de plus de 20 000 cryptomonnaies, en les déclinant sous la forme de statistiques pointues :

  • La variation du cours : plus haut et plus bas sur 24 heures, 1 semaine, 1 mois, 12 mois
  • Les volumes échangés : capitalisation boursière et volumes de jetons en circulation

Pour chaque crypto, CoinMarketCal affiche les exchanges où le jeton est listé, et si celui-ci est disponible sur le marché spot, sur le marché des dérivés et éventuellement de protocoles de finance décentralisée (DEX). Un graphique de cours centralisé est donc mis à votre disposition.

Une autre différence fondamentale se situe dans l’approche. Délaissant l’approche « crowdsourcing » c’est-à-dire collaborative, l’équipe de CoinMarketCap collecte et rassemble elle-même les informations sur chaque jeton à partir de diverses sources.

Conclusion

Pour l’avoir utilisé depuis de nombreux mois déjà, CoinMarketCal est un de nos outils privilégiés pour suivre tous les évènements liés aux projets crypto, qu’il s’agisse du top 10, de stablecoins ou des projets émergents.

Avant d’avoir ce formidable outil entre nos mains, il n’était pas évident de se former une vision globale de l’histoire et des évènements à venir sur un projet, à moins d’écumer le blog officiel, les forums spécialisés, le canal Telegram. Une tâche encore plus compliquée sachant que nous suivons une centaine de projets simultanément !

CoinMarketCal a pour lui d’être gratuit et très facile à prendre en main. Il n’y a aucune complexité à craindre dans l’interface épurée proposée par l’équipe de développeurs du projet, basée à Toulouse. Ajoutons à cela qu’il n’y pas de publicité.

Dans l’arsenal du trader et de l’investisseur crypto, CoinMarketCal est le complément parfait aux portails CoinMarketCap (pour suivre le cours et les tokenomics détaillées) et TradingView (pour l’analyse des graphiques).

Les crypto-actifs représentent un investissement risqué.

FAQ : on répond à vos questions sur CoinMarketCal

Comment utiliser CoinMarketCal ?
Les meilleures cryptos sur CoinMarketCal – Calendrier Crypto Monnaie
Pour utiliser CoinMarketCal, une simple recherche par mot-clé (ex : taper « the merge ») suffit pour atterrir sur la fiche d’un évènement et le calendrier du projet crypto concerné. A partir de là, plusieurs outils sont à votre disposition, nous expliquons comment les utiliser ici.
CoinMarketCal est-il précis ?
Les meilleures cryptos sur CoinMarketCal – Calendrier Crypto Monnaie
CoinMarketCal est ultra-précis et c’est tout son intérêt : chaque information est fournie par un contributeur et par l’équipe du projet concerné. L’information est étayée par un lien vers la source par un lien vers sa source précise sur le flux Twitter, le canal Telegram, le white paper, le blog Medium officiel. Nous expliquons ici son fonctionnement dans le détail.
D’où proviennent les informations de CoinMarketCal ?
Les meilleures cryptos sur CoinMarketCal – Calendrier Crypto Monnaie
Les informations sur CoinMarketCal sont fournies par les contributeurs, qui incluent les utilisateurs inscrits, l’équipe du projet crypto concerné et l’équipe de modérateurs-vérificateurs de CoinMarketCal. Nous expliquons ici le fonctionnement du portail.
Salomé Martin
Salomé Martin
administrator
Salomé Martin
administrator

Rédactrice web depuis plusieurs années maintenant, j'ai l'habitude de rédiger sur toutes les thématiques. Toutefois, ayant une appétence particulière pour la Finance, et notamment pour le monde des crypto monnaies, j'ai décidé de me spécialiser uniquement sur cette thématique.