ActualitésBitcoin

Les développeurs Bitcoin ne sont pas préoccupés par une attaque des 51%

Deux développeurs Bitcoin Core reconnus, dont le cofondateur de Blockstream, Gregory Maxwell, ont déclaré qu’ils ne considéraient pas les attaques des 51% comme le plus grand danger pour Bitcoin.

 

Alors que les attaques des 51% font trembler certains bitcoiners, selon Gregory Maxwell, le véritable danger pour Bitcoin serait que ses utilisateurs « ne comprennent pas, ne se soucient pas et ne protègent pas ses propriétés décentralisées » qui d’après lui, « le rendent précieux par rapport aux alternatives centralisées ».

“La capacité démontrée par des systèmes avec une fausse décentralisation de changer arbitrairement les règles des sous-utilisateurs est beaucoup plus inquiétante que le risque qu’une attaque onéreuse puisse permettre un certain vol dans le cas de transactions finalisées. Je pense que les gens sont trop obsédés par les 51%. […] Si vous craignez que quelqu’un ne réorganise l’historique, attendez simplement plus longtemps avant de considérer vos transactions comme définitives” a-t-il écrit dans une tribune publiée sur Reddit.

Lors d’une récente conférence, son confrère, Cory Fields, membre de l’initiative sur les monnaies numériques du MIT et également développeur Bitcoin Core, a quant à lui affirmé que le « scénario de mort subite le plus probable pour Bitcoin » serait qu’un « bug accidentel soit introduit dans le système », relate Forbes.

Et ce n’est pas de la science fiction. L’année dernière, les développeurs Bitcoin Core ont découvert une faille critique dans la blockchain de Bitcoin, qui aurait pu permettre à des personnes malintentionnées de gonfler l’offre totale de jetons en effectuant des doubles transactions.

1 Commentaire

  1. Un bug accidentel qui mettrait vraiment en péril Bitcoin serait rapidement corrigé, quitte à revenir à un état antérieur du registre. Ca pourrait évidemment avoir des conséquences sur le prix et la confiance, mais ces conséquences seraient probablement très provisoires ou pas forcément négatives car Bitcoin aurait prouvé une nouvelle fois sa résilience.

    C’est une des caractéristiques de Bitcoin : son code et son registre sont immuables… sauf si le système tout en entier est en péril, car on a alors aucun problème pour dégager un consensus. C’est quelque chose qui s’est déjà produit par le passé : https://bitcointalk.org/index.php?topic=823.msg9548#msg9548

Laissez une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*