Actualités

Les crypto-dons adressés aux politiques autorisés au Japon

Sanae Takaichi, la ministre japonaise des Affaires intérieures et des Communications, a annoncé qu’effectuer des donations en crypto-monnaies à un homme ou parti politique était légal au Japon.

 

Hier, lors d’une conférence de presse, Takaichi a précisé que, contrairement aux espèces ou aux titres, les dons en pièces numériques n’étaient pas soumis à la divulgation en vertu de la loi sur le contrôle des fonds politiques, rapporte TheBlockCrypto, citant une information de Reuters.

“Les actifs cryptographiques ne relèvent d’aucun de ces éléments”, a-t-elle ajouté, soulignant qu’il n’y avait pas de limite avec ce type de don.

Bien que plusieurs crypto-bourses japonaises, comme Mt. Gox et Coincheck, aient subi d’importants piratages ces dernières années, le pays du soleil levant semble toujours ouvert à la crypto-monnaie et privilégie aujourd’hui la voie de « l’autorégulation » pour cette nouvelle industrie. L’organe de surveillance local FSA travaille avec un consortium composé d’une vingtaine de plateformes réglementées.

Les dernières news :

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*