Actualités

Les crypto-dons adressés aux politiques autorisés au Japon

Sanae Takaichi, la ministre japonaise des Affaires intérieures et des Communications, a annoncé qu’effectuer des donations en crypto-monnaies à un homme ou parti politique était légal au Japon.

 

Hier, lors d’une conférence de presse, Takaichi a précisé que, contrairement aux espèces ou aux titres, les dons en pièces numériques n’étaient pas soumis à la divulgation en vertu de la loi sur le contrôle des fonds politiques, rapporte TheBlockCrypto, citant une information de Reuters.

“Les actifs cryptographiques ne relèvent d’aucun de ces éléments”, a-t-elle ajouté, soulignant qu’il n’y avait pas de limite avec ce type de don.

Bien que plusieurs crypto-bourses japonaises, comme Mt. Gox et Coincheck, aient subi d’importants piratages ces dernières années, le pays du soleil levant semble toujours ouvert à la crypto-monnaie et privilégie aujourd’hui la voie de « l’autorégulation » pour cette nouvelle industrie. L’organe de surveillance local FSA travaille avec un consortium composé d’une vingtaine de plateformes réglementées.

Commentaires

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*